Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quel système de chauffage pour une maison ancienne ?

Par L’équipe de rédaction

Vous recherchez le mode de chauffage le plus adapté à votre maison ancienne ? Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous détaillons les différents types de chauffage pour vous aider à faire le bon choix.

pompe à chaleur à 999 euros grâce au coup de pouce

Pompe à chaleur dès 999€

Il n'a jamais été aussi intéressant de changer son chauffage !

 

Remise et aides déduites, au lieu de 10 990€ prix de vente public.
Offre valable jusqu'au 16 décembre 2022. Détails et conditions.

pompe à chaleur à 999 euros grâce au coup de pouce

1. Le chauffage au fioul : à bannir

Issu du pétrole, le fioul domestique est certes efficace, mais aussi de plus en plus cher et surtout très polluant ! Des inconvénients qui font aujourd'hui du fioul un mode de chauffage peu recommandé. Les pouvoirs publics ont d'ailleurs décidé l'interdiction d'installer de nouvelles chaudières au fioul à partir de 2022. Inutile donc d'investir dans ce type d’équipement voué à disparaître.

 

Si votre maison ancienne est équipée d'une chaudière fioul, vous avez tout intérêt à la remplacer par un chauffage plus écologique et économique tel qu’une chaudière gaz haute performance, une chaudière à granulés ou encore une pompe à chaleur air-eau. Cette opération est récompensée par diverses aides financières à la transition énergétique.

2. La pompe à chaleur : chauffage et clim' à la fois

Technologie maîtrisée et efficace, la pompe à chaleur puise les calories dans l'air ambiant pour les distribuer à l'air intérieur (modèle air-air) et/ou à l'eau du circuit du chauffage central (modèle air-eau). S'appuyant sur les propriétés physiques d'un fluide frigorigène capable de passer de l'état liquide à l'état gazeux à très basse température, la pompe à chaleur ne dépense que très peu d'électricité pour son fonctionnement : elle est donc économique, en plus d’être respectueuse de l’environnement. Sa réversibilité permet en outre de climatiser ou rafraîchir un intérieur au cœur de l'été !

 

La pompe à chaleur est un système de chauffage qui connaît un succès grandissant en France, et qui peut parfaitement convenir à une maison ancienne : elle est adaptée à tous les volumes habitables et à tous les types d’habitation. Les fabricants proposent des unités de différentes puissances, tandis que les installateurs savent dimensionner une installation pour un confort optimal.

💡 Vous vivez dans une région froide : nous vous recommandons de coupler votre PAC avec un chauffage d’appoint dans les régions les plus froides ou pendant les hivers les plus rudes.

👉 Jamy vous dit tout sur le fonctionnement de la pompe à chaleur !

 

 

3. Le chauffage au bois : l'énergie la moins chère du marché

Energie renouvelable et non polluante (la combustion du bois ne rejette dans l'atmosphère que le CO2 capté par l'arbre au cours de sa vie), le bois est un excellent combustible, quelle que soit la forme sous laquelle on le trouve : bûches, plaquettes ou granulés.

 

Le réseau de chauffage central existant d'une maison ancienne peut être avantageusement relié à une chaudière bois. A défaut, un poêle à bûches ou à granulés positionné dans la pièce de vie mais relié à un réseau de distribution de chaleur est à même de fournir un système de chauffage principal efficace.

 

D’autre part, les chaudières et les poêles haute performance sont éligibles à de nombreuses aides financières, tandis que le bois figure aujourd'hui parmi les énergies les moins chères du marché. Au final, le chauffage au bois s'impose comme une solution particulièrement pertinente, autant sur les plans écologique qu'économique.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

4. La chaudière gaz THPE pour ses performances élevées

Le gaz est particulièrement adapté au chauffage des gros volumes ou des maisons situées dans les régions les plus froides. Moins polluant que le fioul domestique, le gaz reste une énergie fossile. Mais certains équipements comme la chaudière gaz à condensation THPE (à très haute performance énergétique) affichent des performances très élevées et proposent un fonctionnement qui permet de réaliser des économies d’énergie.

 

Ces caractéristiques font de la chaudière THPE un choix envisageable dès lors que la maison ancienne à équiper possède déjà un réseau de chauffage central qui irrigue toutes les pièces avec des radiateurs en état de marche.

👉 En compagnie de Jamy, découvrez les grands avantages de la chaudière gaz à condensation.

 

 

5. Le chauffage électrique : pour les petits logements

Le chauffage électrique convient principalement aux maisons de faible volume, dont l'isolation est irréprochable et/ou dont la situation géographique bénéficie d'hivers cléments. En outre, sachez que tous les radiateurs électriques ne se valent pas : les convecteurs, peu efficaces et très gourmands en énergie, sont à proscrire.

 

Nous vous recommandons de vous orienter vers des radiateurs électriques à inertie haut de gamme. Ils offrent une belle homogénéité de la chaleur diffusée pour une consommation électrique maîtrisée. L'installation de radiateurs électriques a l'avantage de la simplicité. La mise en place d'un simple câble électrique avec fil pilote dans les pièces à chauffer suffit à leur fonctionnement et à leur régulation. Le pilotage via un programmateur offre par ailleurs de belles économies. Pourquoi pas, donc !

6. La géothermie : une autre option à envisager

Le chauffage par géothermie s'appuie sur une pompe à chaleur liée à un réseau de capteurs, chargés de récupérer les calories naturellement présentes dans le sol ou dans une nappe phréatique. Les calories de chaleur ainsi récupérées sont transmises à l'eau du circuit de chauffage central (radiateurs ou plancher chauffant). Ce système, lui aussi réversible, permet de rafraîchir en été les maisons qui en sont équipées. C’est un choix malin si l’espace extérieur de votre maison ancienne le permet, mais attention, cette solution reste relativement onéreuse (entre 20 000 et 40 000€ pour une installation complète), bien qu’éligible à des aides (jusqu'à  4 400 € de Prime Effy et 10 000 € de MaPrimeRénov') !

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

En résumé : quel chauffage pour mon logement ancien ?

Avant tout, rappelons que le choix d'un système de chauffage se fait au cas par cas : toutes les situations ont leurs particularités et il n’existe pas forcément de vérité générale pour tous les logements ! Les critères à prendre en compte sont nombreux (situation géographique, surface habitable, qualité de l'isolation, mode de vie et budget disponible).

 

Pour chauffer une vieille bâtisse, nous vous conseillons de privilégier les énergies renouvelables et non polluantes. Ces dernières sont celles qui seront privilégiées dans les logements individuels à l’avenir. Par ailleurs, l'investissement que ferez sera rapidement amorti par les économies réalisées année après année ! Enfin, sachez qu'un système de chauffage écologique et économe augmente sensiblement la valeur marchande de votre maison. Un dernier argument à ne pas négliger !

Lexique : qu'est-ce qu'un logement ancien et à quoi le reconnaît-on ?

Vous avez fait le choix de vivre dans une vieille bâtisse, par attachement sentimental ou pour le charme de la tradition ? Sachez que les maisons anciennes possèdent, pour la plupart, des caractéristiques propres qui influent directement sur leur besoin en chauffage. Parmi elles :

 

  • les murs présentent une inertie importante ;
  • l’isolation thermique manque d'efficacité ;
  • les fenêtres sont en simple vitrage ;
  • la ventilation n’est plus aux normes ;
  • les problèmes d’humidité sont fréquents ;
  • la toiture est abîmée et peut laisser l'air s'engouffrer.

 

Tous ces éléments font des logements anciens des espaces particulièrement exposés au froid l’hiver : d’où la nécessité d’investir dans un système de chauffage performant !

 

⚠️ L'isolation avant tout
Avant d’installer un nouveau chauffage dans votre ancien logement, pensez à refaire l’isolation thermique. Qu’il s’agisse des murs, du sol ou des combles, il faut s’assurer que les courants d’air ne passent plus avant d’engager d’autres travaux. Sinon, ces derniers s'avèreront inutiles !

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème