Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Isolation de la toiture par l’extérieur : la méthode du sarking

Par L’équipe de rédaction

Publié le 13/05/2015 à 16h41, mis à jour le 26/04/2022 à 08h37

Il faut savoir que 30% des déperditions de chaleur proviennent de la toiture à cause d’une mauvaise isolation. Si vous souhaitez procéder à une rénovation de l’isolation de votre toiture, sachez qu’en 2015, la méthode du sarking est la méthode en vogue ! C’est une technique qui fourni de hautes performances, qui réduit les ponts thermiques, et donc, qui donne accès à des économies d’énergie. De plus, le sarking s’adapte à tous les types de toitures.

👉 Contrairement aux ampoules classiques, les ampoules LED ne comportent pas de mercure ou de gaz polluant. Elles sont donc écologiques.
>> Je commande mon pack de 20 ampoules pour 1€ !

Mais en réalité le sarking, c’est quoi ?

Le sarking, ou isolation continu, est un procédé d’isolation de la toiture par l’extérieur qui est rapide à mettre en place et à poser. L’idée est de faire une isolation par l’extérieur grâce à un « second toit ». En réalité, on rehausse la toiture en disposant l’isolant sous le toit.

 

La technique du sarking permet de garder la surface sous la toiture et donc de pouvoir aménager ses combles, contrairement à une isolation des combles classique, qui elle, empiète sur les mètres carrés disponibles sous-toiture.

Les étapes de l’isolation du toit par sarking

En premier lieu il est important de déposer les éléments qui constituent la toiture, et donc de mettre la charpente à nu.

 

Pour éviter les ponts thermiques il faut ensuite poser des panneaux de bois isolés ainsi qu’un second isolant de votre choix. Il existe toute sorte d’isolant, mais on préfèrera des isolants éco-friendly à base de bois qui garantisse une très bonne isolation phonique, acoustique et thermique tout en respectant l’environnement.

 

Viens après la pose de chevrons et contre-chevrons qui permettent à la toiture de respirer et donc de se ventiler.

 

C’est au tour des liteaux (pièce longue posée sur la charpente qui constitue le support de la couverture). Cette couche est mise en place afin d’emprisonner l’isolant.

 

Pour finir, il ne reste plus qu’à reposer votre toiture. Comme dit précédemment, la technique du sarking convient à tous les types de toitures.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Une méthode d’isolation avantageuse

Les avantages liés à la technique d’isolation de la toiture par l’extérieur sont multiples. Dès 2014, l’essor de cette technique est grand. A noter qu’elle connaît un franc succès depuis.

 

La méthode du sarking permet une optimisation de vos combles et un gain de place. Elle fait, des combles que vous pensiez perdus, une pièce agréable, sous forme de combles aménagés. En clair, vous ne perdez aucun mètre carré sous prétexte d’isoler votre toiture.

 

Elle comporte aussi un avantage esthétique. En effet, comme vous isolez par l’extérieur, la charpente et les poutres apparentes sont conservées, ce qui donne un aspect design à votre logement. De plus, contrairement à une isolation de la toiture par l’intérieur, le sarking aide à garder un volume d’espace important sous plafond, chose non négligeable qui aura tendance à ravir la majorité d’entre nous car cela donne l’impression que la pièce est plus spacieuse.

 

Seul bémol peut-être : son prix ! En effet, la méthode d’isolation du sarking est légèrement plus chère que les méthodes classiques d’isolation des toitures. Le prix d’une isolation ordinaire se situe, en moyenne, entre 20 et 30€ du mètre carré selon votre matériau. Si vous souhaitez qu’un professionnel pose votre isolation par sarking, il faudra compter environ 200€ du mètre carré contre 40 à 60€ le mètre carré si vous vous attaquez au sarking tout seul.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème