Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur l’isolation thermique

Par L’équipe de rédaction

L’isolation thermique d’un logement vous permet de faire jusqu’à 65% d’économies. Techniques, matériaux, prix… Voici tout ce que vous devez savoir sur ces travaux.

Promo 66 euros isolation murs extérieurs Effy

Offre exclusive !

Isolez vos murs extérieurs à partir de 66/m² au lieu de 78€/m² !

Tarif en vigueur du 23 juin au 31 décembre 2022. Voir conditions sur www.effy.fr.

Promo 66 euros isolation murs extérieurs Effy

Qu’est-ce que l’isolation thermique ?

L’isolation thermique d’une habitation consiste à réduire les pertes de chaleur de celle-ci. Ainsi, les besoins énergétiques du foyer diminuent, entraînant une réduction des factures d'énergie et de la pollution due au chauffage. 

 

Isolation thermique des murs par l'extérieur

 

Depuis 1974, période du premier choc pétrolier, plusieurs réglementations thermiques (RT) se sont succédé, permettant de diminuer de moitié la consommation énergétique des bâtiments neufs. La dernière en vigueur (RT 2012) se base sur trois exigences principales :

 

  • la consommation d'énergie primaire (Cep, en kWhep/m2.an) doit être inférieure à une valeur dépendant de la localisation géographique de la construction ;
  • la température maximale atteinte suite à un épisode de 5 jours consécutifs de fortes chaleurs doit être inférieure à une température de seuil (Tic ref) ;
  • le coefficient de besoin bioclimatique (Bbio) doit être inférieur à une valeur maximale définie par région (Bbio max).

Des techniques d’isolation différentes selon la pièce à isoler

Les techniques d’isolation thermique s'adaptent à la localisation de la partie du domicile à isoler.

 

Quelle isolation pour les murs ?

Pour isoler les murs de votre logement, vous pouvez opter pour deux méthodes :

 

  • l’isolation thermique par l’intérieur : elle consiste à installer des panneaux isolants à l’intérieur du logement, ou à projeter de l’isolant sur les murs difficiles d’accès, puis à recouvrir l’isolant de plaques de placoplâtre et de décorer vos murs ;
  • l’isolation thermique par l’extérieur : elle peut être sous bardage (l'isolant est fixé au mur puis recouvert de lames), sous enduit (l'isolant est fixé sur la façade puis recouvert d'une ou de deux couches d'enduit) ou sous vêture (des panneaux comprenant isolant et parements sont fixés sur le mur extérieur).
femme avec son enfant sur son canapé

Améliorez votre confort thermique en isolant les murs de votre maison par l’extérieur. Grâce à notre partenaire Financo, vos travaux sont proposés à partir de 69€/mois pendant 96 mois*. N’attendez plus, lancez-vous !

 

*Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

femme avec son enfant sur son canapé

Quelle isolation pour le plafond ?

Concernant le plafond, la technique d'isolation dépend du type de plafond :

 

  • suspendu ou faux-plafond : le vide entre le plafond et le faux-plafond est comblé par un isolant mince ou plusieurs couches d'isolants épais collées au plafond ;
  • collé ou tendu : on applique une couche d'isolant mince sur le plafond existant et on la recouvre avec un revêtement décoratif ou une toile en PVC thermo-extensible.

Quelle isolation pour la toiture ?

L’isolation peut concerner des combles perdus ou des combles aménagés.

 

Pour l’isolation des combles perdus, deux techniques sont utilisées :

 

  • le soufflage d’isolant directement sur le plancher de vos combles ;
  • l’installation de panneaux ou de rouleaux d’isolants sur le plancher.

 

Artisan projette laine de verre par soufflage sur combles perdus


 
Pour l’isolation des combles aménagés, les méthodes sont nombreuses. Vous pouvez :

 

  • injecter de l’isolant en vrac sous pression dans vos rampants ;
  • installer des rouleaux ou des panneaux semi-rigides sous et/ou entre les chevrons de vos rampants ;
  • poser sur la charpente, directement sur la partie extérieure de vos combles, des panneaux isolants protégés par des parements et des profils latéraux ;
  • opter pour la méthode du sarking, qui consiste à installer sur les chevrons plusieurs couches (voligeage, pare-vapeur, matériau isolant, écran de sous toiture, lattes et liteaux) ;
  • installer à l’extérieur de vos combles, des caissons chevronnés autoporteurs contenant l'isolant et dont la face intérieure sert de plafond pour les combles.

👉 Avec Jamy, découvrez les bonnes raisons d'isoler vos combles :

 

 

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Quelle isolation pour les planchers bas ?

Pour l’isolation des planchers bas, la méthode d'isolation dépend de la structure de votre maison. Si votre maison se situe :

 

  • sur terre-plein : l’isolation consiste en l’installation d'une dalle simple, d'un double dallage désolidarisé, d'un plancher à entrevous ou isolation périphérique allant jusqu'aux fondations ;
  • sur vide sanitaire : une dalle flottante, une dalle simple ou un plancher en béton est placé en-dessous du sol de l'habitation et au-dessus du vide sanitaire ;
  • sur sous-sol non chauffé (garage, cave…) : des plaques d'isolant sont fixées au niveau du plafond du sous-sol.

 

Quelle isolation pour les toitures-terrasses ?

Concernant les toits-terrasses, l'isolation est réalisée uniquement par l'extérieur :

 

  • toits végétalisés : le support est recouvert par deux couches isolantes supportant une importante épaisseur de terre ;
  • autres toits-terrasses : un support est installé sur l'élément porteur (généralement en béton), recouvert d’une couche d'étanchéité puis de l'isolant.

 

L’isolant peut aussi être placé sous le revêtement étanche, et un un pare-vapeur ajouté sur le béton.

Comment savoir quelle pièce isoler ?

Pour savoir quelle pièce isoler en priorité, vous pouvez vous fier aux taux de déperditions thermiques de l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Les pertes de chaleur dans une habitation non isolée se chiffrent comme suit :

 

  • 30% des déperditions thermiques se font par le toit ;
  • 20% des déperditions se font par les murs, les zones de renouvellement d'air et les fuites ;
  • 15% se font par les fenêtres ;
  • 10% se font par les sols.

 

Il est donc conseillé de commencer vos travaux d’isolation par les zones qui présentent le plus fort taux de déperditions thermiques, à savoir les combles, les murs et les fenêtres.

 

Isolation des combles aménagés

 

👉 Pour savoir si une pièce est mal ou pas isolée, plusieurs signes devraient vous alerter :

 

  • vous avez une sensation de fraîcheur malgré le chauffage allumé ;
  • lorsque vous passez votre main sur les murs de votre maison, vous ressentez de la fraîcheur ;
  • vous constatez la présence d’humidité, des peintures qui s’écaillent ou des papiers peints qui se décollent ;
  • vous avez trop froid l’hiver et trop chaud l’été.

Quel matériau isolant choisir ?

Il est possible d’utiliser plusieurs types de matériaux isolants pour vos travaux. 

 

Les isolants sont classés en 5 groupes :

 

  • les isolants minéraux : verre cellulaire, laine de verre ou de roche, perlite, vermiculite… ;
  • les isolants synthétiques : polystyrène, polyuréthane… ;
  • les isolants naturels d'origine végétale (bois, chanvre, lin, ouate de cellulose…) et animale (laine de mouton, plumes de canard…) ;
  • les thermo-réflecteurs ou isolants minces ;
  • les isolants dits de nouvelle génération : brique monomur, panneaux d'isolants sous vide ou PIV.

 

Selon la partie de l'habitation à isoler, certains matériaux sont plus adaptés que d'autres :

 

  • pour l’isolation des murs : verre cellulaire, laine de roche, laine de verre, polystyrène, isolants minces, fibres de bois, chanvre, fibres de lin, ouate de cellulose, PIV, brique monomur, laine de mouton ;
  • pour l’isolation des plafonds : perlite, laine de verre, plumes de canard, laine de mouton, polyuréthane, polystyrène ;
  • pour l’isolation des toitures et combles : perlite, laine de roche, laine de verre, vermiculite, polystyrène, isolants minces, fibres de bois, chanvre, fibres de lin, plumes de canard, ouate de cellulose, laine de mouton ;
  • pour l’isolation des sols : polystyrène, isolants minces, fibres de bois, chanvre, fibres de lin, plumes de canard, ouate de cellulose ;
  • pour l’isolation des toitures-terrasses : verre cellulaire, laine de roche ou de verre, polyuréthane, polystyrène, perlite, couverture végétalisée.

Quelles aides financières pour l’isolation thermique ?

Bonne nouvelle ! Les travaux d’isolation thermique sont éligibles à plusieurs aides financières. Vous pouvez ainsi bénéficier de :

 

  • la Prime Effy : versée par les fournisseurs d'énergie, son montant dépend majoritairement de la nature des travaux, de la zone climatique, du chauffage utilisé et de la surface impactée ;
  • MaPrimeRénov’ : versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), son montant varie selon le type de travaux réalisés et vos revenus ;
  • le programme MaPrimeRénov’ Sérénité : versé par l’Anah, il est attribué aux travaux qui permettent un gain énergétique minimal de 35% ;
  • l’éco-prêt à taux zéro : il est attribué sans conditions de ressources et permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € sous une période allant jusqu’à 20 ans ;
  • la TVA à taux réduit à 5,5% : elle s'applique pour l'ensemble des travaux d’isolation thermique et est appliquée directement par votre artisan sur votre facture ;
  • les aides des institutions locales : les régions, départements, communes, intercommunalités, caisses de retraites proposent aussi des incitations financières.

 

👉 Pour bénéficier de ces aides financières, vos travaux doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel certifié Reconnu garant de l’environnement (RGE).

vieil homme et sa fille qui lisent des papiers

Isolez votre maison et réalisez jusqu'à 65% d'économies sur votre facture de chauffage. Avec Effy Sérénité, nous vous accompagnons pendant toute la durée de votre projet. Nos artisans RGE réalisent vos travaux et la prime CEE est déduite de votre devis.

vieil homme et sa fille qui lisent des papiers

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème