Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Les classes énergie, connaissez-vous ce dispositif ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Les classes énergie un dispositif obligatoire

Les classes énergie permettent de déterminer l’efficacité énergétique d’un électroménager fonctionnant à l’électricité, d’un bien immobilier ou d’une voiture. Ce système d’étiquetage permet ainsi aux consommateurs de connaître le niveau de consommation énergétique d’un bien avant de l’acquérir.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Les classes énergie appliquées aux appareils électriques

Comment se présente une étiquette énergie ?

La classification énergétique d’un appareil est impérative comme le prévoit la directive 92/75/CEE du Conseil européen en date du 22 septembre 1992. Elle s’effectue à travers une étiquette énergie qui reprend les niveaux de consommation en les hiérarchisant de A qui est le plus économique à G qui est le plus énergivore. La performance énergétique d’un réfrigérateur de catégorie A est donc meilleure qu’un frigo de classe B. Des codes couleur permettent également aux consommateurs d'apprécier cette performance énergétique du premier coup d’œil. La classe A est ainsi vert foncé tandis que la classe G est rouge. Les niveaux intermédiaires vont du jaune à l’orange.

Les subtilités du label A et de ses sous catégories

Le label A lui-même possède trois sous-groupes qui sont : A+, A++ et A+++, ce dernier étant celui qui représente la meilleure performance énergétique. D’après les spécialistes, un frigo estampillé A+++ consommerait jusqu’à 70% moins d’énergie qu’un modèle de la classe A+.
Cet étiquetage tend toutefois à induire le public en erreur puisqu’il pourrait considérer que la classe A+ est intéressante, parce qu'elle se trouve dans la classe A. Il faut pourtant noter que les revendeurs sont obligés de distribuer des appareils de la classe A uniquement pour certaines catégories d’articles tels que les réfrigérateurs et les machines à laver. Dans ce cas, il est donc évident que les modèles de la classe A+ sont gourmands en courant électrique.
Pour mettre fin à cette confusion, le Parlement européen a décidé de mieux recadrer le classement de l’efficacité énergétique le 13 juin 2017. Dorénavant, seuls les étiquetages présentant une seule lettre seront admis après 2019, faisant disparaître les sous-classes A+, A++ et A+++.

Peut-on se fier uniquement à la classe énergie d’un appareil pendant son achat ?

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Plusieurs personnes seraient tentées à apprécier la consommation électrique d’un appareil en se fiant uniquement à sa classe énergétique. Il serait pourtant mieux avisé de se focaliser sur sa consommation annuelle qui est exprimée en kWh et qui est affichée dans un petit encadré présent sur l’étiquette énergie.
De plus, il est essentiel de considérer deux appareils ayant les mêmes caractéristiques techniques avant de comparer leur classe énergie. En effet, un frigo de 306 litres + 115 litres de classe A +++ utilisera plus d’électricité qu’un modèle de 155 litres + 54 litres A++, puisqu’il est plus volumineux et aussi parce que son moteur est plus puissant.

Quelles sont les autres informations présentes sur l’étiquette énergie ?

La classe énergétique d’un appareil est mise en exergue sur l’étiquette en étant pointée par une flèche par exemple ou en étant imprimée en gras. D’autres informations y sont également visibles, mais elles varient d’un électroménager à l’autre.

  • Sur un réfrigérateur, on retrouvera par exemple la marque de l’appareil, sa référence, sa classe énergétique, sa consommation électrique annuelle en kWh, son amplitude sonore en dB et enfin, le volume de son congélateur et de son réfrigérateur.
  • Sur une machine à laver on découvrira : la marque et la référence du modèle, sa classe énergie, sa consommation annuelle en électricité en kWh, le volume de son tambour en kg, son niveau sonore pendant le lavage et au cours de l’essorage, la quantité d’eau consommée en un an et enfin son efficacité d’essorage. Cette dernière est également catégorisée de la classe A, la plus performante à la classe G, la moins performante.
  • L’étiquette d’un aspirateur comprendra la marque et le modèle de l’appareil, sa classe énergétique, sa consommation électrique pendant un an, son niveau sonore, le taux d’émission de poussière, son efficacité d’aspiration sur les moquettes et sur les sols durs.
les classes énergétiques

La classification énergétique des maisons

Les maisons ainsi que toute autre construction immobilière sont également concernées par la classification énergétique. Cette information est déterminée par un professionnel à l’issue de son diagnostic de performance énergétique (DPE). Il se basera ainsi sur l’isolation thermique du bâtiment, sur sa consommation énergétique en termes de chauffage, d’éclairage, ou de production d’eau chaude.
Voici les différentes classes qui peuvent être attribuées à une maison :

  • A : si sa consommation énergétique est inférieure ou égale à 50 kWh/m² chaque année
  • B : si sa consommation d’énergie annuelle est comprise entre 51 et 90 kWh/m²
  • C : si elle consomme entre 91 et 150 kWh d’énergie au m² par an
  • D : si l’énergie consommée chaque année est supérieure à 151 et inférieure à 230 kWh/m²
  • E : si sa consommation annuelle se situe entre 231 et 330 kWh/m²
  • F : si sa consommation énergétique annuelle est comprise entre 331 et 450 kWh/m²
  • G : si sa consommation énergétique annuelle est supérieure à 450 kWh/m²

La classification des voitures

Les voitures sont dotées d’une classe énergie qui reflète leur émission de dioxyde de carbone. Leur catégorisation comprend également un étiquetage reprenant les lettres A, B, C, D, E, F et G, les autos ayant le label A étant les moins polluantes et celles classées G étant celles dont l’émission de CO2 est la plus importante.
Voici le détail des classes énergie pour les véhicules :

  • A pour une voiture dont l’émission carbone ne dépasse par 100g par kilomètre
  • B lorsque son émission carbone est comprise entre 101 et 120 g par kilomètre
  • C pour une émission CO2 qui se situe entre 121 et 140 g par kilomètre
  • D si l’émission carbone est supérieure à 141 et inférieure à 160 g par kilomètre
  • E si l’auto émet entre 161 et 200 g de carbone sur un kilomètre
  • F si l’émission carbone est comprise entre 201 et 250 g par kilomètre
  • G si cette émission est supérieure à 250 g par kilomètre
Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Isolation des Combles : vos questions