Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Le plafond tendu
L'isolation de votre toiture doit-elle être renforcée ?

Le plafond tendu : pose, efficacité et prix

Le plafond tendu a toujours été apprécié pour son aspect esthétique. Depuis que les économies d’énergie sont au cœur de tous les travaux de rénovation, cette technique est de plus en plus utilisée pour renforcer les performances thermiques et acoustiques des logements à plafond haut. Si vous combinez son installation avec une isolation thermique, vous pourrez bénéficier d’aides financières.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le plafond tendu, en neuf comme en rénovation

Le plafond tendu est utilisé en rénovation pour abaisser la hauteur sous plafond et masquer les défauts, raccords, lambris. En neuf, il évite les travaux de finition car il peut se poser directement sous une dalle brute. Un plafond tendu garantit un rendu impeccable. Vous trouverez une infinité de coloris, effets de matières (bois, brique, translucide) et de finitions. Vous pouvez placer le plafond tendu à n’importe quelle hauteur. Il suffit de laisser une distance d’au moins 2,5 cm par rapport au plafond d’origine. Un plafond tendu doit toujours être fabriqué sur mesure de façon à s’adapter totalement à la pièce et à intégrer des emplacements pour les luminaires, bouches d’aération, trappes.

Les plafonds tendus sont généralement garantis 10 ans mais ils peuvent conserver leur inaltérabilité pendant bien plus longtemps. Faciles d’entretien car lessivables, ils sont également résistants aux chocs. Il n’est par contre pas possible de les repeindre.

Calculer les économies que vous pouvez réaliser en isolant mieux votre logement

Une pose à chaud ou à froid

Deux modes de pose sont possibles en fonction de la composition de la toile: la pose à chaud ou la pose à froid. Même si la pose par des bricoleurs avertis est possible, le recours à des professionnels est conseillé car ils disposent à la fois du tour de main et de l’outillage nécessaires. Un plafond tendu est le plus souvent constitué d’une toile thermoplastique en PVC appelée velum. Cette toile est thermo-extensible : elle se détend sous l’effet de la chaleur. Il faut que la température de la pièce soit portée à 40 ° pendant la durée de l’opération. On peut alors étirer la toile et la fixer entre deux murs au moyen de glissières en PVC ou en aluminium appelées lisses. Celles-ci sont totalement invisibles une fois le plafond tendu. Pour la santé des occupants, le PVC doit être certifié non-toxique.

En alternative au PVC, de nouvelles matières ont fait leur apparition comme le polyester enduit qui lui, se pose à froid, à température ambiante. Ce type de textile est particulièrement résistant. L’avantage est qu’il ne s’effiloche pas autour des découpes. Le plafond tendu est conçu pour résister à la condensation et à l’humidité. Pour être conforme aux normes, la toile doit être totalement ininflammable. Des traitements supplémentaires peuvent être proposés : anti-fongique, anti-acarien, anti-bactérien, antistatique.

Obtenez des devis gratuits de professionnels qualifiés

Un confort thermique et acoustique renforcé

Le plafond tendu est la solution idéale pour les immeubles anciens pourvus de plafonds très hauts. En réduisant le volume à chauffer, vous réduirez d’autant vos factures d’énergie. Le gain peut être important dès que la hauteur sous plafond dépasse 2,40 mètres. C’est aussi une solution tout indiquée si vos voisins du dessus sont bruyants ou si les planchers sont mal isolés. Le plafond tendu forme un caisson qui ne laisse passer ni la chaleur ni le bruit. Certains fabricants proposent des plafonds tendus isolants. Au lieu de devoir poser une couche d’isolant distincte au-dessus du faux-plafond, un isolant écologique rigide est intégré à la toile.

Pour que votre projet de plafond tendu soit éligible aux aides écologiques telles que la prime énergie, la TVA réduite et le crédit d’impôt transition énergétique, il faut que vous abaissiez le plafond pour réduire le volume de la pièce et que, dans le même temps, vous placiez une couche d’isolant dont le coefficient R est supérieur à 5. Vous pouvez également demander une subvention à l’Anah au niveau local ou départemental. Plusieurs conditions doivent être remplies : travaux réalisés par un professionnel certifié RGE, début des travaux postérieur au dépôt de la demande, facture d’un montant égal ou supérieur à 1500 € (sauf pour l’habitation principale de propriétaires à faibles ressources).

Quel prix pour un plafond tendu ?

Comme il s’agit toujours d’une réalisation sur mesure, les prix peuvent varier en fonction de la surface, du nombre de découpes, du mode de fixation et de la finition. En privilégiant un produit made in France, vous serez assuré d’une totale conformité avec les normes sanitaires et environnementales. Le prix moyen est de 70 €/m², pose comprise.

Estimez le montant des travaux que vous souhaitez entreprendre

Isolation des combles : vos questions