Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Crédit d'impôt 2016
L'installation d'une chaudière bois est-elle adaptée à votre situation ?

Chaudière bois : Crédit d'impôt 2016

Vous souhaitez changer votre chaudière vétuste, polluante et énergivore mais ne savez pas comment en financer une nouvelle, bien plus performante ? L’État vous aide à vous fournir une chaudière bois grâce au crédit d’impôt prolongé jusqu’au 31 décembre 2016. Voici les conditions pour en profiter.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Profitez du crédit d’impôt pour l’achat d’une chaudière bois

Profitez du combustible le moins cher du marché pour faire fonctionner votre chaudière : la bûche. La chaudière bois à bûches revient au goût du jour grâce à son aspect économique et respectueux de la nature. Son rendement compris entre 80 % et 90 %, permet à la chaudière à bûches d'être très compétitive pour un coût d’utilisation moindre. Pour diminuer son coût à l’achat, l’État fait profiter les particuliers du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Un avantage fiscal important qui nécessite toutefois le respect de certaines conditions.
Rentabilité, coût et économies de la chaudière bois à bûches

Éligibilité du particulier au crédit d’impôt

Tout citoyen résidant fiscalement en France est éligible au crédit d’impôt. Pour recevoir le CITE, le particulier doit effectuer l’installation de la chaudière bois dans sa résidence principale achevée depuis au moins 2 ans, dont il est le propriétaire, le locataire ou l’occupant à titre gratuit. Le taux du crédit d’impôt est le même pour tous les travaux de rénovation énergétique inclus dans le dispositif fiscal, à savoir 30 % des dépenses éligibles, sous réserve qu’une entreprise qualifiée RGE fournisse et mette en place les équipements. Depuis le 1er janvier 2016, l’entreprise qui réalise vos travaux doit avoir effectué une visite du logement préalable à l’établissement d’un devis afin de vérifier l’adéquation des travaux envisagés.
Quel crédit d’impôt pour l’achat d’une chaudière à buches ?

Les plafonds légaux du CITE

Vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt jusqu’à une limite de dépenses valable durant 5 ans glissants. Ces plafonds de dépenses sont fixés en fonction de la situation légale du demandeur. Ainsi, un particulier célibataire, divorcé ou veuf pourra recevoir 30 % de crédit d’impôt sur 8 000 € maximum. Pour un couple à imposition commune (marié ou pacsé), la limite est de 16 000 €. Chaque personne à charge rajoute 400 € supplémentaires au plafond. Lorsque quatre années complètes se sont écoulées après l’année des travaux, le compteur des dépenses est remis à zéro et le particulier peut de nouveau bénéficier du CITE dans la limite du plafond qui lui correspond.
La chaudière bois est-elle la solution pour votre logement ?

Conditions spécifiques à la chaudière bois pour le CITE

Le particulier peut recevoir en crédit d’impôt 30 % des dépenses éligibles sur le matériel uniquement. Le CITE ne s’applique pas à la main d’œuvre pour la pose d’une chaudière bois. L’État impose également des critères techniques justifiant la performance énergétique de l’équipement. Ainsi, pour prouver que la chaudière bois permettra à son acquéreur de réaliser des économies d’énergie, son rendement énergétique et les émissions polluantes qu’elle génère doivent respecter les seuils de la classe 5 de la norme NF EN 303.5 (pour les chaudières fonctionnant à la biomasse dont la puissance est inférieure à 300 kW).

Des aides complémentaires pour l’achat d’une chaudière bois

Si le crédit d’impôt permet déjà de baisser de manière conséquente l’investissement initial d’une chaudière bois à bûches, il faut également savoir que d’autres aides cumulables peuvent vous aider à financer cet équipement. Bénéficiez d’un éco-prêt à taux zéro par une banque partenaire pour installer une chaudière bois sans en payer les intérêt. La Prime Energie et la Prime Energie Plus sont aussi de bons compléments d’aide que le demandeur reçoit sous forme de chèque directement chez lui grâce aux économies d’énergie réalisées. Les aides de l’ANAH se cumulent également avec le crédit d’impôt. Attention, les aides supplémentaires reçues doivent cependant être ôtées du montant éligible au CITE.
Un simulateur pour calculer toutes ces aides, testez-le !

Chaudière Bois : vos questions