Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Connaissez-vous la méthode d'isolation sous toiture ?
L'isolation de votre toiture doit-elle être renforcée ?

L'isolation sous toiture : une technique économique et efficace

Environ 30 % des déperditions thermiques ayant lieu au niveau du toit, l’isolation sous toiture est une solution très efficace pour réduire la consommation d’énergie pour le chauffage d’un bâtiment. Le matériau isolant est installé par l’intérieur, sous les rampants du toit, avec un pare-vapeur. La hauteur sous plafond est donc légèrement réduite mais cette technique de pose est économique car elle évite de réaliser de gros travaux. Pour une application en double épaisseur, les tarifs de l’isolation sous rampant réalisée par un professionnel vont généralement de 10 à 30 €/m² en fonction des matériaux choisis.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Isoler le toit, une étape clé pour lutter contre les pertes de chaleur

Lorsque l’air est chauffé, les molécules qui le constituent, principalement du dioxygène et du diazote, ont tendance à s’éloigner les unes des autres. Ainsi, un mètre cube d’air chaud est plus léger qu’un mètre cube d’air froid, c’est pourquoi l’air chaud monte naturellement. Ce phénomène est appelé la convection naturelle. Dans un logement, la chaleur se concentre donc progressivement au niveau du toit et si des ponts thermiques existent, elle est transférée à l’extérieur : le toit représente environ 30 % des pertes de chaleur d’une maison.

L’isolation du toit permet de prévenir ces déperditions thermiques, qui peuvent être à l’origine de frais de chauffage importants et d’un inconfort thermique.

451 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce au renforcement de l'isolation des combles dans un logement.

L’isolation sous toiture en 3 étapes

Contrairement à la technique du sarking, qui consiste à isoler la toiture par l’extérieur en retirant la couverture pour placer l’isolant au niveau de la charpente avant de remettre la couverture, l’isolation sous toiture permet de placer l’isolant par l’intérieur, sans nécessiter de travaux importants. Il est recommandé de placer 2 couches d’isolant perpendiculaires pour éviter les ponts thermiques.

Aussi appelée isolation sous rampant, l’isolation sous toiture, telle qu’elle est effectuée par un professionnel suit généralement ces 3 étapes :

  1. La préparation des travaux : l’artisan retire l’ancien isolant si nécessaire, contrôle l’état de la charpente et vérifie que la toiture ne présente aucun signe de fuite. Il fixe ensuite les suspentes dans les chevrons, des pièces allongées qui seront ensuite assemblées avec les fourrures, pour assurer le maintien de l’isolant et former une ossature métallique pour soutenir les plaques de plâtre.
  2. La pose : le matériau isolant choisi est disposé entre les chevrons en laissant une couche d’air sous la couverture, en deux épaisseurs, avec une progression perpendiculaire aux chevrons pour la deuxième couche. Les fourrures sont fixées sur les suspentes, assurant la cohésion de l’ensemble. Une membrane d’étanchéité à l’air est ajoutée du côté du logement. Parfois surnommée frein vapeur, elle est conçue pour laisser passer la vapeur d’eau afin d’éviter la condensation, tout en empêchant les pertes de chaleur.
  3. Les finitions : les plaques de plâtre sont vissées sur les fourrures et raccordées par des joints. L’enduit et la peinture peuvent être inclus dans les travaux ou non.

En l’absence de fuite en toiture ou d’autres détériorations au niveau des murs ou du toit, aucun entretien n’est nécessaire et les matériaux isolants peuvent garder leur efficacité pendant 10 à 30 ans, parfois même davantage.

L’isolation sous toiture est indiquée pour des combles aménagés ou pour les pièces hautes dont le plafond va jusqu’à la toiture. Pour des combles perdus, il est aussi possible de procéder à une isolation sous toiture par soufflage ou de disposer l’isolant sur le plancher des combles.

Avantages et inconvénients

L’isolation de toiture par l’intérieur présente plusieurs avantages :

  • Elle offre un excellent rapport efficacité-prix car elle agit sur une source majeure de pertes de chaleur tout en restant peu chère.
  • Elle permet de réaliser des économies d’énergie considérables, pouvant aller jusqu’à 300 €/an.
  • Elle améliore le confort thermique des occupants en réduisant indirectement les courants d’air et les disparités de température.
  • L’intervention est rapide et ne nécessite pas de travaux importants.

Néanmoins, il faut avoir en tête ces quelques points avant de démarrer les travaux :

  • La hauteur sous plafond de la pièce est réduite après les travaux.
  • Si la maison est équipée d’une fenêtre de toit, l’isolation sous toiture peut occasionner une légère perte de luminosité.
  • Les éléments fixés au plafond, comme les luminaires, doivent être retirés et repositionnés ensuite. Selon l’épaisseur d’isolant et la longueur de câbles disponible, il peut être nécessaire d’adapter la ligne électrique lors des travaux.
  • Les finitions comme l’application d’enduit et la peinture sont parfois à prévoir en supplément. Elles doivent être soignées et adaptées à la décoration intérieure car elles resteront visibles.
l'isolation sous toiture

Combien coûte l’isolation sous toiture ?

 

Le prix d’une isolation sous toiture en double couche varie entre 10 et 30 €/m² environ selon l’isolant et la technique choisis. La surface considérée est celle du toit, qui diffère légèrement de la surface au sol du bâtiment. Pour une même surface au sol, plus la pente est importante, plus la surface du toit est importante. Il existe plusieurs méthodes pour calculer ou estimer la surface d’un pan de votre toit :

  • Si vous en avez la possibilité, mesurez la longueur puis la largeur du pan de toiture en suivant la pente : en multipliant ces deux mesures, vous obtiendrez la surface. Additionnez le résultat obtenu pour chaque pan afin de trouver la surface totale du toit à isoler.
  • Si vous n’avez pas accès au toit pour faire les mesures, vous pouvez ajouter 5 ou 10 % à la surface au sol de votre maison, cela vous donnera une première idée.
  • Il est aussi possible de calculer une estimation à partir de la pente de votre toit, en appliquant le théorème de Pythagore. Pour chaque pan, mesurez la largeur correspondante au sol, ici nommée Lsol. Le calcul est ensuite le suivant :

    largeur réelle du pan de toit = racine (Lsol² + Lsol² x pente²)

    Exemple :
    • Pente de 25 % (c’est-à-dire 0,25), ce qui est assez classique pour une couverture en tuiles ou en bardeaux d’asphalte
    • Pan de toit de 10 mètres de long avec une largeur correspondante au sol de 8 mètres
    • Largeur du pan de toit = racine (8² + 8² x 0,25²) = 8,25 mètres
    • La surface de ce pan est donc de 8,25 x 10 = 82,5 m²
    • Avec 2 pans de toit simples et identiques, la surface totale serait donc de 165 m², soit un budget de 3 300 € si l’on estime un tarif de 20 €/m².

Les travaux d’isolation sous toiture peuvent être éligibles à différents programmes d’aide au financement, ce qui permet de réduire nettement les frais à engager pour le chantier :

  • Le CITE ou crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, représentant jusqu'à 30 % des frais avancés
  • Les aides de l’Anah, distribuées sous conditions de ressources
  • Les primes relevant des certificats d’économies d’énergie, qui ont donné lieu au programme d’isolation à partir de 1 € symbolique
  • etc.

En raison des importantes économies d’énergie engendrées, il s’agit de l’un des travaux de rénovation énergétique du bâtiment les plus rapidement rentabilisés.

Bénéficiez de l'expertise de professionnels de l'isolation


Faites réaliser l'isolation de vos combles par l'un de nos 2.000 partenaires installateurs. Recevez des devis gratuit et sans engagement, rencontrez des artisans locaux qualifiés et choisissez le meilleur partenaire pour isoler vos combles.


recontrer des artisans qualifiés
Devis gratuit pour isolation des combles

Isolation des combles : vos questions