Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur la pompe à chaleur

Par L’équipe de rédaction

Vous envisagez de changer votre système de chauffage et pensez à la pompe à chaleur ? Caractéristiques, modèles, prix, aides financières… Nous vous dévoilons toutes les informations à savoir avant de vous lancer !

 

Profitez de 1000€ supplémentaires pour votre pompe à chaleur !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage écologique qui permet de chauffer un logement et, dans certains cas, l'eau sanitaire de ce même logement.

 

Pompe à chaleur

 

Son principe est simple : la pompe à chaleur extrait de l’énergie à l’extérieur de l’habitation puis l'injecte à l’intérieur via un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur (en fonction du type d’installation choisi).

 

💡 La pompe à chaleur puise son énergie dans la nature. Elle crée donc davantage d’énergie qu’elle n’en consomme. Concrètement, vous pouvez faire jusqu’à 60% d’économies sur votre facture de chauffage !

👉 Jamy vous dit tout sur le fonctionnement de la pompe à chaleur !

 

 

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur présente un mode de fonctionnement simple mais ingénieux. Elle capte les calories de chaleur présentes dans l’air, le sol ou un point d’eau à proximité de votre habitation. Ensuite, elle réinjecte ces calories dans les pièces de votre habitation sous forme de chaleur. La boucle est bouclée !

 

🌊 Une pompe à chaleur pour ma piscine ! 
Le saviez-vous ? La pompe à chaleur peut également servir à chauffer une piscine. Le raccordement se fait grâce à un travail de plomberie que seul un chauffagiste certifié peut effectuer.

Schéma fonctionnement PAC air-air
J'installe ma pompe à chaleur

Simulation gratuite en 2 minutes

La pompe à chaleur aérothermique

Les pompes à chaleur aérothermiques captent la chaleur de l’air extérieur et la restituent à l’intérieur. Il existe deux types de PAC aérothermiques :

 

  • la PAC air-air : permet uniquement de chauffer l’habitation ;
  • la PAC air-eau : permet de chauffer l’habitation et de produire de l’eau chaude.

 

1. La PAC aérothermique air-air

La pompe à chaleur air-air achemine l'air ambiant de l'extérieur vers l'intérieur de votre habitation via des ventilo-convecteurs qui fonctionnent à l’électricité. L’été, certains modèles de PAC permettent d’inverser le système et d'offrir ainsi une climatisation ! On parle alors de PAC réversible.

 

Pompe à chaleur air-air

 

📢 L’inconvénient de la PAC air-air est qu'elle est moins performante en hiver, l'air ambiant étant plus frais. Nous vous conseillons d’installer un chauffage d’appoint qui prendra le relais.

 

2. La PAC aérothermique air-eau 

La pompe à chaleur air-eau capte les calories de l’air à l’extérieur de votre habitation, avant de les diffuser dans l’eau de votre système de chauffage. Grâce à elle, vous pouvez à la fois chauffer votre maison, et avoir de l’eau chaude sanitaire !

 

Pompe à chaleur

Reliée à un système de chauffage préexistant, la PAC air-eau peut être raccordée à des radiateurs à eau de haute température. Mais pour que le rendement soit optimisé, il est conseillé de l’associer à un plancher chauffant basse température.

 

📢 Etant donné qu'elle puise son énergie dans l’air, la PAC air-eau est moins efficace lorsqu’il fait 0°C. L’hiver, lorsque la température avoisine les -7°C, elle ne fonctionne plus. L’idéal est donc de l’utiliser en complément d’une chaudière qui peut prendre le relais.

Notre sélection de pompes à chaleur

Je demande mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

La pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique puise son énergie dans le sol de votre jardin. A travers un réseau de capteurs enterrés, la chaleur est extraite puis diffusée via le chauffage central, vers un ballon d’eau chaude ou à travers des ventilo-convecteurs.

 

Deux options existent pour l’installation de cette PAC :

 

  • le captage horizontal : si la surface de votre jardin est plus de deux fois supérieure à la surface de votre maison. Le réseau de captage est alors installé à une profondeur comprise entre 60 centimètres et 1,20 mètre ;

 

  • le captage vertical : si votre terrain est de taille réduite. Les capteurs sont enfouis jusqu’à 100 mètres de profondeur, ce qui les rend moins sensibles aux changements de température.

 

👉 L’avantage de la pompe à chaleur géothermique est qu’elle fonctionne en toute saison et ne nécessite pas de chauffage d’appoint. En revanche, son installation est beaucoup plus conséquente puisqu’elle entraîne un forage de votre terrain, et son coût est très élevé.

La pompe à chaleur hydrothermique

Si un point d’eau se trouve à proximité de votre habitation, vous pouvez opter pour l’installation d’une pompe à chaleur hydrothermique. Son mode de fonctionnement est simple : elle puise la chaleur contenue dans l’eau et l’utilise pour chauffer votre maison et votre eau sanitaire. L’été, il est possible de l’utiliser en sens inverse pour vous rafraîchir.

 

Le chantier en vaut la chandelle 💰
L’installation d’une PAC hydrothermique nécessite de faire plusieurs démarches administratives pour modifier les sous-sols. Il faut également prévoir un double forage afin d'éviter tout risque de tarissement. Mais, une fois installée, votre PAC divise par cinq vos factures de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

J'installe ma pompe à chaleur

Simulation gratuite en 2 minutes

Comment installer et entretenir une pompe à chaleur ?

L'installation d'une pompe à chaleur consiste à toujours commencer les travaux par la mise en place de l'unité extérieure. Selon le type d'équipement choisi, les travaux sont plus ou moins conséquents : l'unité extérieure est fixée sur l'un des murs extérieurs de votre maison dans le cas d'une PAC aérothermique, tandis qu'il est nécessaire de faire un forage de votre terrain dans le cas d'une PAC géothermique.

 

Artisans installent l'unité extérieure de la pompe à chaleur

 

Ensuite, l'artisan procède à l'installation de l'unité intérieure ou des splits, puis au raccordement des unités entre elles. Une fois ces opérations réalisées, votre pompe à chaleur pourra être mise en service.

 

Dans tous les cas, avant chaque travaux, une visite technique réalisée par votre artisan est primordiale pour s'assurer de la faisabilité du chantier et déterminer la bonne puissance d'installation.

 

Une fois votre pompe à chaleur installée, il est nécessaire qu'elle fasse l’objet d’un entretien régulier :

 

  • tous les 2 ans pour les PAC dont la puissance se situe entre 4 kW et 70 kW ;
  • tous les 5 ans pour les PAC dont la puissance est supérieure à 70 kW.

 

L’idéal est de souscrire un contrat d’entretien auprès de votre artisan. Selon le modèle de votre PAC et les prestations prises en charge, prévoyez entre 150 et 250 € par an. Bien entretenue, votre PAC aura une durée de vie moyenne de  17 ans !

Quel est le prix d'une pompe à chaleur ?

Les prix sont différents en fonction du type de pompe à chaleur. Par exemple, une pompe à chaleur géothermique a un coût nettement plus élevé qu'une PAC air-eau. Dans le détail, comptez :

 

  • entre 5 000 € et 11 000 € pour une PAC air-air ;
  • entre 10 000 et 15 000 € pour une PAC air-eau sans eau chaude sanitaire ;
  • entre 10 000 et 16 000€ pour une PAC air-eau avec eau chaude sanitaire ;
  • entre 10 000 € et 20 000 € pour une PAC géothermique ;
  • entre 14 000 et 18 000€ pour une PAC hydrothermique.


Existe-t-il des aides financières ?

La réponse est : oui ! L’installation d’une pompe à chaleur entre dans la catégorie des rénovations énergétiques. Plusieurs aides financières existent donc pour vous aider à financer votre projet :

 

  • la Prime Effy ;
  • l'aide MaPrimeRénov’ ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • la TVA réduite à 5,5%.

 

Alors, prêt(e) à se lancer ?

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction