Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
5 idées reçues sur le
Système Solaire Combiné
Le système solaire combiné est-il adapté à votre situation ?

Système Solaire Combiné : 5 idées reçues

Le choix pour un nouveau système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire (ECS) peut parfois s’avérer difficile. Pour vous aider dans vos projets, découvrez les cinq idées reçues sur le Système Solaire Combiné (SSC).

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le saviez-vous ?

Nouveau !

Vous pouvez maintenant recevoir jusqu’à 4 000€ pour remplacer votre vieille chaudière par un Système Solaire Combiné. Pour en profiter, demandez vite notre Prime Conversion Chaudière

En savoir plus

1. Le Système Solaire Combiné n’est performant que dans le Sud

 FAUX Ce n’est parce qu’il fait plus froid dans le Nord qu’il n’y a pas de soleil ! Ne croyez donc pas que l’installation d’un Système Solaire Combiné est inutile si vous résidez dans le Nord de la France. A titre de comparaison, la surface des panneaux solaires thermiques installés en France ne représente que 10% de ce que possèdent nos voisins allemands et pourtant, il ne fait pas plus chaud chez eux…

2. Avec ce système, je peux répondre à tous mes besoins en chauffage et eau chaude

5 idées reçues sur le système solaire combiné

 FAUX Presque : le SSC couvre jusqu'à 70% de tous vos besoins. En été : puisque vous n’utilisez pas votre système de chauffage, le SSC pourra facilement couvrir 100% de vos besoins en ECS. Par contre, pendant les saisons froides et même avec un ensoleillement record, le SSC ne pourra pas tout assurer. De ce fait, vous devez disposer d’un système d’appoint pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. En général, la combinaison SSC-chaudière est la solution la plus adaptée car les deux systèmes peuvent aussi bien couvrir vos besoins en chauffage et en ECS.

3. L’installation d’un Système Solaire Combiné est comparable à celle d’un chauffe-eau solaire

 FAUX Les différences sont avant tout liées aux panneaux solaires thermiques : les plages d’orientation et d’inclinaison des panneaux sont plus restrictives pour un SSC que pour un Chauffe-Eau Solaire (CESI). La surface des panneaux à installer est également plus grande. En moyenne, elle doit être 3 fois plus élevée par rapport à la surface nécessaire pour l’installation d’un chauffe-eau solaire.

4. Le Système Solaire Combiné nécessite des aménagements au niveau de mon chauffage

 FAUX Si vous possédez déjà un circuit de chauffage central, aucun aménagement particulier ne sera à faire. En effet, même s’il est plus efficace avec des émetteurs basse température (plancher chauffant, radiateur à inertie), le Système Solaire Combiné fonctionnera quand même avec vos anciens émetteurs.

1.202 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce à l’installation d’un Système Solaire Combiné dans un logement.

5. Il est plus intéressant en termes d’économies de prendre deux systèmes séparés pour assurer le chauffage et la production d’eau chaude

 FAUX une solution très avantageuse pour faire des économies. Ceci est dû au fait que l’énergie solaire est la plus économique qu’il soit : elle est gratuite et inépuisable. Ainsi, votre facture de chauffage ne dépendra que de l’énergie consommée par votre système de chauffage d’appoint, qui peut lui aussi utiliser une énergie renouvelable comme le bois par exemple.

Système Solaire Combiné : vos questions