Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur l’isolation des murs par l’extérieur

Par L’équipe de rédaction

L’isolation thermique des murs par l’extérieur combine performance et simplicité de mise en œuvre. Très modulables, ces travaux conviennent aussi bien aux constructions neuves qu’à la rénovation de logements anciens. Revêtements, avantages et inconvénients, prix… Voici l'essentiel sur l’isolation des murs par l’extérieur.

 

Besoin d'isoler votre logement ? Simulez le montant de votre projet en 2 minutes.

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Isolation thermique par l’extérieur : comment la mettre en œuvre ?

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) consiste à envelopper votre logement d’un manteau isolant. Pour cela, deux méthodes peuvent être mises en oeuvre : 

 

  • poser une couche de matériau isolant sur les murs extérieurs de votre maison, puis le recouvrir d’un revêtement de finition ;
  • appliquer un enduit isolant directement sur votre façade.

 

Isolation des murs par l'extérieur

La première méthode est la plus courante et la plus efficace puisqu’elle permet de supprimer tous les ponts thermiques de votre logement. Résultat : vous augmentez jusqu’à 2,5 degrés votre température ressentie.

👉 Grâce à Jamy, découvrez toute l'importance de l'isolation des murs par l'extérieur !

 

 

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Zoom sur l’isolation extérieure par matériau isolant

L’isolation thermique extérieure sous enduit

Cette technique d’isolation consiste à fixer une couche d’isolant thermique sur les murs extérieurs de votre maison, puis de la recouvrir d’un enduit de finition. En supprimant totalement les ponts thermiques, ce procédé suffit à lui seul à remplir les critères d’exigence de la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). 

 

Artisan procède à une isolation extérieure

 

Trois techniques sont possibles : 

 

  • la pose collée : des panneaux isolants rigides sont collés sur les murs extérieurs de votre maison. En rénovation, le support doit préalablement être décapé pour favoriser l’adhérence de la plaque ;
  • la pose calée-chevillée : le panneau isolant est collé à la paroi avec un mortier, puis fixé par des chevilles traversantes. Ce procédé est compatible avec tous les isolants et tous les types de murs ;
  • la fixation mécanique par profilés : cette technique n’est utilisable qu’avec des plaques de polystyrène expansé blanc (PSE) sur un support parfaitement plat. Il consiste à encadrer chaque panneau de rails de maintien en PVC, sur 2 ou 4 côtés.

 

Une fois les ponts thermiques totalement éliminés par la réalisation de joints étanches à chaque jonction entre les plaques, l’artisan peut procéder à la finition. Plusieurs matériaux et méthodes existent :

 

  • l’enduit de finition est appliqué à même l'isolant : on utilise un enduit mince ou un enduit hydraulique, plus épais et résistant aux chocs ;
  • dans le cas d’une pose collée, des panneaux de polystyrène expansé prêts à l’emploi déjà recouverts d’un parement existent ;
  • le vêtage consiste à coller un revêtement en bois, PVC, composite, ardoise, zinc, ou ciment, directement sur l’isolant ;
  • le bardage se fixe sur une ossature en bois ou en métal, montée par-dessus la couche d’isolant. Il est généralement en bois, en composite ou en PVC.

🎥 Découvrez les 7 étapes du chantier d'isolation extérieure avec Effy !

 

une-maison-plus-confortable-grace-a-l-isolation-des-murs-par-l-exterieur

Grâce à l’isolation des murs par l’extérieur, vous choisissez un nouveau style pour vos murs et augmentez votre confort en toute saison. Vous ressentez jusqu’à 2,5 degrés supplémentaires en hiver !

une-maison-plus-confortable-grace-a-l-isolation-des-murs-par-l-exterieur

L’isolation thermique extérieure sous bardage

L’isolation thermique sous bardage consiste à fixer une ossature métallique directement sur les murs extérieurs de votre maison. L’artisan fixe dessus des panneaux isolants avant de les recouvrir d’un bardage. L’isolant et le bardage sont tous deux séparés par une lame d’air respirante.

 

Cette technique d’isolation est conseillée pour les maisons aux façades abîmées ou humides. Bien que plus coûteuse que l’isolation extérieure sous enduit, elle permet de compenser les défauts de vos murs.

👉 Un bon chantier d'isolation des murs extérieurs est précédé d'une visite technique. Découvrez en quoi elle consiste avec un artisan Effy !

 

 

Focus sur les enduits isolants

Les enduits isolants sont l’alternative idéale à l’ITE classique. Particulièrement performants, ils modifient peu l’aspect des façades et réduisent efficacement les ponts thermiques. En revanche, lorsqu’ils sont utilisés seuls, ils sont insuffisants pour atteindre les critères de validation de la RT 2012.

 

Les enduits isolants représentent un formidable complément à l’isolation de vos murs par l’intérieur.

 

L’enduit isolant est le plus souvent composé d’un mortier, d’un liant et de granulés isolants. Il existe sous diverses formes : 

 

  • la peinture isolante : venue de l'industrie aérospatiale, elle réfléchit les rayons du soleil en été et évite les déperditions de chaleur en hiver, résiste aux intempéries et aux salissures ;
  • l’enduit isolant à base de billes de polystyrène : très efficace, il s’utilise en intérieur comme en extérieur, mais est peu écologique ;
  • le crépi chaux-chanvre : naturel et respectueux de l’environnement, il possède des propriétés d’isolation thermique et phonique intéressantes, et protège des champs électromagnétiques et des vibrations du sous-sol ;
  • l'enduit chaux-liège : il dispose de capacités d’isolation phoniques et thermiques remarquables ;
  • le traditionnel torchis : composé d'un mélange de terre et de paille, il est très économique et isolant, et s’applique sur tous types de supports.

 

👉 Les industriels travaillent aussi sur un enduit minéral innovant, à base d'aérogel de silice, aux performances thermiques excellentes, sans nuisances pour l’environnement.

 

Artisan pose enduit isolant

 

📣 Encore peu maîtrisée, cette méthode d’isolation thermique doit être mise en œuvre par un professionnel certifié. Avec notre offre Sérénité, vous êtes accompagné par un artisan local, certifié Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) en isolation des murs. Avant vos travaux, il fait une visite technique et vous propose la meilleure solution d’isolation en fonction des spécificités de votre maison.

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Isolation extérieure : les avantages et les inconvénients

L’isolation thermique par l’extérieur présente de nombreux atouts, mais aussi quelques inconvénients à prendre en compte.

 

Avantages Inconvénients
  • suppression des ponts thermiques ;
  • amélioration de l’isolation thermique et acoustique ;
  • jusqu’à 25% de réduction sur les factures de chauffage ;
  • amélioration du confort thermique : jusqu’à 2,5 degrés de gagnés ;
  • augmentation de la valeur immobilière de votre maison ;
  • excellente étanchéité à l’air ;
  • installation ne gêne pas la vie quotidienne des occupants ;
  • diverses finitions disponibles ;
  • travaux éligibles à plusieurs aides financières.
  • modification de l’aspect extérieur de votre logement ;
  • modifications et surcoûts à prévoir selon les spécificités de votre maison : redimensionnement des gouttières, système de fermeture des volets battants etc) ;
  • diminution de l’apport lumineux ;
  • travaux coûteux selon la taille de votre maison ;
  • déclaration de travaux obligatoire.

Quel est le prix d’une isolation extérieure ?

Le prix de l’isolation des murs par l’extérieur varie selon la technique employée, le type d’isolant, la finition, la difficulté du chantier et la main d’oeuvre. En règle générale, comptez :

 

  • entre 110 € / m² et 180 € / m² pour l’isolation des murs sous enduit ;
  • entre 140 € / m² et 230 € / m² pour l’isolation des murs sous bardage.

 

Pour vous aider à financer vos travaux, vous pouvez miser sur plusieurs aides à la rénovation comme :

 

  • la Prime Effy : selon vos revenus, vous pouvez recevoir jusqu'à 9€/m² de subvention.
  • MaPrimeRénov’ : vous pouvez recevoir jusqu’à 75 € / m² pour vos travaux selon vos revenus ;
  • l’éco-prêt à taux zéro : il vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € sur une durée de 20 ans ;
  • la TVA réduite à 5,5% est appliquée directement sur votre facture par votre artisan RGE.

 

👉 Pour être éligible à ces aides financières, vous devez obligatoirement faire réaliser vos travaux par un professionnel certifié RGE.

Qu’attendez-vous pour isoler les murs de votre maison ?

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème