Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Isolation des murs : Crédit d'impôt 2016
L'isolation de vos murs doit-elle être renforcée ?

Isolation des murs : Crédit d'impôt 2016

L’isolation des murs aussi bien à l’intérieur (ITI) qu’à l’extérieur (ITE) fait partie des travaux éligibles au crédit d’impôt. Pour 2016, les travaux d’isolation thermique de ces parois opaques sont reconduits dans la liste des travaux éligibles au crédit d’impôt prévus par le projet de Loi de Finance.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Les travaux d’isolation des murs récompensés par l’Etat

On peut procéder de deux façons pour isoler ses murs : l’isolation par l’extérieur (ITE) ou l’isolation par l’intérieur (ITI). L’ITE consiste à revêtir le côté extérieur des murs d’un matériau isolant qui permet la suppression de tous les ponts thermiques du logement, ce qui en fait la méthode la plus efficace des deux. Cependant, l’ITI nécessite un investissement moins important ce qui fait d’elle la plus utilisée, même si elle impose une perte de surface des pièces concernées. Quelle que soit la technique utilisée, l’isolation des murs est primordiale pour assurer la performance énergétique d’un logement et faire baisser les factures de chauffage.
En savoir plus sur l’isolation des murs et son fonctionnement

Le crédit d’impôt à 30 % et son champ d’application

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE est ouvert à toutes personnes imposables résidant dans l’Hexagone. Le but est d’alléger les dépenses des propriétaires ou des locataires pour leurs travaux d’optimisation énergétique. Le montant de cette déduction fiscale est de l’ordre de 30 % de la base éligible des dépenses pour tous les types de travaux inclus dans ce dispositif. Le crédit d'impôt est accordé pour un logement construit depuis plus de deux ans et qui est le lieu d'habitation principale du demandeur.
Calculez le montant du crédit d’impôt pour vos travaux

Les dépenses éligibles au crédit d’impôt

Le plafond des dépenses éligibles prend en compte tous les crédits d'impôt concernant les travaux effectués dans votre habitation principale, il faut donc être vigilant quant aux crédits d'impôt déjà perçus qui seront déduits du plafond qui vous est appliqué. Ce plafond s’élève à 8 000 € pour une personne célibataire, divorcée ou veuve, et à 16 000 € pour deux personnes mariées ou pacsées dont l’imposition est commune. Chaque enfant supplémentaire à charge ajoute 400 € à ce plafond d’éligibilité. Si le montant de vos travaux est au-dessus du plafond qui vous est appliqué, le dépassement ne sera pas pris en compte lors de l’octroi du crédit d’impôt.

Le crédit d’impôt s’ouvre sur cinq années glissantes, c’est-à-dire que si le plafond est atteint avant, vous pourrez de nouveau toucher le crédit d’impôt à la fin de cette période. Attention, pour pouvoir être éligible au crédit d’impôt, les travaux de rénovation énergétique doivent être mis en œuvre par une entreprise qualifiée RGE.
Plus de détails sur les plafonds et le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt de l’isolation des murs pour 2016

Le crédit d’impôt transition énergétique ne s’applique qu’à l’isolation des murs existants et non à la création de parois opaques à isoler. Entrent dans la base de calcul du crédit d’impôt le coût du matériel et de la main d’œuvre concernés par les travaux d’isolation. Cependant, des plafonds spéciaux s'appliquent pour l'isolation des murs :

  • Isolation des murs par l'extérieur : maximum 150 € par m² de paroi isolée
  • Isoaltion des murs par l'intérieur : maximum 100 € par m² de paroi isolée.

De plus, pour que les travaux ouvrent droit au crédit d’impôt, la résistance thermique du matériau doit être supérieure ou égale à 3,7 m².K/W.
Voir les conditions d’éligibilité au CITE pour tous les travaux de rénovation

Des aides au financement des travaux d’isolation des murs

En plus de cette mesure d’allègement fiscal, d’autres avantages facilitent la mise en œuvre de l’isolation des murs, tant par l'intérieur que par l'extérieur, comme par exemple l’éco-PTZ (cumulable avec le CITE sous certaines conditions de ressources) pour financer les travaux avec un prêt sans payer les moindres intérêts. Les intéressés peuvent aussi bénéficier d’autres formes de subventions locales par le biais de leur Département ou de l’ANAH. Enfin, le système de Prime Energie peut devenir une aide précieuse allant jusqu’à plusieurs centaines d’euros pour aider les particuliers dans leur démarche d’économies d’énergie.
Qu’est-ce que la Prime Energie et comment l’obtenir ?

Isolation des Murs : vos questions