Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

A quelle profondeur installe-t-on les capteurs horizontaux ou verticaux d’une pompe à chaleur géothermique ?

Par L’équipe de rédaction

Pour fonctionner et assurer un rendement optimal, une pompe à chaleur géothermique doit être munie de capteurs qui lui transmettent les calories récupérées dans le sol, sachant que la chaleur emmagasinée par le sol augmente d’environ 1°C par mètre de profondeur. La profondeur d’installation de ces capteurs diffère selon qu’ils sont horizontaux ou verticaux.

 

Profitez de 1000€ supplémentaires pour votre pompe à chaleur !

 

👇

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

La profondeur d’installation

Les capteurs horizontaux sont enterrés à une profondeur qui varie entre 60 et 120v cm sous le sol. Les capteurs verticaux d’une pompe à chaleur géothermique sont, eux, enfouis dans un forage profond qui peut atteindre 100 m, et garantissent un meilleur rendement.

L’installation des capteurs

Cette opération est soumise à une demande d’autorisation des services concernés : mairie, directions régionales des mines, EDF, GDF et autres administrations. Sitôt cette autorisation obtenue, les installateurs se chargeront de tous les travaux nécessaires et vous accompagneront dans toutes les étapes de l’installation, jusqu’à la mise en marche de votre pompe à chaleur géothermique.

 

Les capteurs verticaux coûtent plus chers que les horizontaux : comptez entre 100 et 150 €/m, car ils nécessitent une installation plus compliquée. Cependant ce type de capteurs a une durée de vie moyenne assez longue, environ 40 ans et permet un meilleur rendement et donc de plus grandes économies.

1.202 €/an
C’est le montant moyen des économies réalisés grâce à l’installation d'une PAC géothermique dans un logement.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction