Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Le liquide caloporteur
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit Réaliser mon bilan énergétique

Tout savoir sur le liquide caloporteur

Les liquides ont été très tôt utilisés pour leurs propriétés d’absorption et de restitution de la chaleur. Ce principe de la bouillote a été appliqué aux habitations tout d’abord par une installation dite de chauffage central. Les fabricants ont plus récemment cherché à conjuguer la légèreté des installations électriques de chauffage et le confort apporté par ce dernier. Les chauffages à liquide caloporteur sont au cœur de cette démarche.

Un liquide caloporteur c’est quoi ?

Un fluide caloporteur ou caloriporteur est un fluide (gaz ou liquide) qui par ses propriétés physiques permet de transporter de la chaleur d'un point à un autre. Dans une installation de chauffage courante, l’eau assure la fonction de fluide caloporteur en transportant via un circuit de tubulures la chaleur de la chambre de combustion de la chaudière aux radiateurs disséminés dans l’habitation. D’autres systèmes de chauffage, notamment certains radiateurs électriques ou systèmes solaires, utilisent des fluides caloporteurs différents choisis pour leurs propriétés physico-chimiques et leur rendement. Un bon fluide caloporteur est peu corrosif, résistant aux températures élevées comme au gel, peu visqueux et possède une grosse capacité d’assimilation des calories. L'huile constitue un fluide caloporteur couramment utilisé. Celle-ci offre une forte résistance aux températures élevées et s’avère très peu corrosive. Sa capacité calorifique moyenne et sa viscosité la cantonnent néanmoins aux petites installations de type chauffage électrique où le fluide est très proche de la source de chaleur (la résistance).

Cas spécifique des fluides caloporteurs pour chauffage électrique

Il s’agit grâce à l’adjonction d’un fluide caloporteur, généralement de l’huile, de conjuguer le faible coût d’installation du chauffage électrique avec le confort du chauffage central et notamment d’obtenir une chaleur douce et uniformément répartie. Un chauffage électrique caloporteur est donc constitué d’une résistance électrique et d’un circuit fermé contenant le fluide caloporteur (de l'eau ou de l'huile). La résistance chauffe ce dernier qui se met en mouvement à l’intérieur du circuit par convection naturelle et accumule de la chaleur qu’il diffuse à la pièce. Un chauffage électrique à fluide caloporteur appartient à la famille des chauffages à inertie qui utilisent tout à la fois le rayonnement, la convection et la semi-accumulation pour cette diffusion. Le fluide caloporteur a l’avantage de conserver sa chaleur longtemps après l’arrêt de la résistance électrique. Cette inertie est non seulement source d’économies mais présente l’avantage de ne pas dessécher l'air ambiant.

Le chauffage électrique caloporteur est-il adapté à votre logement ?

Comment installer un chauffage électrique à fluide caloporteur ?

C’est très simple ! Ce type de chauffage s’installe comme n’importe quel radiateur électrique. Il n’est pas lié à un circuit de chauffage central. Vous pouvez donc installer un chauffage électrique à fluide caloporteur en lieu et place de vos vieux convecteurs type grille-pain et rénover ainsi très facilement votre système de chauffage. La pose en logement neuf est aussi très simple, il suffit comme pour tout radiateur électrique de relier celui-ci à une prise spécifique appartenant à un réseau spécifique et indépendant des autres fonctionnalités électriques.

Combien coûte un chauffage électrique à fluide caloporteur ?

Pour un appareil de 1 000 W comptez entre 90 et 500 € et de 400 à 800 € pour une puissance de 1 500 W. Il est important de choisir un matériel de qualité fourni par un fabricant reconnu. C’est en effet l’assurance de disposer d’un appareil fiable qui saura durer dans les temps sans problèmes de fuite. Le prix nettement plus élevé que ceux affichés par les convecteurs électriques est compensé par de nombreux avantages. Parmi ces avantages on peut par exemple citer le fait qu’ils produisent une chaleur douce et homogène, qu’ils utilisent beaucoup moins d’énergie pour un confort de chauffe équivalent. Ainsi, s’il est indéniable que l’investissement initial est plus élevé, il est tout aussi vrai que ce surcoût est largement justifié par le confort et les économies d’énergie générées.

Demandez vos devis gratuits pour un radiateur à inertie