Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Crédit d'impôt 2017
La pose de fenêtres double vitrage est-elle adaptée à votre situation ?

Double ou triple vitrage : Crédit d'impôt 2017

Limiter les pertes thermiques du logement nécessite le remplacement des parois vitrées telles que les fenêtres, porte-fenêtre, portes d’entrée, etc. Pour réduire les coûts d’investissement, l’État prolonge le crédit d’impôt pour la transition énergétique jusqu’au 31 décembre 2017. Voici les conditions relatives au crédit d’impôt 2017 pour le remplacement des fenêtres.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Changez vos parois vitrées et bénéficiez du CITE

En installant des fenêtres double ou triple vitrage, vous effectuez des économies conséquentes sur votre facture de chauffage car les parois vitrées représentent tout de même 15 % des déperditions thermiques du logement. En 2017, le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) est prolongé pour permettre aux particuliers de contribuer aux économies d’énergie entrant dans le cadre de la Loi pour la Croissance Verte. Le crédit d’impôt inclue dans la liste des travaux éligibles pour 2017 les fenêtres, les porte-fenêtre, les portes d’entrées, les fenêtres de toit et les volets isolants.
Votre logement a-t’il besoin de double ou triple vitrage ?

Conditions et champ d’application du CITE 2017

Le logement où la pose de nouvelles fenêtres est effectuée doit être la résidence principale du particulier et être construit depuis 2 ans au minimum. Le demandeur doit être imposable en France et y résider de façon habituelle. Les dépenses effectuées pour l’équipement de fenêtres isolantes sont allégées d’un taux unique de 30 %. Cela est valable si l’achat et la main d’œuvre des travaux sont faits par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Depuis 2014, les propriétaires bailleurs sont exclus du dispositif d’avantage fiscal.
Complétez l’isolation de votre logement : combles, murs, sol…

Conditions des dépenses éligibles et renouvellement

Les travaux de rénovation énergétique font l’objet d’un crédit d’impôt dans la limite des plafonds de dépenses fixés par l’État : 8 000 € de dépenses pour un particulier célibataire, 16 000 € pour un couple à imposition commune et 400 € de plus pour chaque enfant à charge. Sur 5 ans, à compter du premier crédit d’impôt demandé, les dépenses pour des travaux d’économies d’énergie sont cumulés et se bloquent au niveau de plafond correspondant à la situation du contribuable. Une personne divorcée, par exemple, se verra offrir 30 % de 8 000 € maximum, soit 2 400 € de crédit d’impôt sur 5 années glissantes. Le plafond est renouvelé au bout de ce délai.
Trouver un artisan compétent pour le remplacement des fenêtres

Critères d’éligibilité des matériaux isolants

Le remplacement des fenêtres est éligible au crédit d’impôt 2017 sur le matériel uniquement, hors main d’œuvre. De plus, des critères de performance sont imposés sur les matériaux isolants utilisés pour l’opération de changement de fenêtres. Les conditions diffèrent selon le type de parois vitrées à changer, et sont les suivantes :

  • Pour les fenêtres et portes-fenêtres : coefficient de transmission thermique Uw ≤ 1,3 W/m².K (watt par mètre carré Kelvin) et facteur de transmission solaire Sw ≥ 0,3 ; ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36
  • Pour les fenêtres de toit : Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36
  • Pour les doubles fenêtres (seconde fenêtre sur baie existante) avec un double vitrage renforcé : Uw ≤ 1,8 W/m².K et Sw ≥ 0,32
  • Pour les vitrages de remplacement à isolation renforcée : Ug ≤ 1,1 W/m².K (norme NF EN 1279)
  • Pour les volets isolants : résistance thermique R > 0,22 m².K/W (mètre carré Kelvin par watt)
  • Pour les porte d'entrée : Ud ≤ 1,7 W/m².K (norme NF EN 14-351-1)

Des aides supplémentaires pour la pose de nouvelles fenêtres

Les économies d’énergie sont remerciées par d’autres aides que le crédit d’impôt. En effet, pour changer vos fenêtres vous pouvez également recevoir la Prime Energie ou la Prime Energie Plus de Quelle Energie sous forme de chèque ! Sous réserve d’éligibilité, les aides de l’Anah et l’éco-PTZ sont également cumulables avec le CITE (à déduire de la base de calcul) pour encore plus d’économies.
CITE, Prime Energie Plus, éco-PTZ, Anah, testez votre éligibilité

Fenêtres Double Vitrage : vos questions