Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

C’est le moment de changer vos fenêtres

Par L’équipe de rédaction

Publié le 13/01/2015 à 17h41, mis à jour le 31/03/2022 à 06h41

Vous souhaitez construire durablement et réaliser des économies d’énergie ? Isoler son logement est la première chose à faire. Presque 30% des pertes de chaleur sont dues à une mauvaise isolation des fenêtres, commencez donc par là. Vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt plus élevé et simplifié.

Faites des économies en changeant vos fenêtres

Des fenêtres peu performantes peuvent engendrer de grandes pertes d’énergie. Les pertes par les parois vitrées représentent 5% à 30% de la facture de chauffage. Si vous posez des fenêtres à isolation thermique renforcée, vous pouvez réduire considérablement ces dépenses énergétiques.

Un nouveau crédit d’impôt à 30%

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est désormais au taux de 30%. Les particuliers peuvent en bénéficier pour le remplacement de leurs fenêtres, leur porte d’entrée ou leurs volets.

 

Cette aide pour les travaux d’économies d’énergie peut donc inciter à sauter le pas pour changer ses fenêtres pour du double ou triple vitrage très performant par exemple. Mais attention, depuis le 1er janvier 2015, vous devez impérativement faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) afin de bénéficier du crédit d’impôt. Pensez à vérifier que le professionnel est bien RGE avant de signer le devis.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Les critères d’éligibilité technique

Les critères ci-dessous s’appliquent au CITE et à l’éco-PTZ.

 

Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées et des portes d’entrée Caractéristiques et performances en métropole, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte et à la Réunion
Fenêtres ou portes-fenêtres Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3 ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36
Portes d’entrée donnant sur l’extérieur (éligibles uniquement depuis le 1er janvier 2010) Ud ≤ 1,7 W/ m² °K
Vitrages de remplacement à isolation renforcée (vitrages à faible émissivité) Ug ≤ 1,1 W/m² °K
Doubles fenêtres (seconde fenêtre sur la baie) avec un double vitrage renforcé Uw ≤ 1,8 W/m².K et, à partir du 1er janvier 2013, Sw ≥ 0,32
Volets isolants caractérisés par une résistance thermique additionnelle apportée par l’ensemble volet-lame d’air ventilé R > 0,22 m² °K/W
Fenêtres de toiture Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36

 

Ug, Uw : coefficient de transmission surfacique. La performance thermique d’une paroi vitrée dépend de la nature de la menuiserie, des performances du vitrage et de la qualité de la mise en œuvre de la fenêtre. Plus U est faible, plus le produit est isolant.


R : résistance thermique du volet isolant. Plus R est important, plus le produit est isolant.


Sw : facteur solaire, grandeur caractérisant le comportement du vitrage vis-à-vis des apports solaires.

Faites appel à un professionnel

Changer une fenêtre peut se révéler une affaire délicate si on n’a pas l’âme d’un bricoleur. Pour obtenir un résultat parfait et dans les normes en vigueur, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel. Vous évitez ainsi tous problèmes liés à l’étanchéité, l’isolation ou la pose de la vitre. De plus, la vitesse d’installation est impressionnante car il convient généralement d’une demi-journée pour poser et installer correctement la fenêtre.

 

C’est au niveau financier que les avantages se font aussi ressentir puisqu’en faisant appel à un professionnel RGE, vous pouvez prétendre aux aides de l’Etat comme le crédit d’impôt (CITE) ou l’éco-prêt à taux zéro.
 

Source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/

Pourquoi ne pas faire isoler votre logement en plus de vos fenêtres ?

Grâce au Pacte Energie Solidarité, c’est aussi le moment de renforcer votre isolation. Ce programme validé par le Ministère de l’écologie et du développement durable aide les particuliers à isoler leurs combles perdus à partir de 1 € seulement. Financé par les CEE, le programme PES lutte contre la précarité énergétique et soutient les ménages à revenus modeste pour faire des économies d’énergie non-négligeables au sein de leur résidence. Si toutefois vos combles ne sont pas des combles perdus, vous pouvez aussi faire isoler vos combles à moindre coût en faisant appel aux aides existantes : crédit d’impôt, aides de l’ANAH, éco-PTZ…

 

Vous avez toutes les cartes en main pour améliorer l’enveloppe énergétique de votre logement et réaliser d’importantes économies sur vos factures.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème