Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

La prime énergie réduit le coût de vos travaux de rénovation

Par L’équipe de rédaction

Inscrite dans le dispositif des Certificats d'économies d'énergie, la prime énergie permet de réduire le coût de vos travaux. Comment l'obtenir, à quel montant et pour quels travaux ? Réponses dans cet article.

 

Avec notre accompagnement Liberté, vous pouvez obtenir jusqu'à 4 000 € de Prime Effy pour vos travaux. Testez votre éligibilité !

Je calcule ma prime

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu'est-ce que la prime énergie ?

Prime

La prime énergie (ou prime CEE) est une aide financière accordée aux ménages qui réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Cette prime s'inscrit dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE) qui oblige les fournisseurs d’énergie à promouvoir les économies d’énergie.

 

Quel est le but des CEE ?

Les Certificats d'économies d'énergie ont vu le jour en 2005 dans le cadre de la loi Pope. L'objectif de cette loi est d'inciter les Français à réduire leur consommation énergétique afin de limiter leur impact sur l'environnement. A cette fin, la loi Pope propose trois axes de développement :

 

  • développement des énergies propres ;
  • lutte contre la dépendance énergétique de la France ;
  • développement des modes de production et de consommation énergétique moins polluants.
     
Particulier factures

 

Comment fonctionne le dispositif des CEE ?

Les Certificats d'économies d'énergie reposent sur un principe simple. Les "obligés" (fournisseurs d'énergie) ont un objectif chiffré d'économies d'énergie à réaliser sur une période donnée, en fonction du volume d'énergie qu'ils produisent ou qu'ils vendent. Pour atteindre cet objectif, les obligés ont plusieurs options :

 

  • investir dans leurs infrastructures et adopter des comportements pour faire des économies d'énergie ;
  • participer à la transition énergétique des Français en leur versant une prime. Celle-ci varie en fonction du type d'éco-travaux réalisé ;
  • déléguer cette mission à une identité tierce (dite "délégataire") comme Quelle Energie, qui accompagne les particuliers et finance vos travaux grâce aux CEE ;
  • acheter des CEE sur le Registre national des CEE.

 

Si les obligés n'atteignent pas leurs objectifs, ils payent une pénalité de 0,015€ par kWhc (kilowattheures cumac) manquant à l'Etat.

 

💡 1 CEE = 1 kWhc
Chaque unité d'économie d'énergie réalisée équivaut à un Certificat d'économies d'énergie. Le nombre de CEE acquis varie donc en fonction du type de travaux réalisés (isolation thermique, remplacement d'une chaudière fioul par un système de chauffage écologique, etc.).

Quel est le montant de la prime énergie ?

Distribuée sous forme de chèque bancaire, la prime énergie est calculée en fonction de plusieurs critères :

  • la nature des travaux réalisés
  • la surface du logement
  • la zone géographique du logement
  • les revenus du foyer
  • la nature du système de chauffage existant

 

Baptisée "Prime Effy", la prime énergie par Effy vous accorde jusqu'à 4 000 € d'aide financière.

Je calcule ma prime

Simulation gratuite en 2 minutes

Comment obtenir la prime énergie par Effy ?

Bénéficier de la Prime Effy est très simple ! Suivez ces 6 étapes pas à pas :

 

  1. faites votre demande de Prime Effy avant de signer votre devis de travaux ;
  2. choisissez un artisan RGE (qu’il soit Partenaire Effy ou non) ;
  3. envoyez-nous le devis sous 15 jours après sa signature ;
  4. réalisez vos travaux avec l’artisan choisi ;
  5. faites-nous parvenir la facture sous 30 jours suivant sa date d’édition ;
  6. signez l’attestation sur l’honneur avec votre artisan ;
  7. vous recevez votre Prime Effy sous 15 jours après validation de votre dossier !

 

Artisan

⚠️ Condition pour bénéficier de la Prime Effy : vos travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE, et la demande de prime doit être faite avant tout engagement de travaux.

Quel montant de Prime Effy est fait pour vous ?

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème