Tout savoir sur la pompe à chaleur géothermique

Par L’équipe de rédaction

La pompe à chaleur géothermique utilise l’énergie gratuite présente sous terre pour assurer un chauffage et une production d’eau chaude efficaces et économes. Elle vous permet de diviser par 3 voire par 4 vos factures de chauffage et de rentabiliser l’investissement en seulement quelques années. On vous dit tout sur cet équipement !

 

Avec la Prime Effy, vous pouvez recevoir jusqu’à 4 400 € pour remplacer votre vieille chaudière par une pompe à chaleur géothermique. Profitez-en !

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Qu'est-ce qu'une PAC géothermique ?

La pompe à chaleur géothermique assure le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire de votre logement. Le fonctionnement de cette pompe à chaleur est ingénieux : des capteurs enfouis dans le sol récupèrent les calories présentes sous terre. Ces calories sont ensuite transformées en chaleur puis diffusées dans votre logement.


👉 Grâce au système de chauffage central, la chaleur est acheminée jusqu’à vos émetteurs : plancher chauffant ou radiateurs.

 

Quatre pompes géothermiques différentes

Il existe 4 PAC géothermiques, avec 4 fonctionnement sensiblement différents :

 

  • la PAC sol-sol : les calories sont captées dans le sol grâce à un liquide frigorigène qui les envoie directement dans votre circuit de chauffage ;
  • la PAC sol-eau : cette pompe à chaleur capte les calories du sol puis les envoie vers la pompe à chaleur ;
  • la PAC eau glycolée-eau : de l’eau glycolée assure le transport de la chaleur jusqu’au circuit de chauffage ;
  • la PAC eau-eau : ce modèle-ci capte les calories présentes dans une nappe phréatique à proximité.

👉 Jamy vous dit tout sur le fonctionnement de la pompe à chaleur !

 

 

Comment fonctionne une PAC géothermique ?

Le recours à la géothermie nécessite un réseau de captage enterré dans le sol de votre jardin ou de votre terrain. Selon le type de capteur utilisé,  vous aurez besoin d'une surface plus ou moins importante.

 

Au niveau du circuit de chauffage, la pompe à chaleur géothermique pourra être raccordée au circuit de chauffage central, à un ballon d’eau chaude ou à des radiateurs. Voici les trois types de captage possibles :


Le captage horizontal au sol : c'est la solution la plus utilisée en France car elle ne nécessite pas d’importants travaux. Les capteurs sont enterrés à une profondeur allant de 0,6 mètre à 1 mètre 20 et recouvrent une grande surface de terrain. Le réseau doit être au moins égal à 1,5 fois la surface à chauffer.


Le captage vertical au sol : cette technique est conseillée pour les petits terrains. Les capteurs sont enfouis à une profondeur allant jusqu’à 100 mètres. Ce type d’installation est très efficace car les sondes sont moins sensibles aux changements de température du fait de la profondeur. En revanche, le coût d’une pompe à chaleur équipée de capteurs verticaux est plus important car les travaux sont plus conséquents.


Le captage vertical sur nappe phréatique : c’est le mode de captage le plus adapté si votre maison est située au-dessus d’une nappe phréatique. Dans ce cas, nous parlons d’une pompe à chaleur eau-eau. Ce système de captage est très performant car la température de l’eau d’une nappe phréatique est toujours comprise entre 8 et 12°C. Les pompes à chaleur eau-eau ont ainsi un COP de 5. Cette méthode nécessite d’étudier le terrain ainsi que l’eau de la nappe avant de commencer l’installation. Cela engendre des coûts supplémentaires !

Une installation à réfléchir
L’installation d’une PAC géothermique nécessite d’importants travaux. Elle doit absolument être réalisée par un professionnel Reconnu garant de l’environnement (RGE). Cela garantira un fonctionnement optimal de l’appareil ainsi que la possibilité de bénéficier des différentes aides financières mises en place par le gouvernement.

Schéma fonctionnement PAC geothermique

Comment entretenir une PAC géothermique ?

Légalement, les pompes à chaleur doivent obligatoirement être vérifiées :

 

  • tous les 2 ans si sa puissance oscille entre 4 kW et 70 kW ;
  • tous les 5 ans si sa puissance est supérieure à 70 kW.

 

La maintenance doit être effectuée par un installateur qualifié et peut même être prévue dans un contrat d'entretien souscrit lors de l'installation. Lors de sa visite, l’installateur effectue plusieurs contrôles tels que la pression de l’appareil ou encore son niveau d’eau. Cela vous permet de garantir le fonctionnement optimal de votre pompe à chaleur et d’allonger sa durée de vie.


👉 L’entretien coûte entre 150 et 250€.

J'installe ma pompe à chaleur

Simulation gratuite et immédiate

Comment choisir une PAC géothermique ?

Une pompe à chaleur géothermique vous permet de gagner en confort, de faire des économies et de passer à une énergie verte et durable. Pour cela, il est important de choisir un équipement adapté à votre logement. Les principales caractéristiques à connaître pour juger de la performance d'une pompe à chaleur géothermique sont :

 

 

  • le coefficient de performance (COP) : il représente le nombre de kWh de chaleur produits pour 1 kWh d'électricité consommée. Le COP de la pompe à chaleur géothermique se situe généralement entre 3 et 5. Plus le COP est élevé, plus votre PAC est performante ;
  • la puissance calorifique (en kW) : elle représente la capacité de production de chaleur de l’appareil. Ce genre de pompe à chaleur a une puissance généralement comprise entre 5 et 20 kW.

Combien coûte une PAC géothermique ?

La pompe à chaleur seule coûte généralement entre 10 000 € et 20 000 €. Il faut compter entre 20 000 et 40 000€ pour une installation complète. Elle est de loin la plus onéreuse de toutes, mais c’est un investissement à considérer pour plusieurs raisons :

  • les importantes économies d’énergie engendrées : vous pouvez réaliser jusqu’à 70 % d’économies sur votre facture annuelle de chauffage ;
  • les aides à la rénovation énergétique : plusieurs aides sont disponibles et permettent d'amortir le prix de la PAC géothermique.

 

Les aides financières disponibles :

  • la prime énergie : baptisée Prime Effy chez nous, elle vous accorde jusqu’à 4 400 € d'aide financière ;
  • MaPrimeRénov’ : distribuée par l’Anah, cette aide est très généreuse avec les PAC géothermiques. Elle vous permet de recevoir jusqu’à 10 000 € selon votre catégorie de revenus ;
  • la TVA réduite : pour l’installation d’une PAC géothermique, la TVA s’abaisse à 5,5 % ;
  • l’éco-PTZ : le prêt à taux zéro vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € sans payer d’intérêt.
Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème