Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prix des équipements annexes
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Le thermostat : un appareil pratique, performant et très bon marché

Quel que soit le mode de chauffage d'une habitation, il existe des thermostats (programmables ou non) pour le réguler afin qu'il fonctionne de manière optimale. Le thermostat permet pour un coût d’investissement relativement bas (entre 20 et 200 €), de réaliser d’importantes économies d’énergie et aussi de gagner en qualité de vie.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

De la régulation à la programmation

Dans les modèles non programmables, le thermostat agit sur le système de chauffage pour maintenir la température constante. Si la température ambiante descend en-dessous de celle fixée dans le thermostat, le chauffage se mettra en route. Si elle passe au-dessus, il s'arrêtera.

Les thermostats programmables permettent des réglages personnalisés afin d'adapter le chauffage à l'occupation du logement. Les fonctions de programmation les plus courantes sont :

  • la programmation d'horaires de chauffage différents sur une semaine ou des programmes qui varient entre la semaine et le week-end
  • une programmation mensuelle
  • une programmation « hors-gel » pour abaisser la température pendant des périodes d'absence telles que les vacances avec la possibilité de rétablir les températures habituelles ensuite.
Thermostat

Parmi les thermostats programmables, il existe aussi des appareils dits « intelligents ». Ces modèles améliorent progressivement la programmation initiale en tenant compte par exemple des conditions météorologiques, de la présence effective ou pas d'habitants dans le domicile, etc. Contrôlables à distance (par ordinateur, tablette ou téléphone portable), ils fournissent à leur propriétaire des informations sur leur consommation énergétique.

La dernière différence entre les thermostats réside dans la technologie : avec ou sans fil.

Réduisez vos factures de chauffage

Des degrés en moins, un confort identique et des économies d'énergie

Un élément clé pour la maîtrise de la consommation d'énergie est de pouvoir adapter le chauffage au mode de vie. Le thermostat classique (non programmable) régule la température du logement en tenant compte des apports calorifiques venant de l'environnement immédiat (appareils de cuisson qui fonctionnent, soleil…) et il module alors la production de chaleur. Cela entraîne des réductions de consommation conséquentes sachant que, au-delà de 19 °, la diminution d'un seul degré de la température du chauffage peut générer jusqu'à 7 % d'économies d'énergie, si le logement est bien isolé.

Pour que l'optimisation soit meilleure, il faut pouvoir programmer. Les températures recommandées sont de 19 °C quand le logement est occupé le jour et 17 °C la nuit, 16 °C pour une absence de moins de deux jours et 8 °C pour des absences prolongées de type vacances. Donc, agir sur la température de façon précise selon les moments de présence (week-end notamment) ou d'absence mais aussi selon les heures (diminution de température pendant la nuit), c'est économiser encore plus d'énergie. Plus le nombre de paramètres (température extérieure, hygrométrie,…) pris en compte pour la gestion de la température est grand, plus les dépenses énergétiques diminuent.

Le thermostat : un prix conditionné par la finesse de la programmation

C'est le réglage de la température qui influe en premier sur le prix d'un thermostat, selon qu'il se fasse sur un écran analogique ou pas. Ensuite, tout dépend de la programmation et du degré de technologie incorporé dans l'appareil. On distingue alors les thermostats non programmables simples de ceux ayant différents modes de réglage. Dans la catégorie supérieure, ce sont les appareils programmables avec des fonctionnalités plus ou moins personnalisables (programmation hebdomadaire, mensuelle voire pour de plus longues périodes encore, réglages possibles par télécommande,…). Enfin, le haut de gamme propose des modèles connectés (pilotables à distance par l’utilisateur) et/ou intelligents qui arrivent à améliorer la programmation initiale en la combinant avec d'autres facteurs comme la température extérieure.

Un achat peu coûteux aux effets positifs sur la consommation énergétique

Les thermostats ont un prix d'achat relativement faible, qui peut débuter dès 10 € pour aller jusqu'à 300 € environ. Les premiers prix, pour moins de 20 €, sont évidemment les modèles les plus basiques, non programmables et le choix de la température s'effectue sur le boitier en déplaçant manuellement un curseur.

Entre 20 et 50 €, les thermostats disposent d’un affichage électronique. Filaires ou non, ils peuvent avoir des fonctions de programmation simples ou, pour les non programmables, posséder plusieurs modes de réglage de température comme confort, économique et hors gel. Au-delà de 50 € et pour moins de 150 €, les appareils sont généralement programmables, avec des fonctionnalités avancées comme la possibilité de programmer des plages allant jusqu'à 365 jours.

Pour plus de 150 €, on trouve les modèles dits intelligents et connectés qui ont pour certains des capacités de géolocalisation afin de régler la température en fonction du retour de l'utilisateur à son domicile.

Effectuer une demande de devis gratuit