Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
L'entretien de la
chaudière gaz basse température
La chaudière gaz basse température est-elle adaptée à votre situation ?

Chaudière gaz basse température : Entretien

La chaudière gaz basse température est le générateur de chaleur qui demande le moins d’entretien. Sachez que vous pouvez effectuer vous-même plusieurs vérifications de votre chaudière gaz basse température.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

L’intervention d’un professionnel

La chaudière gaz basse température a pour obligation de subir un entretien annuel. Cet entretien effectué par un professionnel permet de vérifier le bon fonctionnement du matériel, de la combustion et des consignes de sécurité. Une mauvaise utilisation d’une chaudière peut être dangereuse : asphyxie, explosion, incendie etc. La vigilance est de mise et le recours à un professionnel qualifié pour effectuer cet entretien est obligatoire.

La loi impose également un ramonage du conduit de fumées. Généralement, le ramonage est effectué pendant l’entretien par le même professionnel. Le prix d’un entretien classique est compris entre 80€ et 150€. Souscrire un forfait annuel permet en plus de l’entretien annuel de profiter d’une assistance gratuite en cas de panne durant l’année d’application du contrat.

Faites des économies d’énergie maintenant

Entretien de la chaudière gaz basse température

L’installation d’une chaudière gaz basse température peut vous faire baisser vos factures énergétiques. Quelle Energie a créé pour vous un simulateur de bilan énergétique 100% gratuit et sans engagement.
Simulation gratuite

Des émetteurs qui s’encrassent

Que votre circuit de chauffage central soit composé de radiateurs ou d'un plancher chauffant, il doit forcément s’encrasser. L’eau dans un circuit fermé sans apport d’air perd son oxygène et se transforme en boue. Cette boue nuit gravement au bon échange thermique entre votre circuit de chauffage central et votre habitation. Il est conseillé de vidanger entièrement ses canalisations tous les 5 ans pour optimiser les transferts thermiques. Il existe des inhibiteurs de corrosion qu’il faut additionner à l’eau de remplissage pour diminuer ces phénomènes de boue. Ainsi, votre installation sera protégée et offrira de meilleurs rendements donc des économies en plus pour votre portefeuille.

300 € / an Simulation rapide

C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à l’installation d’une chaudière gaz basse température dans un logement.

Les vérifications courantes...

La simplicité qu’offre la chaudière gaz basse température permet à l’utilisateur de pouvoir contrôler de visu le bon fonctionnement de son installation. Le contrôle de la pression (exprimée en bar) du réseau de chauffage permet de prévenir les risques de manque de pression. N’oubliez pas, lors de vos longues absences, pendant la saison hivernale, de mettre votre chaudière gaz basse température en mode hors gel. Ce mode sera effectif seulement si votre chaudière reste alimentée électriquement.

...et les vérifications obligatoires

Hormis ces vérifications d’usage, il est impératif de faire contrôler votre chaudière gaz basse température tous les deux ans par un professionnel qualifié. Il s’agit d’une obligation prévue par les articles R.224-41-4 à R.224-41-9 du code de l’environnement qui prévoient une amende de 1.500 € pour manquement. Cette visite permettra de contrôler la conformité de votre chaudière mais aussi son bon fonctionnement. Les points qui seront examinés sont :

  • Le rendement de votre chaudière
  • L’existence d’appareils de contrôle et de mesure, et leur fonctionnement
  • L’état de votre circuit de chauffage (tuyauterie, radiateurs…)

Chaudière gaz basse température : vos questions