La fibre de bois : avantages et inconvénients

La fibre de bois est un matériau d'isolation rigide ou semi-rigide, composé de fibres liées les unes aux autres en utilisant ou non un produit additif. Elle fait partie des isolants naturels issus du monde végétal, et figure donc parmi les plus respectueux de l'environnement et de la santé des occupants du domicile. Quels sont ses points forts et ses désavantages ? Quelle Energie vous les expose dans cet article, et vous permet d'évaluer les économies d'énergie réalisables par ce biais.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Quelles sont les caractéristiques de la laine de bois ?

Ce type d'isolant est composé au moins à 80% de fibres de bois en provenance d'un défibrage de copeaux. Sous forme de panneaux, la densification des fibres varie de 110 à 260 kg/m3. La présence d'un liant à base de polyester, de polyuréthane ou encore de coton ou de maïs permet d'obtenir des panneaux à divers degrés de rigidité.

 

Outre les panneaux d'isolation, ce matériau peut se présenter sous forme de flocons ou de feutre. Il peut donc servir efficacement, pour isoler les toitures, les sols, les murs d'une habitation, ou encore le remplissage d'une ossature bois. En usage extérieur, les panneaux doivent être recouverts d'un pare pluie destiné à les protéger contre les intempéries.

451 € / an
C’est le montant des économies réalisables grâce au renforcement de l'isolation des combles dans un logement.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Avantages et inconvénients

Les isolants en fibre de bois ont plusieurs inconvénients.

 

  • En tant que matière végétale, donc hygroscopique, le bois perd en performance lorsqu'il est au contact avec de l'eau (sous forme de liquide voire de vapeur), ou toute autre forme d'humidité. Son coefficient lambda de conductivité thermique perd 0,008 points. En d'autres termes, sa mise au contact avec l'eau le rend moins résistant aux changements de température.
  • Les fibres végétales sont très inflammables, les risques d'incendie sont donc réels. Notez que l'ajout d'un traitement ignifuge implique la présence de substances toxiques dans votre isolation thermique.
  • Le prix des matières végétales est plus élevé que celui des matières minérales et des matières synthétiques. Le prix des fibres de bois varie entre 34 et 75 euros par m² selon le niveau de rigidité.

 

Ils ont aussi plusieurs avantages qui contrebalancent avantageusement les inconvénients cités ci-dessus.

 

  • La conductivité thermique de la laine de bois est très faible, d'un coefficient compris entre 0,037 et 0,050 W/m.K (watt par mètre-kelvin), ce qui en fait un très bon isolant thermique. Elle offre également une bonne protection acoustique contre les bruits d'impacts et les bruits aériens.
  • Les matériaux isolants proposés par les fabricants bénéficient de traitements contre les insectes, les rongeurs, les moisissures et les champignons.
  • En tant que matière naturelle, ce type d'isolant fait partie de la catégorie la plus respectueuse de l'environnement et de la santé des habitants. Ils sont également recyclables.

 

Avantages Inconvénients
Bonne isolation thermique et phonique Craint l'humidité
Traité contre les nuisances Inflammable
Sain et écologique Matière onéreuse

Quelles économies peut-on réaliser avec un isolant en fibre de bois ?

Il existe deux méthodes pour isoler une habitation, à savoir l'isolation thermique par l'intérieur ou par l'extérieur. La première technique est moins chère que la seconde, mais réduit l'espace habitable de la maison, tout en contraignant les occupants à évacuer les lieux durant les travaux. A l'inverse, la méthode par l'extérieur est un peu plus onéreuse, mais a le grand avantage de préserver la surface habitable et de ne pas impacter sur la vie des occupants pendant la durée des travaux.

 

L'isolation thermique est capitale afin d'obtenir un logement respectueux de l'environnement. En effet, une habitation mal ou peu isolée subit des déperditions thermiques à travers les parois et les surfaces qui la composent. Selon l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise des énergies), la localisation de ces déperditions de chaleur se répartit comme suit :

 

  • 25 à 30% par le toit et les combles
  • 20 à 25% par les murs
  • 20 à 25% par le renouvellement de l'air ainsi que des éventuelles fuites thermiques
  • 10 à 15% par les parois vitrées, fenêtre, portes-fenêtres et baies vitrées
  • 7 à 10% par les planchers bas.
  • 5 à 10% en raison des ponts thermiques

 

Utiliser des fibres végétales pour isoler ces différentes zones permet, en conséquence, de réduire le montant des factures énergétiques dans des proportions équivalentes. En effet, limiter les déperditions thermiques offre la possibilité de moins solliciter le système de chauffage, pour un confort thermique similaire à la situation antérieure aux travaux d'isolation. L'utilisateur diminue donc sa consommation d'énergie.

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux. 
Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..

Je demande mon devis

Demande gratuite et sans engagement

Plus d’articles sur ce thème