Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Crédit d'impôt 2016
L'installation d'un insert cheminée est-elle adaptée à votre situation ?

Insert Cheminée : Crédit d'impôt 2016

Valorisez simplement votre cheminée grâce à un insert cheminée. Simple à poser et économique, l’insert cheminée est éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique jusqu’au 31 décembre 2016. Découvrez les conditions à respecter pour obtenir cette aide fiscale.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le crédit d’impôt pour financer la pose d’un insert cheminée

Avec l’insert cheminée, vous donnez un aspect économique à votre cheminée à foyer ouvert en plus de son côté très esthétique. Un simple insert posé dans la cheminée est 5 fois plus efficace qu'une cheminée ouverte, avec un rendement compris entre 70 % pour les inserts à bûches et 90 % pour les inserts à granulés. Cependant, ce chauffage complémentaire, même s’il fonctionne avec le combustible le moins cher du marché, peut valoir un certain prix à l’achat. Pour réduire l’investissement initial, profitez du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) pour l’acquisition d’un insert cheminée.
Quelles économies possibles avec l’installation d’un insert cheminée ?

Qui est éligible au crédit d’impôt 2016 ?

En 2016, le crédit d’impôt reste applicable aux propriétaires, locataires et occupants à titre gratuit pour les travaux de rénovation énergétique éligibles à hauteur de 30 %. Pour prétendre au CITE, les demandeurs doivent être fiscalement domiciliés en France. L’installation de l’insert cheminée doit être effectuée par une entreprise qualifiée RGE dans la résidence principale du particulier, construite depuis au moins deux ans. Depuis le 1er janvier 2016, l’entreprise choisie pour fournir et installer le matériel doit avoir fait une visite préalable du logement pour juger de l’adéquation des travaux prévus. La date de cette visite obligatoire doit être antérieure à la date de devis et doit être mentionnée sur la facture établie par le professionnel.
Calculez votre crédit d’impôt pour la pose d’un insert cheminée

Limites de temps et de dépenses pour le CITE

Les dépenses que vous effectuez dans le cadre de travaux d’économies d’énergie se cumulent pendant 5 ans glissants dans la limite d'un plafond légal. En fonction de votre situation, ce plafond peut différer : jusqu'à 8 000 € de dépenses pour les personnes célibataires, divorcées ou veuves et 16 000 € pour les couples à imposition commune. Comptez 400 € à ajouter au plafond pour chaque personne à charge. Pour les dépenses éligibles qui dépassent le plafond, les 30 % de crédit d’impôt ne s’appliquent plus. Il faudra attendre quatre années complètes pour pouvoir obtenir à nouveau la déduction fiscale.
Plus d’informations sur les montants, plafonds et délais du crédit d’impôt

Conditions d’éligibilité au crédit d’impôt pour l’insert cheminée

En installant un insert cheminée chez vous, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt de 30 % des dépenses effectuées sur le matériel uniquement, le coût de la pose n’étant pas éligible. De plus, pour assurer que ces travaux permettront au particulier de réaliser des économies d’énergie, l’État impose des critères de performance minimum qui conditionnent l’éligibilité de l’insert cheminée au crédit d’impôt. L’insert cheminée, mais également les appareils de chauffage indépendants comme le poêle à bûches ou le poêle à granulés, sont soumis aux exigences techniques suivantes :

  • La concentration moyenne de monoxyde de carbone (ou E) doit être ≤ 0,3 %
  • Le rendement énergétique (ou h) doit être ≥ 70 %
  • L'indice de performance environnemental (ou I) est ≤ 2

Cumulez les aides pour vous équiper d’un insert cheminée

Le crédit d’impôt n’est pas la seule aide disponible pour soutenir les projets de travaux des particuliers. Pour l’insert cheminée, vous pouvez demander la Prime Energie de Quelle Energie quelles que soient vos ressources financières. L’éco-prêt à taux zéro peut également être demandé aux banques partenaires du programme pour financer vos travaux sans payer les intérêts. Enfin, les particuliers dont les revenus sont dits « modestes » ou « très modestes » peuvent recourir aux aides de l’Anah ou demander leur Prime Energie Plus.
Calculez le montant de vos aides pour vos travaux de rénovation énergétique

Insert cheminée : vos questions