Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Zoom sur
les conduits d'évacuation
La chaudière gaz à condensation est-elle adaptée à votre situation ?

Chaudière gaz à condensation : Zoom sur les conduits d'évacuation

La chaudière à condensation est une chaudière qui permet de récupérer la chaleur latente des vapeurs d'eaux contenues dans le gaz pour en augmenter le rendement. Ces vapeurs se transforment en eau ce qui libère des calories pour aller dans l'échangeur de la chaudière. Selon le modèle et l'emplacement de la chaudière, il faudra prévoir un système d'évacuation des fumées de combustion et des eaux issues de la condensation.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2018

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour installer une Chaudière gaz à Condensation.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour la chaudière gaz à condensation

Un conduit d'évacuation spécial pour fumées

Les chaudières à condensation rejettent des fumées acides qui sont corrosives. Les fumées doivent être évacuées dans de bonnes conditions pour éviter les intoxications. En effet, les conduits, ventouses et tubages doivent être parfaitement étanches et résistants à cette corrosion. Les conduits doivent être gainés en inox.
Pour une installation bien faite, trouver un artisan compétent est indispensable

Les deux types d'évacuation des fumées de la chaudière

conduits d'évacuation de la chaudière gaz à condensation

Il existe trois types d'évacuation des fumées :

  • Le conduit de cheminée existant. On ne peut pas utiliser directement le conduit d'une ancienne cheminée existante pour l'évacuation des fumées toxiques et corrosives dégagées par l'équipement. Il faut procéder à un tubage étanche en doublant les parois du conduit de la cheminée par un tuyau résistant à ces agressions. La réhabilitation de ce conduit doit être parfaitement étanche au niveau des joints et réalisée par un professionnel.
  • La ventouse : Cette installation se compose de deux tubes concentriques. L'un est utilisé pour l'évacuation des fumées et l'autre pour l'alimentation en air. Pas besoin du coup d'aérer la pièce, car le système d'aération de la chaudière est indépendant. La pose de la ventouse est soit verticale par le toit ou horizontale par le mur.
  • La VMC : Il existe bien des VMC assurant en plus de l’extraction de l’air vicié de la maison, l’évacuation des fumées issues d’une chaudière utilisant le gaz comme combustible. Ces dernières sont d’ailleurs usuellement utilisées dans des logements collectifs. Cependant, ces VMC gaz sont spécifiques et nécessitent une installation particulière notamment afin d’assurer l’extraction des fumées. Elles nécessitent également un système de sécurité adapté pour anticiper un dysfonctionnement de l’extracteur. Il existe maintenant des dispositifs permettant l’installation de chaudières gaz condensation sur une évacuation VMC gaz collective préexistante.

Estimer vos économies de chauffage

Quelle Energie met à votre disposition un outil gratuit pour simuler l'installation d'une chaudière gaz à condensation dans votre maison ou votre appartement. Nous prenons en compte le type de chauffage actuel et le circuit de chauffage et le volume à chauffer pour vous proposer des estimations chiffrées précises.
Simulation gratuite de changement de chaudière

Évacuation des eaux de condensations

La chaudière à condensation produit des condensats qui proviennent de la condensation des gaz au contact de l'échangeur. Cette eau est évacuée par gravité dans un conduit des eaux usées de la maison. Ce conduit doit résister à l'acidité élevée (HCO3) et ne doit pas être métallique. La matière de ce conduit doit être de préférence en PVC pour assurer une durée de vie élevée. Si la chaudière est installée en sous-sol et que le réseau des eaux usées n'est pas disponible, une pompe de relevage devra être installée.

526 € / an Simulation rapide
Gratuit et Sans Engagement

C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à l’installation d’une chaudière à condensation gaz dans un logement.

L'entretien de la chaudière

Le décret du 9 juin 2009 rend obligatoire l'entretien annuel d'une chaudière, mais pas obligatoire le contrat d'entretien. Comme l'encrassement est infime, l'entretien est souvent un contrôle de vacuité du conduit de cheminée. Seul un professionnel peut effectuer la maintenance d'une chaudière à gaz. Une fois par an, il intervient pour faire une révision complète du matériel. Cet entretien permet de prévenir les éventuelles pannes et dysfonctionnements. L'étanchéité des conduits est également vérifiée pour se prémunir contre les intoxications au monoxyde de carbone.

Chaudière gaz à condensation : vos questions