Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Le chèque énergie
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Le chèque énergie

Le chèque énergie est destiné aux foyers modestes et remplace les tarifs sociaux de l’énergie. Il peut être utilisé pour régler des factures de chauffage ou financer des travaux de rénovation énergétique.

Calculez vos aides

Gratuit et Sans Engagement

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Depuis le 1er janvier 2018, le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l’énergie.

Le chèque énergie est une aide nominative au paiement des factures d’énergie envoyé une fois par an au domicile du bénéficiaire. Il est attribué en fonction des ressources et de la composition du foyer.

Le droit de bénéficier du chèque énergie est établi sur la base de la déclaration de revenus auprès des services fiscaux. Il est donc indispensable de déclarer ses revenus même en cas de revenus faibles ou nuls.

Avec le chèque énergie, le détenteur bénéficie également de droits et de réductions (dans le cas de déménagement ou d’incident de paiement) ainsi que les attestations qui lui sont jointes auprès de son fournisseur d’énergie.

A aucun moment, le bénéficiaire n’est démarché, ni ne doit communiquer ses coordonnées bancaires. Toute sollicitation en ce sens doit ainsi être refusée.

Quel montant pour le chèque énergie ?

Le montant du chèque énergie que recevra le bénéficiaire est calculé en fonction du revenu fiscal ainsi que de la composition du foyer. En moyenne, il est de 150 € par an et peut aller jusqu’à 227 €. Le plafond d’éligibilité retenu correspond au revenu fiscal de référence (RFR) de 7 700  € par unité de consommation.

Découvrez dans le tableau ci-dessous le montant annuel du chèque énergie en fonction du RFR et de la composition du ménage :

Niveau du revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (UC)
Nombre d’UC RFR/UC inférieur à 5600€ RFR/UC compris entre 5600€ et 6700€ RFR/UC compris entre 6700€ et 7700€
1 UC 144 € 96 € 48 €
1 < UC < 2 190 € 126 € 63 €
2 UC ou + 227 € 152 € 76 €

Nombre d’UC (Unité de Consommation) : la 1ère personne du foyer compte pour 1 UC, la 2ème pour 0,5 UC, les 3ème et 4ème personnes comptent chacune pour 0,3 UC et chaque personne supplémentaire compte pour 0,4 UC.

Quelles sont les dépenses pouvant être réglées avec le chèque énergie ?

Le chèque énergie permet de régler les dépenses suivantes :

  • La facture de tout type d’énergie auprès du fournisseur
  • Les charges de chauffage qui sont incluses dans la redevance si le bénéficiaire est logé dans un logement-foyer conventionné à l’APL
  • Certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement et réalisées par un professionnel certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)

Tous les professionnels sont tenus d’accepter le chèque. Notons également qu’il ne s’agit pas d’un chèque encaissable et ne peut donc pas être déposé auprès d’une banque.

Comment faire pour payer sa dépense d’énergie avec son chèque énergie ?

Pour payer la facture d’électricité ou de gaz naturel, il existe deux possibilités :

  • Le bénéficiaire envoie son chèque énergie à son fournisseur, accompagné d’une copie d’une facture, d’un échéancier…, faisant apparaître ses références clients.
  • Il est possible d’utiliser le chèque énergie dès sa réception, il sera ainsi directement déduit de la prochaine facture.

Pour régler l’achat d’un combustible (Bois, fioul…) ou la redevance en logement-foyer, le chèque énergie est à remettre directement au fournisseur ou au gestionnaire du logement-foyer.

Le chèque énergie est valable jusqu’au 31 mars de l’année prochaine. Sa date de validité est inscrite dessus.

Le chèque énergie peut payer les travaux de rénovation énergétique

Certains travaux de rénovation énergétique peuvent être réglés avec le chèque énergie. Attention, ces travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE.

Si les travaux sont réalisés avant la date de validité inscrite sur le chèque, le bénéficiaire peut payer ses travaux directement avec le chèque énergie.

Si le bénéficiaire souhaite financer ses travaux dans les deux années suivantes, il doit échanger son chèque avant sa fin de validité sur le portail www.chequeenergie.gouv.fr ou par téléphone afin d’obtenir un « chèque travaux » valable deux années supplémentaires.

Seules les dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt pour la transition énergétique sont éligibles au chèque énergie.

Il est possible de cumuler les chèques travaux sur une durée maximale de 3 ans.

Demandez à être mis en relation avec un professionnel RGE pour vos travaux de rénovation

Pour savoir si vous êtes éligible au chèque énergie, rendez-vous sur le site du Gouvernement .

637 € / an Calculez mes économies

C’est le montant moyen des économies réalisables suite à des travaux de rénovation.

Les lecteurs ont aussi aimé :