Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Radiateur sèche-serviette
Les radiateurs électriques à inertie sont-ils adaptés à votre situation ?

Le radiateur sèche serviette : fonctionnement, normes et prix

Le radiateur sèche-serviettes est de plus en plus présent dans les logements neufs. Cet équipement permet à la fois de chauffer la salle de bains et de sécher les serviettes. Si vous rénovez votre salle de bain, un sèche-serviettes vous procurera tranquillité et confort.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le radiateur sèche-serviette, un appareil deux en un facile à installer

Fonctionnement radiateur sèche serviette

On trouve 3 types de radiateurs sèche-serviettes :

  • les radiateurs à eau ou à huile qui sont reliés au chauffage central
  • les radiateurs électriques qui fonctionnent de façon indépendante
  • les radiateurs mixtes qui utilisent l’un ou l’autre système à la demande
  • Dans tous les cas, la chaleur produite est douce et homogène.

    Les radiateurs sèche-serviettes se présentent sous forme d’un espalier. Des tubes transversaux plats ou arrondis assurent le chauffage et servent de support aux serviettes. Les radiateurs avec fluide contiennent un liquide caloporteur chauffé soit par des résistances, soit par le biais du chauffage central. Les radiateurs sans fluide contiennent des éléments chauffants internes.

    La plupart des modèles sont en acier. Certains ont un design très original qui les transforme en élément décoratif à part entière. Les modèles en alliage d’aluminium ont une montée en chauffe plus rapide et sont plus légers.

    Le confort et la sécurité en plus

    Faire sécher du linge sur un radiateur classique est tentant mais très risqué. De nombreux incendies, quelquefois mortels, sont causés chaque année de cette manière. En plus de garantir un séchage totalement sécurisé, le radiateur sèche-serviettes assure une meilleure hygiène au niveau du linge de toilette. Les serviettes sèchent rapidement, ce qui évite le développement des champignons et bactéries. Les modèles équipés d’une soufflerie chauffent la pièce et sèchent les serviettes encore plus rapidement.

    Lorsque la salle de bains est déjà équipée d’un dispositif de chauffage, le sèche-serviettes peut venir en complément si le volume à chauffer est important, ou n’être utilisé qu’en cas de besoin.

    Ces appareils sont simples à installer et à entretenir. Un simple essuyage avec un chiffon doux suffit. Les systèmes antisalissures facilitent encore plus l’entretien. Un double revêtement anti-corrosion augmente la durée de vie de l’appareil.

    Quel chauffage est le plus adapté à votre logement ?

    Un équipement fonctionnel à prix raisonnable

    Le prix des radiateurs sèche-serviettes s’échelonne de 79 € à 1000 €. Les différences de prix s'expliquent par le nombre de tubes, la puissance, le design, les fonctionnalités de programmation, la fonction soufflerie.

    L’inconvénient d’un radiateur relié au chauffage central est qu’il sera inutilisable en dehors de la période où vous chauffez l’habitation. Il vaut mieux, dans ce cas, opter pour un radiateur mixte. Il faut également veiller à ne pas mélanger radiateurs en acier et radiateurs en aluminium sur la même installation.

    La souplesse et les options de programmation sont un critère essentiel pour que cet appareil ne devienne pas un gouffre énergétique. Les puissances vont de 500 W à 2000 W. On se base en général sur une valeur de 100 W par mètre carré, à laquelle on ajoute 30 % pour le chauffage des serviettes. La précision de réglage du thermostat peut atteindre 0,1 °. Un système de programmation centralisé peut permettre de définir jusqu’à 6 programmes en fonction des heures de la journée ou des saisons. Les modèles équipés d’une fonction hors gel sont intéressants pour les logements inoccupés. Pour les absences de courte durée, il vaut mieux programmer une température basse avec un retour rapide à une température de confort.

    Comparez les prix entre différents installateurs en demandant vos devis gratuits

    Des normes de sécurité à respecter

    Les formats étant très variés, l’important est de bien définir l’emplacement et de choisir un modèle adapté à la place disponible. Il faut veiller à respecter les volumes de sécurité préconisés par rapport aux équipements sanitaires : douche, baignoire et lavabo. On le positionne donc plutôt sous les fenêtres ou sur les murs froids. Dans tous les cas, il faut bien lire la notice de l’appareil avant de réfléchir à son implantation.

    Les radiateurs sèche-serviettes doivent être conformes au minimum à la norme NF Electricité. Le label Promotelec garantit à la fois bien-être, sécurité et maîtrise de la consommation énergétique. Les appareils programmables bénéficiant de ce label sont compatibles avec le tarif Tempo EDF.

    Radiateur à inertie : vos questions