Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prix d'un poêle
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Quel coût d’achat pour un poêle à bois en céramique ?

La céramique est un matériau utilisé depuis longtemps pour habiller les poêles en raison de sa forte inertie, c’est-à-dire, sa capacité unique à accumuler la chaleur et à la restituer durablement et lentement une fois le feu éteint. Le poêle en céramique offre un rendement élevé tout en permettant de substantielles économies de bois.

Estimez le prix de vos travaux

Gratuit et Sans Engagement

Présentation de l'équipement (fonctionnement et différents types)

Les poêles à bois utilisés comme moyen de chauffage au bois peuvent se présenter sous différents types d’habillage. Parmi ces derniers, on compte la céramique.

La céramique est un produit 100 % naturel composé d'argile réfractaire, d'argile blanche, de quartz et d'eau. On parle aussi de poêles en faïence qui est un procédé de fabrication de céramique.

Ce matériau possède la particularité d'accumuler la chaleur et de la diffuser ensuite de manière homogène et progressive. La céramique va agir comme un accumulateur : c'est-à-dire que la quantité de chaleur sera proportionnelle à la masse de céramique du poêle.

La chaleur restituée dans la pièce est donc de qualité, douce et agréable car elle est diffusée par rayonnement. Ce type de poêle offre par ailleurs un rendement efficace et une excellente autonomie. La céramique ne chauffe pas à l'extérieur, ce qui évite tout risque de brûlure. Enfin, ces appareils de chauffage se déclinent en divers modèles et de nombreux coloris. Les formes peuvent être sobres, design, modernes, classiques, rondes ou carrées. Les foyers peuvent être vitrés offrant une belle vision des flammes. Grands, petits, hauts, bas, ils se distinguent par leur beauté et leur élégance et constituent un véritable atout pour la décoration intérieure.

Prix poele bois en céramique

Différents types de technologie de combustion

  • La combustion classique : cette technologie, la plus ancienne, est très peu performante. Elle n'offre que 50 % de rendement dans le meilleur des cas, et ne permet de chauffer que la pièce dans laquelle l'appareil est installé. Le principal avantage de ce type d’appareil est son prix relativement faible. Cependant, cet avantage n’est pas suffisant pour contrebalancer ses inconvénients tels qu’un coût à l’utilisation très élevé et une inéligibilité à la quasi-totalité des aides écologiques.
  • La double combustion ou post-combustion : ce système offre une combustion complète. Ce type de poêle est équipé d'une chambre qui permet aux gaz de combustion de monter en température avant qu'ils ne soient brûlés en limitant l'évacuation des polluants. Ce système évite aussi le rechargement fréquent de l'appareil en bois.
  • Le poêle turbo possède la technologie double combustion mais dispose en supplément d'une ventilation mécanique actionnée électriquement pour permettre une meilleure extraction de la chaleur. Ce poêle chauffe donc très rapidement et permet d'atteindre très vite un niveau de chaleur optimal.
  • Le poêle à bois en céramique à inertie thermique est un modèle de puissance. Ce poêle à bois revêtu de céramique doté d'une double ou triple paroi offre un rendement jusqu'à 80 %. Il peut rayonner et propager la chaleur même après son extinction, et ce, pendant une douzaine d'heures. Les modèles les plus volumineux sont capables de chauffer un logement entier.

Des économies d’énergie en perspective

Un poêle à bois en céramique monte rapidement en température et diffuse une chaleur douce et homogène en continu. Il permet de réaliser jusqu'à 40 % d'économies d'énergie par rapport à un chauffage classique.

L'utilisation d'un poêle à bois en céramique revient en effet 5 fois moins cher que l'électricité et 3 fois moins cher que le gaz. Le bois est à ce jour l'énergie la moins onéreuse, notamment en zone forestière. Un stère de bois permet d'obtenir environ 2000 kWh (kilowattheure). Si l'on évalue à 70 € le prix du stère de bois, le prix de revient sera de 0,035 €/kWh. Avec des températures hivernales extérieures de 4° C, des conditions d'isolation normales et un excellent rendement de l'ordre de 75 % à 90 %, ce poêle consommera une moyenne de 15 kg de bois par 24 heures ce qui équivaut à environ 6 stères à l'année soit environ 420 €.

Si l'on examine les tarifs réglementés d'EDF en juin 2016 on constate que les prix varient selon la puissance entre 0,15600 €/kWh (heures pleines) et 0,12700 € /kWh (heures creuses), sans parler des frais annexes d'abonnement et autres. Le prix du kWh de gaz (abonnement et taxes inclus) s'élève aujourd'hui à 0,1276 € contre 0,5913 € pour le prix d’un litre de fioul. Ces tarifs montrent que le bois reste à ce jour, l'énergie la moins chère pouvant même chauffer, dans le cas d'un poêle en céramique, appareil éteint.

Les critères rentrant dans la définition du prix

Le prix d'un poêle en céramique dépend principalement des facteurs tels que la puissance et le design. Plus l'appareil est ouvragé, plus il va coûter cher. Ce type d'équipement de chauffage peut proposer des modèles sobres et modernes qui permettent une intégration dans des intérieurs contemporains ou des finitions à la main, rendant cet équipement unique. Certains fabricants se sont spécialisés dans la production de modèles artisanaux, sur mesure, à la décoration très artistique.

L'autre facteur qui influencera le prix sera la puissance. Les poêles de faible puissance (moins de 4 kW) seront moins chers que les poêles à haute puissance (plus de 12 kW).

Demandez vos devis gratuits et comparez les prix

Quelques exemples de prix constatés

Les prix sont très variables compte tenu de l’extrême diversité de l’offre. Il faut compter environ 1000 € pour un modèle standard. Pour un poêle en céramique sur-mesure fabriqué par une entreprise spécialisée, les prix peuvent monter jusqu’à 10 000 € voire plus.

S’il est vrai que ce prix est relativement élevé, il ne faut cependant pas oublier que sur le long terme le poêle en céramique est un investissement très rentable. Grâce d’une part au recours au bois qui est la source d’énergie la moins chère et d’autre part, grâce aux importantes économies d’énergie qu’il permet de réaliser. En outre, l'achat d’un poêle à bois en céramique est un investissement qui favorise la performance énergétique. Il ouvre donc droit à un crédit d’impôt de 30 % sans condition de ressources. Pour être éligible à ce crédit d'impôt l'appareil doit d'une part, justifier d'un rendement d’au moins 70 % et d'une émission de CO inférieure à 0,3 %, d'autre part, l'achat et la pose doivent être effectués par le même professionnel. Ce dernier doit en outre être certifié RGE. En plus du crédit d’impôt transition énergétique, le poêle à bois en céramique est éligible à l’éco prêt à taux zéro, la prime énergie ou encore la subvention ANAH.

Faites la simulation de prix des travaux pour l'installation d'un poêle à bois

Poêle à granulés de bois : vos questions