Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Crédit d'impôt 2016
Le poêle à granulés de bois est-il adapté à votre situation ?

Poêle à granulés de bois : Crédit d'impôt 2016

Aussi appelé poêle à pellets, le poêle à granulés de bois est une des solutions de chauffage les plus rentables de par son prix relativement abordable et son rendement élevé. En installant un poêle à granulés de bois chez vous, profitez du crédit d’impôt transition énergétique. En 2016, les conditions du CITE restent les mêmes, dont les détails restent à confirmer par la Loi de finance.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

L’Etat vous aide à payer le poêle à granulés

Le poêle à pellets est un chauffage d’appoint très performant qui exploite l’énergie la moins chère du marché : le bois. Avec un rendement élevé et un emplacement bien trouvé, il peut vous permettre de diviser votre facture de chauffage par deux. Grâce à la loi transition énergétique, l’Etat a fait des économies d’énergie sa priorité et fait donc profiter d’un allègement fiscal les particuliers qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique. Ce crédit d’impôt transition énergétique (CITE) diminue de manière conséquente l’investissement de départ d’un poêle à granulés de bois.

Champ d’application et taux du CITE

Tous les travaux de rénovation énergétique admis dans la liste des travaux éligibles au CITE sont crédités au taux unique de 30 %. Tous les particuliers imposés et résidant en France peuvent y prétendre. Une exception toutefois pour les propriétaires bailleurs qui sont exclus du dispositif. Le logement où a lieu l’installation du poêle à granulés de bois doit être la résidence principale du demandeur, et être achevée depuis au moins deux ans. L’achat et l’installation du matériel doivent être effectués auprès d’une entreprise qualifiée RGE.
Notre simulateur calcule les aides auxquelles vous pouvez prétendre

Les plafonds pour le calcul du crédit d’impôt

Tous les crédits d’impôt accordés pour de précédents travaux dans l'habitation sont pris en compte dans le calcul du plafond légal, il faut donc bien vérifier que vous n'avez pas déjà atteint le plafond maximal des dépenses auparavant. Ce plafond de dépenses éligibles est de 8 000 € pour une personne seule, veuve ou divorcée. Les impositions communes (mariage ou pacs) obtiennent un maximum de 16 000 € de dépenses éligibles pour le crédit d’impôt et chaque enfant supplémentaire ajoute 400 € à ce montant. Ce plafond est n’est pas renouvelé chaque année, mais il reste en place pendant 5 années glissantes. Après cette période de 5 ans, le compteur des dépenses du particulier est remis à zéro.

Le taux de 30 % s’applique sur les dépenses effectuées dans la limite du plafond applicable à chaque situation.
Mieux comprendre les plafonds du crédit d’impôt

Critères pour obtenir le CITE en installant un poêle à granulés

Le crédit d’impôt pour l’acquisition d’un poêle à pellets ne concerne que les dépenses faites pour l’achat du matériel. Les éléments considérés comme décoratifs ne sont donc pas pris en compte dans le calcul de la base éligible au crédit d’impôt (tuyaux, habillages, tubages, socle, etc).

De plus, le poêle à granulés doit respecter les critères de performances suivants :