Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Installation du
récupérateur d'eau de pluie
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Récupérateur d'eau de pluie : Installation

Nous sommes de plus en plus conscients de la rareté de l’eau potable, d’autant plus que son prix ne cesse d’augmenter. En étant gratuite et sans calcaire, l’eau de pluie peut s’avérer très utile. Découvrez comment récupérer de façon efficace l’eau pluviale grâce à un récupérateur d’eau de pluie.

Afin de baisser considérablement votre facture énergétique, pensez à installer des solutions performantes, comme le chauffe-eau solaire ou le chauffe-eau thermodynamique, qui vous permettront de faire de grandes économies d'énergie.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Avant l’installation

Installation récupérateur eau de pluie

Avant d’aménager votre récupérateur d’eau de pluie, assurez-vous que votre toit soit adapté à la récupération des eaux pluviales (pente du toit, nature de la couverture…).

Limitez l’accès des débris végétaux qui peuvent arriver dans votre cuve d’eau de pluie en installant des grilles de protection sur les gouttières. Choisissez un contenant avec une capacité volumique appropriée en fonction de votre région et l’estimation de vos besoins.

Quand elle est raccordée à une gouttière via un système, une cuve de récupération de l’eau pourra se placer dans différents endroits.

Chiffrez vos économies d'eau chaude

Il est possible de réduire considérablement votre facture d'eau chaude en installant un chauffe-eau performant. En effet, le chauffe-eau thermodynamique peut diviser vos facture par 3 et le chauffe-eau solaire les réduire jusqu’à 75%. Profitez de notre bilan énergétique gratuit en ligne pour simuler l’installation d’un chauffe-eau efficace chez vous.
Simulateur Gratuit : chiffrez vos économies d’eau chaude

L’emplacement hors sol

La cuve pourra se placer en extérieur hors sol. Il existe deux types de systèmes hors sol : le récupérateur d’eau (système basique, faibles volumes d’eau) et la cuve d’eau de pluie (pour les grands volumes). La cuve hors sol est adaptée à un usage de l’eau de pluie en extérieur : l’arrosage du jardin, le lavage de la voiture… Il s’agit du système le plus simple à installer : la cuve peut être transportée et installée soi-même ; le raccordement aux gouttières est simple grâce aux kits proposés par les fournisseurs ; la distribution de l’eau se fait via des robinets qui sont intégrés à la cuve.

Mais attention une cuve hors sol est moins protégée des rayons du soleil qui dégradent la cuve et ainsi la qualité de l’eau. Il est donc idéal de le placer à l’ombre.

637 € / an Simulation rapide

C’est le montant moyen des économies réalisables suite à des travaux de rénovation.

L’emplacement en extérieur ou intérieur enterrée

Contrairement aux systèmes hors sol, une cuve enterrée permet une utilisation plus étendue de l’eau de pluie pour toute la maison. Mais son coût est plus important car elle nécessite des travaux d’aménagement. Cet emplacement permet une utilisation de l’eau de pluie durant toute l’année.

Son installation se déroule en plusieurs étapes à la charge d’un spécialiste. Il convient, en premier lieu, de creuser le trou de l’emplacement. Ensuite, il faut mettre la cuve en terre et faire les raccordements du système au réseau du logement pour l’utilisation de la pluie à l’intérieur.

Il est important de s’assurer que le réseau de pluie ne communique pas avec le réseau d’eau potable de la ville.

Une cuve enterrée se doit d’être équipée :

  • D’une pompe pour permettre d’envoyer l’eau dans les canalisations de la maison,
  • D’un système de filtration
  • D’un système d’aération
  • D’un système anti-retour pour permettre au traditionnel réseau d’eau potable de prendre le relais du réseau d’eau de pluie quand la cuve est vide,
  • D’un indicateur de niveau, qui indique quand la cube est vide ou pleine,
  • D’un système de trop plein qui évacue l’eau de pluie vers les réseaux des eaux pluviales quand la cuve est pleine.

Un emplacement aérien

Une cuve aérienne est moins coûteuse et sa mise en œuvre est plus facile. Elle s’intègre dans un coin du jardin ou à l’abri dans une cave.

Chauffe-eau thermodynamique : vos questions