Isolation des murs par l’intérieur : le guide pour bien préparer votre projet

Vous avez besoin d’améliorer l’isolation de vos murs intérieurs ? Découvrez toutes les informations nécessaires avant de commencer le chantier. Nous aborderons les techniques utilisées, les coûts des travaux et les aides financières disponibles. 

 

La prime énergie Effy est garantie pour vos travaux. Découvrez son montant en utilisant notre simulateur.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Dans quels cas opter pour l’isolation des murs par l’intérieur ?

Les murs mal isolés sont à l’origine de 20 % des pertes thermiques au sein d’un logement. Les travaux d’isolation sont nécessaires si :
 

  • vous avez froid même lorsque le chauffage est allumé ;

  • les parois des murs donnant sur l’extérieur ou une pièce non chauffée restent froides malgré le chauffage ;

  • des courants d’air sont présents près des murs et des fenêtres ;

  • votre facture de chauffage est particulièrement élevée ;

  • des traces d’humidité ou de moisissures apparaissent sur les murs.

J'isole mes murs

Simulation gratuite en 2 minutes

Vous avez le choix entre l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) et l’isolation thermique par l’intérieur (ITI). L’isolation thermique par l’intérieur (ITI) est une solution idéale dans les cas suivants :
 

  • votre façade est en bon état et ne nécessite aucune rénovation ;

  • vous ne souhaitez pas modifier l’apparence de votre façade, ou celle-ci ne peut être modifiée (par exemple, dans une zone protégée) ;

  • votre habitation présente une architecture particulière avec des murs aux formes irrégulières.
     

Par ailleurs, l’isolation par l’intérieur est moins coûteuse. En revanche, cette technique peut réduire la surface des pièces.

vieil homme et sa fille qui lisent des papiers

Isolez votre maison et réalisez jusqu'à 65% d'économies sur votre facture de chauffage. Avec Effy Sérénité, nous vous accompagnons pendant toute la durée de votre projet. Nos artisans RGE réalisent vos travaux et la prime CEE est déduite de votre devis.

vieil homme et sa fille qui lisent des papiers

Isolation des murs intérieurs : quelle épaisseur prévoir ?

Pour une isolation efficace, il est essentiel de choisir la bonne épaisseur de matériau. L’épaisseur la mieux adaptée est celle qui correspond à la bonne résistance thermique (R). Celle-ci devant se situer entre 3,75 et 5 m².K/W pour garantir une performance optimale. Voici alors les épaisseurs recommandées pour les différents types d'isolants :
 

  • 8 à 11 cm pour le polyuréthane en panneaux

  • 12 à 16 cm pour la laine de verre

  • 12,5 à 16 cm pour la laine de roche

  • 14 à 18 cm pour la laine de bois

  • 15 à 20 cm pour l’ouate de cellulose

Quel matériau pour l’isolation des murs par l’intérieur ?

Choisir le bon matériau pour l’isolation de vos murs intérieurs est crucial pour optimiser le confort thermique et acoustique de votre habitation. Chaque type d’isolant a ses propres avantages et inconvénients. Voici un tour d’horizon des options disponibles pour vous aider à faire le meilleur choix.
 

 

Le polyuréthane et le polystyrène 

Ils présentent une bonne performance et donnent la possibilité de mettre en place une isolation mince sur vos murs intérieurs. De plus, les isolants synthétiques ont une longue durée de vie.
 

 

Les isolants biosourcés comme la ouate de cellulose

Ils offrent un meilleur confort d’été. Autrement dit, ils vous protègent contre le froid pendant l’hiver et vous préservent de la chaleur excessive en été. La température à l’intérieur de votre maison est plus stable toute l’année. Toutefois, ce type de matériau coûte plus cher.
 

 

Les isolants minéraux 

Ils présentent un très bon rapport qualité/prix. La laine de verre est performante, avec un prix 3 fois inférieur à celui de la ouate de cellulose et du liège, par exemple. Outre son efficacité contre les ponts thermiques, il permet aussi d’atténuer les bruits venant de l’extérieur grâce à ses bonnes capacités d’isolation phonique.

Exemple de rénovation globale dans le Loiret (45)

 

Contexte : en 2024, l'audit énergétique effectué chez nos clients de revenu supérieur révèle que leur maison est de classe F (passoire thermique). Nos clients souhaitent donc faire des travaux afin de réduire le montant de leurs factures d'énergie et d'améliorer leur confort. Nous les avons accompagnés dans leur projet de rénovation globale et voici ce qu'il s'est passé :

 

Travaux effectués 
Installation pompe à chaleur air-air11 380 €
Installation chauffe-eau thermodynamique5 680 €
Isolation murs par l'extérieur37 780 €
  

 

Montant des travaux

 

54 840 €

Montant des aides - 24 678 €
Reste à payer 30 162 €*
 *soit une prise en charge à hauteur de 45% par les aides financières

 

Gain énergétique

77%
• Passage de la classe F à la classe B
• Retour sur investissement en 1 an
Note F à B

Quelles sont les techniques d’isolation des murs par l’intérieur ?

Il existe 4 principales techniques d’isolation pour les murs intérieurs.
 

 

Isolation par doublage collé

Cette méthode est surtout adaptée aux murs lisses et en bon état. Il s’agit de coller directement les panneaux d’isolant sur le mur, à l’aide de colle ou de mortier adhésif. Le panneau est constitué d’une plaque isolante et d’une plaque de parement.
 

Il s’agit d’une solution simple, rapide et esthétique. En revanche, le passage des fils électriques devient plus compliqué.
 

 

Isolation avec lame d’air

Cette technique consiste à mettre en place une légère ossature en tasseaux de bois par exemple. L’installateur va ensuite y fixer les panneaux d’isolant, en prenant soin de laisser environ 2 cm de distance entre la plaque isolante et le mur. Cette lame d’air permet d’absorber les risques de condensation.
 

Cette solution est particulièrement intéressante pour les murs poreux, en pisé par exemple. La mise en place de la lame d’air permet de maintenir l’équilibre hydrique et donc de prévenir les problèmes d’humidité malgré la condensation.
 

 

Isolation avec ossature métallique

L’ossature métallique est nécessaire sur un mur en mauvais état. Si vous souhaitez rénover un logement ancien, c’est la meilleure solution. Il s’agit de poser une armature en métal afin d’y fixer les plaques d’isolant. 
 

Plus coûteuse que les autres techniques, celle-ci permet d’avoir un mur robuste et sans ponts thermiques. En plus, le passage des gaines et câbles électriques est facilité. 
 

 

La contre cloison maçonnée

Le technicien installe d’abord le panneau d’isolant contre le mur, puis va bâtir une nouvelle cloison par-dessus afin d’emprisonner cet isolant. Il est alors possible de réaliser une belle finition avec enduit. Très efficace, cette méthode permet d’isoler un mur irrégulier. En revanche, elle prend beaucoup de place, donc la surface d’une pièce risque de diminuer de façon appréciable.

Quel est le prix au m² de l’isolation des murs par l’intérieur ?

L’isolation des murs par l’intérieur coûte en moyenne entre 60 et 120 € par m².
 

Dans les détails, le budget nécessaire dépend du coût de l’isolant et de celui de la main d’œuvre. La laine de verre, à la fois efficace et peu chère, coûte environ 7 €/m². Les isolants organiques sont plus onéreux, pouvant coûter aux alentours de 30 €/m².

Pour trouver les meilleurs prix concernant la main d’œuvre, vous pouvez comparer plusieurs devis. Dans tous les cas, veillez à solliciter des professionnels certifiés RGE (reconnu garant de l’environnement). C’est un gage de qualité, mais aussi une condition obligatoire pour prétendre aux aides disponibles pour les travaux de rénovation énergétique.

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite en 2 minutes

Les aides disponibles pour l’isolation des murs par l’intérieur

Isoler vos murs intérieurs peut représenter un investissement conséquent, mais de nombreuses aides financières sont là pour vous accompagner. Découvrez les dispositifs cumulables qui peuvent alléger considérablement le coût de vos travaux et optimiser votre budget rénovation.
 

 

  • MaPrimeRénov’ : si l’isolation est associée à l’installation d’un système de chauffage performant (ex : pompe à chaleur air-eau, chaudière à granulés), vous avez la possibilité d’obtenir une prime calculée au mètre carré. Dans le cas où l’isolation des murs ferait partie d’un bouquet de travaux pour une rénovation globale, le montant de l’aide sera exprimé en pourcentage du coût global du projet.

 

  • La TVA réduite : l’isolation des murs vous fait bénéficier d’un taux de TVA à 5,5 % contre 10 % pour les travaux ordinaires et 20 % pour la plupart des achats et prestations.
     

Il existe parfois des aides locales octroyées par les communes, départements ou régions pour encourager la rénovation énergétique. Renseignez-vous auprès de vos collectivités locales pour en savoir plus.

 

Prime Effy, MaPrimeRénov' ou bien les deux ? Testez notre simulateur gratuit !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes