Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Crédit d'impôt 2017
Le chauffe-eau solaire est-il adapté à votre situation ?

Chauffe-eau solaire : Crédit d'impôt 2017

Quelle que soit l’énergie que vous utilisez, le chauffe-eau solaire s’adapte à tous les besoins. Son coût à l’acquisition est compris entre 5.000 € et 7.000 €, prix qui peut être encore réduit par l’obtention du crédit d’impôt pour la transition énergétique qui se prolonge jusqu’au 31 décembre 2017. Détails et conditions.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Une déduction de 30 % pour l’achat d’un chauffe-eau solaire

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (ou CITE) incite les particuliers à effectuer chez eux des travaux de rénovation énergétique en accordant une déduction fiscale avantageuse. Le chauffe-eau solaire (CES), tant individuel que collectif, fait partie de cette catégorie de travaux éligibles car son exploitation permet de faire jusqu’à 75% d’économies sur la facture d’eau chaude. De plus, même s’il ne peut pas se suffire à lui-même, le chauffe-eau solaire peut couvrir la moitié de la consommation d’eau chaude d’un ménage. Ce sont donc beaucoup d’économies à la clé pour l'installation d'un CES grâce à un investissement réduit par le CITE.
Le chauffe-eau solaire est-il adapté à votre logement ? Faites-le test gratuitement

Personnes concernées par le crédit d’impôt pour un chauffe-eau solaire

Toute personne domiciliée et imposée en France a le droit de demander le crédit d’impôt transition énergétique. Pour cela, l’installation du chauffe-eau solaire doit se faire dans la résidence principale, achevée depuis 2 ans au minimum, du demandeur. L’équipement doit être fourni et installé par une entreprise disposant du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cependant, il faut préciser que les propriétaires bailleurs sont exclus du dispositif depuis 2014. Les citoyens non imposés peuvent également y prétendre au même titre qu’un contribuable, dans ce cas, l’État versera le crédit d’impôt sous forme de chèque.
Calculez votre crédit d’impôt pour l’achat d’un chauffe-eau solaire individuel ou collectif

Plafonds de dépenses et renouvellement du CITE

Le CITE vous permet de récupérer 30 % des dépenses effectuées pour l’acquisition du CES. Cependant, ces dépenses sont limitées par des plafonds légaux qui varient selon la situation légale du demandeur. Un célibataire, veuf ou divorcé verra son plafond de dépenses éligibles se limiter à 8 000 €, un couple marié ou pacsé, 16 000 €, et chaque personne à charge supplémentaire rajoute 400 € au plafond. Un enfant en garde alternée fait disposer d’une demi-part, soit 200 € de plus. Le plafond reste en place pendant 5 années glissantes et se renouvelle au 1er janvier de la cinquième année.
Consulter la page sur les conditions d’accès au crédit d’impôt 2017 : plafonds et éligibilité

Conditions techniques relatives au matériel installé

Le taux de 30 % du crédit d’impôt pour le chauffe-eau solaire s’applique uniquement sur le matériel et dans la limite d’un plafond de dépenses fixé à 1 000 € TTC par m² de capteur solaire. Le coût de la pose n’est pas inclus dans le dispositif fiscal.

Pour prouver les économies d’énergie réalisables par l’installation du chauffe-eau solaire, celui-ci doit respecter les critères de performance prédéfinis par le gouvernement. Attention à bien veiller que ces conditions sont respectées pour pouvoir recevoir le crédit d’impôt :