DPE C : comprendre cette classe énergétique

Les logements qui ont un DPE C ont une consommation réduite et des émissions de gaz à effet de serre plutôt correctes, même si les logements A et B sont de meilleurs élèves ! En France, 22 % des logements auraient une classe énergétique C, notamment les logements récents. Découvrez les conditions pour avoir un DPE C, les caractéristiques de cette classe et les travaux à réaliser pour améliorer les performances et le confort de votre habitation !

J'estime mon étiquette énergie

Simulation gratuite en 5 minutes

Le diagnostic de performance énergétique : définition et classes

Qu'est-ce que le DPE ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet de connaître l’étiquette énergie d’un logement, après la visite d’un diagnostiqueur professionnel.

 

C’est un document obligatoire dans le cadre d’une vente immobilière ou pour la location d’un bien, et qui est valable pendant 10 ans.

 

Il ne faut pas confondre DPE et l’audit énergétique. Le DPE est une partie de l’audit énergétique qui est un diagnostic plus complet de l’état du logement et de ses performances globales.

 

Le DPE permet donc de connaître les performances thermiques d’une habitation : sa consommation d’énergie et les points faibles, là où il y a des déperditions thermiques.

 

C’est un document essentiel, comme l’audit énergétique, si vous souhaitez faire des travaux de rénovation énergétique chez vous !

 

Un DPE coûte entre 100 et 250€, tandis qu’un audit énergétique coûte entre 900 et 1500€.

 

Quelles sont les différentes classes du DPE ?

Le diagnostic de performance énergétique comporte 7 classes, de la classe A à la classe G. Les logements en classe F ou G sont considérés comme des passoires thermiques. Les logements classés G sont désormais interdits à la location, ce qui concernera aussi les logements F, dès 2025.

 

Dans le DPE , deux étiquettes distinctes existent : l’étiquette énergétique et l’étiquette thermique.

 

L’étiquette énergétique calcule la consommation d’énergie de la maison en kWh/m² par an, tandis que l’étiquette thermique mesure les émissions de gaz à effet de serre (GES) en kg CO2eq/m² par an.

 

Le DPE a été réformé en 2021. Aujourd'hui, classes du DPE correspondent à des seuils précis concernant la consommation énergétique et les émissions de CO2.

diagnostic énergétique DPE

Le DPE C : quelles sont les caractéristiques de cette classe énergie ?

Après la classe D et la classe E, le DPE C est la troisième classe énergétique la plus fréquente en France. En 2022, ce sont 22 % de logements classés en DPE C sur le territoire.

 

D’ici quelques années, les logements classés C devraient être plus nombreux. Après quelques travaux de rénovation, les biens classés D ou E, par exemple, deviennent facilement des logements C.

 

Un bien en DPE C est caractérisé par une consommation correcte, avec des performances énergétiques plutôt bonnes, sans pour autant être excellentes, comme avec les bons élèves de la classe A ou B.

 

En principe, les logements classés C sont récents, mais ils ne respectent pas toutes les normes de la réglementation RT 2012 ou RT 2020, contrairement aux logement A ou B.

 

Les conditions pour avoir un bien classé en DPE C sont donc les suivantes : 

 

  • consommation énergétique : de 111 à 180 kWh/m² par an ;

  • émissions de GES : de 12 à 30 kg CO2/m² par an.

 

À savoir : la note retenue pour le DPE correspond à la notation la plus faible de l’étiquette énergétique ou de l’étiquette thermique. Par exemple, si votre logement a une note B pour sa consommation d’énergie et une note C pour les émissions de CO2, il obtiendra la classe C.

🎬 DPE : quand le faire ? À qui s’adresser ? Combien ça coûte ? Réponses en images.

 

Le DPE C est-il une bonne classe pour un logement ?

Le DPE C est considéré comme une bonne classe énergie, surtout pour les logements anciens.

 

En revanche, pour un logement récent ou neuf, c'est une classe un peu basse. Les bâtiments basse consommation doivent avoir un DPE B, au minimum. La classe B regroupe les bâtiments qui respectent les normes de la RT 2012, qui est le signe de très bonnes performances énergétiques.

 

Le DPE C est donc convenable, sans être parfait ! De légers travaux permettent d’atteindre la classe B, ou même la classe A.

 

Les émissions de gaz à effet de serre d’un logement A sont 3 fois inférieures à celles d’un bâtiment C. Il est donc intéressant de faire des travaux pour réduire l’empreinte carbone de sa maison !

 

Selon le calendrier d’interdiction à la location des logements énergivores, le DPE C n’est pas concerné ! Mais les biens classés F seront interdits à la location en 2025, les biens E en 2028 et les biens D en 2034.

femme assise sur une table avec un euro

L'audit énergétique est offert

si vous réalisez vos travaux avec Quelle Energie par Effy !*

*Détails et conditions

femme assise sur une table avec un euro

Quels travaux pour améliorer un DPE C ?

Pourquoi améliorer sa classe de DPE ?

Un DPE C est une bonne classe énergie, il est donc possible de s’en contenter du point de vue du confort. Pourtant, de simples travaux de rénovation permettent d’atteindre un DPE B ou A. C'est dommage de s’en priver !

 

En effet, en passant à la classe B ou A, vous réduisez la consommation d’énergie de votre logement, mais aussi les émissions de gaz à effet de serre. Le bénéfice ? Vos factures d’énergie sont réduites et votre logement est moins énergivore, ce qui signifie qu’il pollue moins.

 

Si vous hésitez à réaliser des travaux de rénovation énergétique, nous vous conseillons de faire un audit énergétique.

 

Grâce à ce bilan complet, vous pouvez connaître avec précision les postes de déperditions thermiques de votre maison et les travaux recommandés pour améliorer ses performances. 

 

N’oublions pas qu’en cas de revente de votre bien, vous réalisez une plus-value : les logements classés A ou B sont très recherchés aujourd’hui !

DPE C : les travaux de rénovation conseillés

En réalisant un audit énergétique, vous obtenez des conseils sur les travaux de rénovation à réaliser pour améliorer vos performances et réduire votre consommation d’énergie.

 

Pour améliorer votre DPE C en B ou A, vous pouvez réaliser certains travaux :

 

  • améliorer l’isolation : vous avez le choix selon les caractéristiques de votre logement, comme l’isolation des combles, des murs, des sols ou des ouvertures ;

  • changer de système de chauffage : en optant pour un chauffage performant et écologique, comme une pompe à chaleur ou une chaudière gaz THPE ou biomasse, vous faites des économies ;

  • remplacer les fenêtres et les vitrages : en installant du double ou triple vitrage, vous améliorez facilement l’isolation de votre logement et gagnez en confort ;

  • penser à la ventilation : la ventilation double flux réduit la condensation et améliore la qualité de l’air intérieur.

 

Pour vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique, plusieurs aides financières sont disponibles, comme MaPrimeRénov’, la prime énergie ou Prime Effy, l’éco-prêt à taux zéro ou la TVA à 5,5 %.

 

Des aides locales existent, renseignez-vous auprès de votre commune ou de votre région !

J'obtiens des idées de travaux

Simulation gratuite en 5 minutes