Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

La prime Coup de pouce pour l'achat d'un poêle à bois

Par L’équipe de rédaction

Le poêle à bois s’inscrit parmi les équipements de chauffage subventionnés par la Prime coup de pouce chauffage à la condition qu’il remplace une chaudière au charbon. Le montant de l’aide s’élèvera entre 500 et 800 euros en fonction de vos ressources. Comme elle est accessible à tous les foyers du moment que les matériels respectent les critères définis par l’État, pourquoi ne pas en profiter ?

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

La Prime coup de pouce : fonctionnement et critères d’éligibilité

La Prime coup de pouce vous permet d’acquérir un nouvel équipement de chauffage en remplacement d’une chaudière polluante utilisant des combustibles fossiles ou du charbon. Depuis sa création en 2017 elle est financée par les Certificats d’économies d’énergie que les fournisseurs d’énergie subventionnent pour que l’administration fiscale réduise leurs impôts. Cette initiative a été bien accueillie par le public, mais son étendue était encore restreinte aux ménages les plus précaires.



Le ministère de la Transition écologique et solidaire a décidé de la redéfinir en début d’année 2019 et de la déployer pour tous les foyers, sans condition de revenus. La Prime comprend néanmoins deux catégories bien définies :

 

  • La Prime coup de pouce chauffage qui vous permettra d’optimiser votre chauffage et de ne plus utiliser d’appareil polluant. Elle soutient ainsi l’achat d’un poêle à bois si vous disposez d’une chaudière à charbon et que vous souhaitez l'abandonner.
  • La Prime coup de pouce isolation qui s’adresse à ceux qui veulent mener les travaux d’isolation dans leur maison pour limiter les déperditions d’énergie et donc économiser plus sur leur facture de chauffage.
Je demande ma prime poêle

Simulation gratuite et immédiate

Qu’est-ce que la Prime coup de pouce chauffage et comment l’obtenir ?

La Prime coup de pouce chauffage soutient l’achat de plusieurs types de moyens de chauffage. Outre le poêle à bois qui remplacera votre chaudière au charbon, il vous sera aussi possible de faire l’acquisition d’un mode de chauffage biomasse performant, d’une pompe à chaleur (hybride, air/eau ou eau/eau) ou d’un pack solaire combiné. Cette fois-ci votre prime sera de 2 500 ou de 4 000 euros. Une autre solution serait d’investir dans une chaudière gaz à très haute performance énergétique ayant une performance énergétique au-dessus de 92 % pour recevoir une aide de 600 ou 1 200 euros. Enfin, le raccordement à un réseau de chaleur utilisant une énergie renouvelable ou de récupération vous permettra de toucher 450 ou 700 euros.

Les étapes à suivre pour recevoir l’aide

Vous êtes intéressé par la prime coup de pouce chauffage ? La première chose à faire sera de trouver une société distributrice d’énergie signataire de la charte coup de pouce.

 

Après avoir déniché votre prestataire, contactez-le pour lui présenter votre projet et attendez sa réponse. Souvent, vous n’aurez qu’à remplir un formulaire en ligne pour l’envoi de votre demande. Une fois qu’elle est validée, signez le devis de votre installateur. Celui-ci vous remettra une facture qui indique clairement la dépose de votre chaudière au charbon et la pose d’un poêle à bois. Il devra aussi spécifier la performance et les caractéristiques de ce dernier ainsi que la référence et la marque de la chaudière déposée.


À la fin, retournez la facture, l’attestation sur l’honneur signée par vous et par votre artisan, un justificatif de revenus, une facture d’achat de charbon datant de moins de 18 mois adressée à votre domicile ainsi que tout autre document demandé.


Vous recevrez un chèque ou des bons d’achat représentant la somme de la prime. Votre prestataire pourra aussi virer le montant sur votre compte bancaire ou le déduire de votre facture.

Quels sont les critères techniques d'éligibilité du poêle à bois à la Prime coup de pouce chauffage ?

La Prime coup de pouce chauffage vous sera octroyée si les critères suivants sont respectés :

 

  • Le poêle à bois devra avoir le label Flamme verte 7 étoiles, c’est-à-dire que son rendement énergétique est d’au moins 75 %, que son émission de monoxyde de carbone ne dépasse pas 0,12 % et que le taux de particules fines émises est inférieur ou égal à 40 mg/Nm3.
  • Son installation devra être menée par un technicien Reconnu garant de l’environnement. Celui-ci devra vous présenter son certificat. Si vous ne connaissez aucun professionnel dans votre département, demandez à la compagnie qui soutient votre démarche. En effet, la plupart de ces entreprises disposent déjà d’une liste d’artisans RGE qui collaborent avec elles.
  • Vous devrez remplacer une chaudière fonctionnant au charbon.
  • Le devis devra être signé avant le 31 décembre 2025.

Pourquoi opter pour un poêle à bois est-il une bonne idée ?

Le poêle à bois présente de nombreux avantages. Il est d’abord écologique, puisqu’il utilise des combustibles (bûches, plaquettes forestières, granulés, briquettes de bois) issus de forêts gérées durablement. Le bois étant renouvelable, les arbres abattus pour sa production sont régulièrement remplacés. Une utilisation régulière du poêle sur le long terme est également sans risque pour l’écosystème, puisque le gaz carbonique produit sera assimilé par les jeunes arbres.


Sur le plan économique, le poêle à bois s’avère intéressant puisque le prix des combustibles est stable. Il est également nettement inférieur à celui du charbon, du gaz, du fioul ou de l’électricité. Les appareils récents sont également peu énergivores tout en étant plus performants à l’exemple des modèles à double combustion qui consument les gaz produits pendant la première combustion.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème