Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Connaissez-vous les enduits isolants ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Tout savoir sur les enduits isolants

Performants et compatibles avec la plupart des exigences en termes de construction, les enduits isolants sont une excellente alternative à l’isolation thermique classique. Comment se présentent-ils ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ? Zoom sur ces crépis innovants.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Les enduits isolants : une technique d’avenir ?

Lorsqu'on parle d’isolation thermique par l’extérieur (ITE) ou par l’intérieur (ITI), on pense généralement à la pose de matériaux isolants recouverts par un revêtement de finition. Mais il existe une autre technique permettant d’isoler sa maison : l’application d’un enduit isolant.

Bien que les enduits isolants aujourd’hui disponibles sur le marché soient relativement performants en termes de résistance thermique, ils sont plus adaptés pour la rénovation d’une habitation dont l’isolation existante n’est pas suffisante. Ils peuvent éventuellement être envisagés comme une isolation thermique  secondaire dans une construction neuve.

376 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce au renforcement de l'isolation des murs dans un logement.

Les différents types d’enduits isolants

Il existe plusieurs types de revêtements extérieurs permettant d’isoler un bâtiment. Certains ne renferment que des composés synthétiques, d’autres au contraire exploitent les propriétés isolantes naturelles de matériaux d’origine minérale ou végétale. La plupart du temps, un enduit isolant se compose d’un mortier, d’un ingrédient liant et de médias isolants.

Pour l’isolation de votre maison, vous pouvez choisir entre :

  • La peinture isolante : il s’agit d’un revêtement initialement mis au point par la NASA pour isoler les navettes spatiales. Résistante aux intempéries, la peinture isolante permet de gagner jusqu’à 4 °C dans l’habitation en réduisant les ponts thermiques. De couleur blanche, elle a également la capacité de réfléchir les rayons du soleil, limitant ainsi l’entrée de la chaleur dans un logement en été.
  • Le crépi isolant à base de polystyrène : il consiste en un mortier renfermant des billes de polystyrène. Léger et efficace, il nécessite l’application de plusieurs couches pour atteindre une résistance thermique optimale.
  • L'enduit chaux-chanvre : naturel et écologique, le chanvre est un matériau qui résiste aussi bien aux intempéries qu’aux parasites ou à l’usure du temps. C’est un excellent isolant thermique et acoustique permettant de réguler l’humidité et d’assurer une protection contre les ondes et les champs électromagnétiques. Rustique, cet enduit convient très bien pour les maisons de style traditionnel.
  • Le crépi chaux-liège : l’écorce de chêne-liège est réputée pour ses propriétés d’isolation thermique et phonique et sa grande résistance au feu et aux intempéries. Peu sensible aux variations d’humidité et de température, l'enduit au liège procure un meilleur coefficient de conductivité thermique que la plupart des autres enduits isolants.
  • Le torchis : issu d’une technique ancestrale de recouvrement de façade, il est composé de terre et de paille. Économique, il permet d’isoler tout type de bâtiment à moindre coût.
  • L’enduit isolant à base d’aérogel de silices : très performant, il affiche une efficacité proche de celle de la laine de roche. Encore en cours de perfectionnement, ce procédé est difficile à mettre en œuvre du fait du peu d’artisans qui le proposent.

La pose d’un crépi d’isolation

Qu’il soit traditionnel ou isolant, le crépi demande une certaine expérience et un matériel adapté pour être appliqué correctement. Il peut être étalé sur un mur à la taloche, ou bien projeté à l’aide d’un appareil spécial. En général, un revêtement de façade isolant se compose d’une couche d’accrochage, d’une couche d’enduit isolant et enfin d’une dernière couche de finition.

Pour vous assurer de l’absence de ponts thermiques, mieux vaut confier la réalisation de votre enduit isolant à un professionnel expérimenté et maîtrisant les qualités et les défauts des références de produits disponibles sur le marché.

les enduits isolants

Avantages et inconvénients

L’application d’un enduit d’isolation offre différents avantages :

  • Il ne change pas l’aspect de la façade. À ce titre, il permet souvent de remplir le cahier des charges de l’association des bâtiments de France au cours d’une rénovation ou de respecter le plan local d’urbanisme (PLU) dans les communes les plus strictes.
  • Il contribue à supprimer les ponts thermiques.
  • Lorsqu’il est à base de matériaux naturels, il est non seulement écologique, mais aide également à mieux réguler l’humidité et à réduire le développement de moisissures sur les murs extérieurs.

Ce type de crépi présente cependant quelques inconvénients :

  • Peu de professionnels proposent son application.
  • Il ne peut pas être utilisé seul comme technique d’isolation principale.
  • Selon sa nature, il peut demander un budget très élevé.

Combien coûte la pose d’un enduit isolant ?

Permettant de combiner revêtement de finition et isolation dans le même matériau, l’enduit isolant affiche un coût important. Comptez un minimum de 60 € à 70 € par m² pour la pose d’un enduit par un professionnel. La pose des matériaux les plus onéreux peut coûter jusqu’à 100 € par m². Sous certaines conditions, ce type de travaux peut être financé grâce à différentes aides de l’Etat.

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Isolation des Combles : vos questions