Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Fenêtre de toit : Crédit d'impôt 2017
La pose de fenêtres double vitrage est-elle adaptée à votre situation ?

Fenêtre de toit : Crédit d'impôt 2017

À l’instar des fenêtres et des portes-fenêtres, le crédit d’impôt s’applique aux fenêtres de toit car elles contribuent également à l’isolation du logement. En 2017, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est identique à l’année précédente. Voici les conditions pour l’obtenir.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

De nouvelles fenêtres de toit avec le crédit d’impôt

Luminosité et esthétique, les fenêtres de toit sont plébiscitées en France. Si elles permettent d’amener énormément de lumière dans la maison et sont souvent une solution idéale dans les combles, les fenêtres de toit sont aussi d’importants remparts contre les pertes de chaleur, et ce, au même titre que les fenêtres classiques. Pour s’équiper de nouvelles fenêtres de toit, il est possible d’obtenir le crédit d’impôt pour la transition énergétique en 2017. En suivant quelques conditions, vous pouvez diminuer de 30 % le coût des travaux pour installer ces nouvelles parois vitrées.
Faut-il changer vos fenêtres de toit ?

Champ d’application du crédit d’impôt

Le CITE est cette année encore au taux unique de 30 % du montant des dépenses éligibles. Pour l’obtenir, le demandeur doit résider fiscalement en France et effectuer le changement de ses fenêtres de toit dans sa résidence principale. Le logement doit être construit depuis au moins deux ans, cependant, il n’est pas nécessaire que le maître d’œuvre soit propriétaire du bien. Les locataires et les occupants à titre gratuit peuvent également recevoir le crédit d’impôt. Seuls les propriétaires bailleurs sont exclus du dispositif fiscal. Les travaux doivent aussi être conduits par une entreprise bénéficiant du label RGE.
Pensez à l'isolation des combles, des murs et du sol de votre logement

Renouvellement et dépenses prise en compte pour le CITE

Tous les travaux d’économies d’énergie éligibles au crédit d’impôt ont en commun les conditions de dépenses maximales. Ainsi, les particuliers peuvent recevoir 30 % de maximum 8 000 euros de dépenses s’il s’agit de personnes célibataires, divorcées ou veuves, 30 % de 16 000 euros pour les couples à imposition communes, et 400 euros supplémentaires par personne à charge. Une fois le plafond atteint, les particuliers peuvent à nouveau demander le crédit d’impôt au bout de 5 années glissantes.
Des artisans sérieux pour le changement de vos fenêtres de toit

Exigence du facteur isolant des matériaux

Le crédit d’impôt est accordé sur le coût de l’équipement posé. Cependant, le particulier ne peut pas poser n’importe quel type de fenêtre s’il veut pouvoir demander le CITE. Pour les parois vitrées, ce sont des critères de performance en matière d’isolation qui sont exigés :

  • Les fenêtres de toit doivent posséder un facteur de transmission thermique Uw ≤ 1,5 W/m².K et un facteur de transmission solaire Sw ≤ 0,36

En ce qui concerne les autres fenêtres, elles doivent également posséder des propriétés isolantes satisfaisantes :

  • Pour les fenêtres et portes-fenêtres : coefficient de transmission thermique Uw ≤ 1,3 W/m².K (watt par mètre carré Kelvin) et facteur de transmission solaire Sw ≥ 0,3 ; ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36
  • Pour les doubles fenêtres (seconde fenêtre sur baie existante) avec un double vitrage renforcé : Uw ≤ 1,8 W/m².K et Sw ≥ 0,32
  • Pour les vitrages de remplacement à isolation renforcée : Ug ≤ 1,1 W/m².K (norme NF EN 1279)
  • Pour les volets isolants : résistance thermique R ≥ 0,22 m².K/W (mètre carré Kelvin par watt)
  • Pour les porte d'entrée : Ud ≤ 1,7 W/m².K (norme NF EN 14-351-1)

D’autres aides pour les fenêtres de toit

Le crédit d’impôt n’est la seule aide disponible pour réaliser le changement de ses fenêtres de toit. Il existe de nombreuses aides et subventions proposées par l’État et les sociétés. Quelle Energie propose par exemple la Prime Energie et la Prime Energie Plus pour vous récompenser des économies d’énergie réalisées dans votre logement. L’Anah met à disposition son programme Habiter Mieux pour les foyers précaires. Enfin, les particuliers peuvent avoir recours à une éco-prêt à taux zéro pour financer leurs travaux de rénovation énergétique.
Calculer toutes ses aides facilement en ligne

Fenêtres Double Vitrage : vos questions