Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
L'entretien d'une chaudière
gaz à condensation
La chaudière gaz à condensation est-elle adaptée à votre situation ?

Chaudière gaz à condensation : Entretien

La chaudière à condensation gaz est le générateur de chaleur qui demande le moins d’entretien. Sachez que vous pouvez effectuer vous-même plusieurs vérifications de votre chaudière gaz à condensation.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2017

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour installer une Chaudière gaz à Condensation.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour la chaudière gaz à condensation

Un entretien annuel

La chaudière gaz à condensation doit être obligatoirement entretenue par un professionnel tous les ans. Cet entretien annuel peut être conclu avec votre installateur ou une société spécialisée dans le domaine. Le coût d’un entretien annuel varie de 80€ à 150€ l’année. Prendre un forfait annuel permet en plus de l’entretien annuel obligatoire de votre chaudière d’avoir une assurance en cas de panne avec un déplacement gratuit de votre installateur (voir mention dans le contrat).
Installation et entretien avec un artisan sérieux et compétent

Un contrôle obligatoire pour les "grosses" chaudières

entretien de la chaudière gaz à condensation

Tous les deux ans, les chaudières gaz à condensation d’une puissance supérieure à 400 kW doivent être contrôlées par un professionnel qualifié. Ce contrôle est obligatoire. Lors de cette visite, le professionnel vérifie les points suivants :

  • Le rendement de votre chaudière
  • L’existence d’appareils de contrôle et de mesure, et leur fonctionnement
  • L’état de votre circuit de chauffage (tuyauterie, radiateurs...)

Estimer vos économies de chauffage

Grâce à notre simulateur gratuit, vous pouvez essayer l'installation d'une chaudière gaz à condensation dans votre maison ou votre appartement. L'outil prend en compte le type de chauffage actuel, le circuit de chauffage et le volume à chauffer pour vous proposer des estimations chiffrées précises.
Simulation gratuite de changement de chaudière

Vérification des émetteurs

Que ce soient des radiateurs ou un plancher chauffant, il est important d’entretenir vos émetteurs. Il faut savoir que l’eau circulant dans vos radiateurs s’appauvrit en oxygène et sa circulation en boucle fermée transforme l’eau en boue. Des produits comme le Sentinel ou le Fernox peuvent atténuer ces phénomènes et protéger vos canalisations. Une installation saine offre de meilleurs rendements et permet des économies de combustibles.

Les contrôles usuels

La simplicité qu’offre la chaudière à condensation permet à l’utilisateur de pouvoir contrôler de visu le bon fonctionnement de son installation. Une mise en sécurité de votre chaudière peut être due à un manque d’eau dans votre installation. Ce manque d’eau a un effet sur la pression (exprimée en bar). Si votre chaudière n’a pas une pression minimum, elle va se mettre en sécurité. Pour ajouter de l’eau, il suffit d’ouvrir le robinet et de remonter jusqu’à une pression de 1.2 bar dans votre installation. Lorsque vous vous absentez de votre logement pour une durée supérieure à une semaine, n’oubliez pas de mettre votre chaudière en mode hors gel et bien entendu ne pas couper l’alimentation électrique de votre chaudière.

526 € / an Simulation rapide
Gratuit et Sans Engagement

C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à l’installation d’une chaudière à condensation gaz dans un logement.

Les critères d'alerte

Soyez aussi attentifs aux bruits anormaux que peut faire votre chaudière, aux fuites d’eau et à une surconsommation en énergie. Enfin, vérifiez aussi que votre eau chaude sanitaire est bien uniformément chauffée. Si ce n’est pas le cas, c’est un signe de future panne. De manière générale, une chaudière gaz de plus de 10 ans est plus sujette aux problèmes. Une panne pourra donc conduire à son remplacement. En revanche, il est très rare de devoir remplacer une chaudière de moins de 10 ans.

Chaudière gaz à condensation : vos questions