Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Vase d'expansion
La chaudière gaz à condensation est-elle adaptée à votre situation ?

Le vase d’expansion d’une chaudière : fonctionnement, utilité et prix

Une installation de chauffage par chaudière comprend divers éléments : la chaudière, un circulateur pour faire passer l’eau dans le circuit de chauffage, des canalisations d’eau acheminant l’eau jusqu'aux émetteurs, un thermostat, un conduit d’évacuation des fumées, une soupape de sécurité, un manomètre et un vase d’expansion. Découvrez le rôle du vase d’expansion et son importance pour le bon fonctionnement de votre chaudière.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2017

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour installer une Chaudière gaz à Condensation.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour la chaudière gaz à condensation

Qu’est-ce qu’un vase d’expansion ?

Lorsque l’eau chauffe, elle se dilate. Il y a donc une variation du volume d’eau dans le circuit de chauffage central selon la température de l’eau. Cette dilatation de l’eau en circuit fermé conduit à une augmentation de pression et peut être dangereuse pour la chaudière. Le vase d’expansion vient solutionner cela puisqu'il permet d’absorber la variation de volume de l’eau lorsqu'elle change de température. Il évite ainsi les surpressions tout comme les dépressions dans le circuit d’eau du chauffage central.

Calculez vos économies grâce à l’installation d’une chaudière à haute performance énergétique

Plusieurs types

Il existe plusieurs types de vases d’expansion : fermés, ouverts, à pression constante ou variable. Les plus courants sont aujourd’hui les vases fermés à pression variable qui peuvent être de deux sortes : les vases à membrane et les vases à vessie. Dans les deux cas, une enveloppe remplie d’un gaz occupe une partie du vase d’expansion. L’autre partie est occupée par de l’eau. Le volume de la poche de gaz est modulable puisque le gaz est compressible. Ainsi, lorsque l’eau se dilate dans le circuit de chauffage, la poche se comprime et l’eau peut occuper plus de place. Ceci permet de maintenir la pression du circuit de chauffage à une valeur stable. Inversement, lorsque la température de l’eau diminue, le vase d’expansion évite une dépression dans le circuit. On parle de vase d’expansion fermé à pression variable.

La différence entre le vase à membrane et le vase à vessie provient de la forme de l’enveloppe de gaz. Les vases d’expansion à vessie ont une meilleure étanchéité car il n’y a pas de contact entre l’eau du circuit de chauffage et les parois du vase d’expansion. Ceci permet également de limiter le phénomène de corrosion qui conduirait à la détérioration de l’installation.

Il existe également des vases d’expansion ouverts ainsi que des vases d’expansion fermés à pression constante. Les vases ouverts sont les systèmes anciennement posés et ne sont pas conseillés. Ils sont en effet ouverts sur l’air ambiant. L’eau de chauffage se charge donc en permanence d’oxygène, ce qui peut conduire à la détérioration de l’installation par corrosion. Les vases d’expansion fermés à pression constante fonctionnent quant à eux à l’aide d’une soupape permettant de diminuer la pression lorsque le volume d’eau augmente. Au contraire, un compresseur assure la réintroduction d’air lorsque la pression diminue.

Calculez le prix de vos travaux pour l'installation d'une chaudière gaz à condensation

Comment fonctionne un vase d’expansion ?

Concrètement, un vase d’expansion est une sphère ou un cylindre en métal. Il est raccordé au réseau d’eau par le haut et généralement placé sur le retour de l’eau de chauffage pour que l’eau en contact avec la membrane soit moins chaude. A l’opposé, en bas du vase d’expansion, une valve de gonflage permet de gonfler ou regonfler l’enveloppe de gaz si nécessaire.

Lors de l’installation, avant de mettre en eau le circuit de chauffage, le vase d’expansion doit être gonflé à la bonne pression. Son volume et la pression de gonflage sont dimensionnés par l’installateur selon la puissance de la chaudière et la hauteur du point le plus haut de l’installation.

526 € / an Simulation rapide
Gratuit et Sans Engagement

C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à l’installation d’une chaudière à condensation gaz dans un logement.

Les conséquences d’un vase d’expansion défectueux

Le dégonflage du vase d’expansion nuit au fonctionnement de l’installation pour plusieurs raisons. Lorsque le vase d’expansion ne joue plus son rôle et que l’eau monte en température et se dilate, la pression augmente. Pour des raisons de sécurité, la chaudière peut alors se mettre en sécurité et afficher un message d’erreur. Il vous faudra alors regonfler le vase d’expansion si vous disposez de l’équipement pour ce faire et si le problème persiste contacter votre installateur. Sur les chaudières moins récentes, il n’y aura pas de mise en sécurité et le surplus de pression sera évacué par la soupape de sécurité. Au fur et à mesure, la pression d’eau du circuit de chauffage va diminuer et le chauffage sera bien moins efficace. De l’air risque d’entrer dans le circuit de chauffage, engendrant embouage (apparition de boues formées principalement à cause de la corrosion) et formation de calcaire. Si le dégonflage provient d’une membrane percée ou poreuse, il faudra remplacer le vase d’expansion. Sinon, un nouveau gonflage peut suffire.

Pour se rendre compte que le vase d’expansion est défectueux, il y a plusieurs pistes :

  • La pression du circuit de chauffage baisse sans arrêt, malgré plusieurs remises à niveau de la pression
  • La chaudière se met en sécurité fréquemment en indiquant un manque d’eau ou un excès d’eau

Si plusieurs mois après un regonflage, le problème persiste, il faudra faire changer le vase d’expansion.

Trouvez des professionnels qualifiés pour l’installation d’une chaudière à condensation

Combien cela coûte

Un vase d’expansion coûte entre 20€ et 100€ TTC pour des volumes allant jusqu'à 100L. Pour des volumes plus grands pour des chaufferies collectives, il faudra parfois compter jusqu’à 250€.

Le tarif dépend du volume, du type d’enveloppe, de la marque ou encore de la robustesse du vase d’expansion. Un vase d’expansion à vessie coûtera généralement plus cher qu’un vase d’expansion à membrane mais sera aussi plus fiable en termes d’étanchéité.

Calculez vos aides pour l’installation d’une chaudière à condensation

Chaudière gaz à condensation : vos questions