Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prix des énergies
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit Réaliser mon bilan énergétique

Tout savoir sur les prix des énergies : électricité, gaz, fioul, pellets, bûches

Les prix des énergies augmentent quasiment chaque année, de manière à la fois importante et continue. C’est particulièrement vrai pour l’électricité et le gaz. Ces hausses sont autant regrettables pour le porte-monnaie des usagers qu’efficaces pour une prise de conscience collective. Plus les prix augmentent et plus il devient indispensable de faire des économies d’énergie en passant à des énergies renouvelables.

Le prix de l’électricité

L’électricité est une énergie qui ne fait qu’augmenter ! A-t-on déjà vu une baisse ? Dès lors que le prix n’augmente pas à une certaine échéance, il arrive souvent qu’une hausse rétroactive remette « les compteurs à zéro ». En 10 ans, son coût a augmenté de 35 % en valeur nominale. Une hausse qui semble peu importante en comparaison de l’augmentation de 96 % du fioul, mais qui est amenée à se poursuivre afin de couvrir les nouveaux coûts liés au prolongement de la durée de vie des centrales nucléaires et au déploiement des énergies renouvelables. C’est pourquoi, l’électricité est l’énergie la plus chère du marché pour se chauffer.

Le prix global (complet) de l'électricité comprend le coût de l’abonnement, le prix de la consommation (facturée au kWh), les frais d'accès à l'électricité (c’est le cas pour une première installation ou un changement de fournisseur) et les taxes. Ces tarifs varient selon les types d'énergies vendues (renouvelables par exemple), le niveau de tension de raccordement et les plages horaires (selon les contrats). A titre indicatif, le prix complet (abonnement et taxes inclus) du kWh d’électricité pour l’abonnement de base à EDF atteint 0,1912 €.

Quelle Énergie vous révèle les gestes malins à adopter pour réduire votre consommation d'électricité. Le réflexe à avoir est d'équiper son logement d'un système d'éclairage de qualité et performant. Découvrez les avantages de l'ampoule LED pour illuminer votre intérieur tout en divisant votre consommation liée à l’éclairage par 6 !
Découvrez les solutions pour réduire votre facture d’électricité !

Le prix du fioul

En 10 ans, le prix du fioul a connu la plus forte augmentation qui soit : +96 %. Cette hausse s’explique essentiellement par la crise financière et la raréfaction de la ressource qui fait monter les prix. Trois éléments rentrent essentiellement en compte dans la composition et l’évolution du prix du fioul :

  • Le prix du pétrole puisque le fioul étant un produit pétrolier, son prix est indexé sur celui du pétrole. Les fluctuations importantes s’expliquent notamment par les tensions internationales.
  • L’offre et la demande de fioul en France et en Europe. Lorsque la demande est plus forte durant l’hiver, les prix augmentent. En revanche, ils diminuent de mai à septembre, quand la demande est plus faible.
  • La météo : en effet, plus les températures sont basses, plus la consommation augmente et plus les fournisseurs sont occupés. Il y a donc un risque d’augmentation du délai de livraison.

Le prix du fioul est très variable, surtout étant donnée l'extrême volatilité des prix du pétrole brut à l'heure actuelle, à un niveau maintenu artificiellement bas. Aujourd’hui le prix d’un litre de fioul est de 0,7898 €.
Quelles sont les solutions pour réduire votre facture de chauffage au fioul ?

Le prix du gaz

Les prix du gaz étant indexés sur ceux du pétrole, il n’est pas étonnant de constater une forte augmentation de leurs coûts. Le gaz a connu une hausse de 59 % entre 2002 et 2011. En réalité, il n’existe pas de prix unique pour le gaz payé par les particuliers. La facture de gaz se compose d’un abonnement (qui est fixe), d’un prix du kWh de gaz (partie variable qui dépend de la consommation) et des taxes. Si vous vous chauffez au gaz, le montant de l’abonnement est plus élevé que si vous n’utilisez le gaz que pour la cuisson pour l’eau chaude. En contrepartie, le prix du kWh de gaz est nettement plus faible.

A titre indicatif, le prix complet (abonnement et taxes inclus) du kWh de gaz pour l’abonnement de base est aujourd‘hui de 0,0956 €.
Comment réduire votre facture de gaz ?

Le prix du bois

Le bois existe sous diverses formes : granulés, bûches, plaquettes etc. Celles-ci n’ont pas le même prix d’achat. Par exemple, le granulé en sac a connu une forte hausse de 33 % jusqu’à atteindre 284 € la tonne de granulés. Un accroissement énorme de la demande pour ce combustible écologique et peu coûteux explique cette hausse de prix. En revanche, le bois bûches connaît une plus faible augmentation – de « seulement » 21 % - mais tout dépend de la région et de l’essence de bois choisie. Le prix du kWh issu du bois de chauffage bûches est aujourd’hui de 0,03966 €. Quant à la stère de bois, elle vaut 71 € en moyenne, prix très variable en fonction du type de bois et de la distance de livraison.

Quelles solutions s’offrent à vous pour réduire votre facture énergétique ?

L’évolution des prix

Le graphique ci-dessous indique l’évolution du prix complet (taxes et abonnement inclus le cas échéant) d’un kWh selon l’énergie utilisée entre 2003 et 2015.

Evolution des prix de l'énergie

Les données utilisées pour ce graphique proviennent de la base Pegase du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.
Découvrez comment faire des économies d’énergie chez vous !