Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Etanchéité de la toiture
L'isolation de votre toiture doit-elle être renforcée ?

Isolation de la toiture : Etanchéité

Sans une bonne étanchéité, l'eau et l'air peuvent pénétrer dans l'habitation et créer de nombreux dégâts. Quel que soit le type de toiture, le plus important est que la couverture soit initialement posée correctement. Cependant, on peut aussi renforcer l'étanchéité, de l'extérieur ou de l'intérieur, avec des techniques spécifiques selon la toiture.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2018

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour l'isolation de la toiture.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour l'isolation de la toiture

Une protection contre l'humidité et les courants d'air

Une habitation n'est réellement protégée de l'air et de l'eau que si sa toiture est étanche. Sinon, l'intérieur du domicile peut subir des dégâts importants. Si l'air pénètre dans l'habitation par la couverture, l'efficacité du chauffage va diminuer, tout comme le confort thermique. La consommation (et donc la facture) énergétique, au contraire, augmentera pour compenser les déperditions de chaleur dues à la mauvaise étanchéité. Avec une couverture insuffisamment étanche, l'eau de pluie peut s'infiltrer, amenant progressivement dans les pièces de l'humidité qui favorise le développement de végétaux indésirables (champignons, moisissures,…). Les murs vont alors être abîmés, se parsemant des tâches colorées et la qualité de l'air ambiant va diminuer. Les habitants sont aussi susceptibles de développer des pathologies allergiques et respiratoires.

Des performances différentes selon la nature de la couverture

étanchéité de la toiture

Les toitures les plus étanches par rapport à l'air sont les toits-terrasses, les couvertures métalliques (acier ou zinc) et celles avec des panneaux solaires. Viennent ensuite les toitures en bardeaux de bois et celles en ardoises. Les moins performantes sont les couvertures en tuiles, indépendamment du matériau (béton, terre cuite ou photovoltaïques).

L'étanchéité à l'eau est bonne pour les toitures en tuiles photovoltaïques ou en terre cuite, tant qu'aucune des tuiles n'est devenue poreuse ou ne s'est fissurée. Les toitures en métal (acier, zinc), celles en bardeaux de bois ou en ardoises naturelles offrent aussi de bonnes performances d’étanchéité à l’eau. L'inconvénient des tuiles en et des ardoises synthétiques est qu'elles deviennent peu à peu poreuses, augmentant les risques d'infiltrations. Pour les couvertures comportant des panneaux solaires, les possibles problèmes d'étanchéité se situent au niveau des joints et des cadres des panneaux. Le point faible des toitures plates réside dans leur capacité d'étanchéité à l'eau.

Trouver un installateur qualifié pour l'isolation des combles

Asphalte, résines, produits hydrofuges…: des compléments d’étanchéité à connaître

On peut améliorer l'étanchéité d'une toiture pentue en installant sous la couverture un écran de sous toiture. Il en existe quatre types : feuilles en bitume, membranes synthétiques micro-perforées, écrans HPV (Hautement Perméables à la Vapeur d'eau) et écrans réfléchissants.

Pour les toits en tuiles, on peut également choisir un support de toiture (plaques en ciment) que l'on recouvre ensuite par les tuiles d'origine. On peut préférer agir directement sur la toiture avec l'application de résines ou de produits hydrofuges (pour les couvertures en matériaux absorbants et poreux). Dans le cas d'un toit-terrasse, il existe plusieurs modèles de revêtements étanches dont l'asphalte (mélange de bitume et de gravillons), le bitume (mélange d'hydrocarbures), la résine et des matériaux multicouches (feuilles de bitume collées les unes sur les autres). Pour les toitures végétales, le revêtement d'étanchéité doit résister à la pénétration des racines, plus ou moins grandes, des plantes installées sur le toit. Pour les couvertures photovoltaïques, on trouve des revêtements bitumeux étanches ainsi que des écrans de sous toiture compatibles avec la production d'électricité.

Comment faire des économies sur votre facture d'énergie ?

Des prix liés à la nature des travaux

Indépendamment du type de toiture, les travaux d'étanchéité sont moins onéreux s'ils sont réalisés lors de la construction initiale que s'ils sont faits en rénovation. Au prix des matériaux, il faut ajouter le coût de la main d'œuvre car on conseille de confier ces travaux à des spécialistes, notamment pour des raisons de sécurité.

Selon leur composition et leurs fonctionnalités (antidérapants, réfléchissants,…), les écrans de sous toiture ont un prix variant entre 2 et 25 euros/m2. Les supports de toitures en tuiles coûtent entre 10 et 20 euros/m2. Il existe de nombreux types de produits hydrofuges car ils sont spécifiques selon le matériau sur lequel on les applique. Leur prix est compris entre 5 et 18 euros par litre. Pour les toits-terrasse, le choix du revêtement d'étanchéité est notamment fonction de la couverture : revêtement final en béton, en carrelage, en bois, toiture végétale (intensive, semi-intensive ou extensive). Pour les revêtements les plus basiques, il faut compter environ 15 euros/m2. Les revêtements étanches des toitures photovoltaïques sont souvent compris le prix global de la couverture.

Isolation des combles : vos questions