Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Chaudière à ventouse
La chaudière gaz à condensation est-elle adaptée à votre situation ?

Chaudière à ventouse : fonctionnement, économies d’énergie, prix, subventions

En France, chaque année 450.000 chaudières individuelles sont remplacées. La technologie de cet appareil de chauffage, qu’il utilise le bois, le gaz ou le fuel a beaucoup évolué ces dernières années. Cette évolution offre aux ménages concernés un rendement amélioré, une sécurité renforcée et une plus grande simplicité. La chaudière à ventouse constitue l’exemple parfait d’une simplicité accrue à l’installation comme à l’entretien.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Qu’est-ce qu’une chaudière à ventouse ?

La chaudière à ventouse n’est pas un type particulier de chaudière. Celle-ci peut fonctionner au gaz, au fuel ou au bois et être du type classique, basse température ou à condensation. Cette appellation révèle que la chaudière concernée est équipée d’un système d’évacuation des fumées et d’alimentation en air particulier. Habituellement ces fonctions sont assurées via une cheminée et une prise d’air. Dans une chaudière à ventouse aussi appelée « à flux forcés », un conduit double voie combine l'admission de l'air frais nécessaire à la combustion et l'évacuation des fumées à l’extérieur de la chaufferie. Le conduit à ventouse peut être installé en façade (ventouse horizontale) ou sur le toit (ventouse verticale).

Demandez vos devis gratuits pour une chaudière gaz à condensation

Comment fonctionne une chaudière à ventouse ?

Un dispositif en ventouse associe deux tubes concentriques, l’un assurant l’alimentation de la chaudière par l’air aspiré à l’extérieur et l’autre une évacuation des fumées optimale grâce à un ventilateur. Ce système induit un tirage forcé qui prélève l’air à l’extérieur. En supprimant la nécessité d’une prise d’air à l’intérieur du logement la ventouse évite tout risque de pénétration des fumées dans ce dernier suite à un appel d’air. Une chaudière à ventouse est donc un appareil totalement étanche particulièrement sûr.

La chaudière à ventouse est elle adaptée à votre logement ?

Quels sont les avantages d’une chaudière à ventouse ?

Outre sa sécurité renforcée, une chaudière à ventouse offre selon les études de l’ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) 4 à 5 % de rendement en plus qu’une chaudière disposant de conduits classiques. En outre contrairement au conduit de cheminée qui assure l’évacuation des fumées de cette dernière, le système à ventouse ne nécessite pas de ramonage régulier. Ce type de chaudière est parfait pour équiper un logement qui ne possède pas de conduit de cheminée ou lorsque celui-ci pour être utilisé nécessite un tubage inox couteux. A noter qu’au sein d’une copropriété, l’installation d’un système à ventouse nécessite l’accord de cette dernière car elle modifie l'aspect extérieur du bâtiment et nécessite de percer un mur potentiellement porteur. En outre, le caractère forcé des flux d’admission d’air et d’évacuation de fumées permet à ceux-ci de parcourir de plus grande distance. Lorsque cela est rendu nécessaire par la configuration des lieux, cela permet d’installer la chaudière dans un local éloigné du dispositif à ventouse.

Comment installer une chaudière à ventouse ?

L’installation d’une chaudière à ventouse doit respecter les prescriptions de l’arrêté du 27 avril 2009. Ce dernier impose notamment une distance minimale de 0,40 m entre l’axe d’évacuation des fumées et toute baie ouvrante, de 0,60 m avec un orifice de ventilation et la présence d’une protection mécanique pour toute ventouse située à moins de 1,80 m du sol. Cette installation doit être effectuée par un professionnel certifié qui délivre à l’issue un certificat de conformité.

Une chaudière à ventouse offre une solution technique idéale pour nombre de logements. La technologie ventouse multiplie les possibilités d’installation de la chaudière chez vous et permet donc de la positionner à l’endroit qui vous semble le plus approprié. Ce n’est pas le dispositif ventouse qui définit le prix de la chaudière mais la technologie et l’énergie que cette dernière utilise. Néanmoins en évitant un tubage inox onéreux et un ramonage annuel tout en conférant un meilleur rendement à la chaudière, le dispositif ventouse génère des économies non négligeables. Une solution très souple à envisager pour la réalisation ou la rénovation de votre système de chauffage !

Comment choisir sa chaudière à ventouse ?

Quel que soit le type de chaudière envisagée, il convient d’opter pour un appareil éligible au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE). Cela vous permet d’obtenir un crédit d’impôt correspondant à 30 % du montant du prix de l’appareil. Il n’y a pas de condition de ressources pour bénéficier de cet avantage fiscal mais il est obligatoire de faire faire l’installation par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). L’obtention du crédit d’impôt est en outre accordée sous condition que l’appareil choisi respecte un seuil minimum de performance énergétique.

En plus du crédit d’impôt, la chaudière à ventouse est aussi éligible à la prime énergie, aux subventions de l’ANAH, à l’éco ptz et à plusieurs autres aides locales. Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’une chaudière à ventouse

A quelles aides d'Etat êtes vous éligible ?

Chaudière gaz à condensation : vos questions