Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
YIELD:head

Isoler une toiture-terrasse avec MaPrimeRénov’

L’isolation d’une toiture-terrasse selon les dernières normes peut vous faire économiser jusqu’à 30 % sur votre facture de chauffage. Ce geste, particulièrement technique, doit être réalisé par un professionnel. Suivant vos ressources, vous pouvez bénéficier de la nouvelle prime de l'Anah, MaPrimeRénov’, et percevoir jusqu’à 100 €/m2. Si les revenus de votre foyer dépassent les plafonds correspondant aux foyers dits «?modestes?» établis par l’Anah, vous pouvez encore profiter du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) pour réaliser vos travaux en 2020. D’autres aides comme la prime Effy, sont cumulables avec MaPrimeRénov’. Le reste à charge peut être financé avec un éco-prêt à taux zéro.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le saviez-vous ?

Vous pouvez MaPrimeRénov' avec une Prime Effy.

En savoir plus sur la prime Effy

Pourquoi est-il important de bien isoler une toiture-terrasse ?

La toiture-terrasse est un toit plat (5° de pente maximum), dont la partie extérieure peut parfois être utilisée comme espace de vie. Particulièrement agréable, elle peut être transformée en jardin, en solarium ou encore supporter une structure légère comme une véranda. Certaines toitures-terrasses ne sont pas accessibles à la circulation, il s’agit simplement de toits plats. Ce type de construction est souvent rencontré pour des immeubles, où la partie terrasse fait office de zone «?technique?».
Isoler une toiture-terrasse est important à de nombreux titres :

  • Pour préserver l’intégrité du bâtiment et protéger sa structure
  • Pour limiter les déperditions de chaleur et réduire la facture d’énergie des occupants du logement
  • Pour réduire les nuisances sonores, surtout en ville
  • Pour augmenter la valeur du bien immobilier en cas de revente
ma prime rénov pour toiture terasse

Cette opération peut être l’occasion de créer une toiture végétale, qui apporte de la fraîcheur en été de manière totalement naturelle.

Techniques d’isolation d’une toiture-terrasse

L'isolation d'une toiture-terrasse représente cependant davantage de difficultés que pour une toiture inclinée. Ce type d’architecture doit pouvoir supporter un poids élevé et elle est particulièrement vulnérable à la condensation. Plusieurs techniques coexistent :

  • La technique d’isolation traditionnelle, également la plus efficace, est aussi appelée «?toiture chaude?». Elle s’effectue par l’extérieur. La couche d’isolant est placée sous la membrane d’étanchéité. La structure du bâtiment est protégée des intempéries.
  • La toiture dite «?inversée?» reprend le principe de la «?toiture chaude?», mais en positionnant le matériau isolant au-dessus de la membrane d’étanchéité. Plus onéreuse, elle protège aussi mieux le bâtiment contre l’humidité et réduit les problèmes de condensation. Elle ne convient que pour des pentes inférieures à 3 %.
  • La technique de la «?toiture froide?» est réalisée par l’intérieur. Elle prévoit une lame d’air entre l’isolant et la membrane d’étanchéité, qui peut occasionner des problèmes de condensation. Elle est proscrite par les artisans à l’heure actuelle et n’entre pas dans le cadre des aides à la rénovation.

Les méthodes sont à choisir à l’appréciation de l’artisan, suivant les caractéristiques de votre toiture-terrasse.

Vos travaux entrent-il dans le cadre du dispositif MaPrimeRénov’ ?

Lancée en janvier 2020, MaPrimeRénov’ remplace l’ancien programme "Habiter Mieux Agilité" de l’Anah. Cette nouvelle aide est destinée à remplacer intégralement le CITE à partir de 2021. En 2020, seuls les foyers aux ressources modestes et très modestes peuvent en bénéficier. Les autres ménages sont encore éligibles au CITE. D’autres conditions sont requises :

  • Les travaux doivent concerner la résidence principale du demandeur
  • Le bâtiment doit être construit depuis plus de 2 ans.
  • Il peut s’agir d’une maison individuelle ou d’une demande conjointe de plusieurs propriétaires d’un logement collectif.
  • Les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE
  • L’aide ne doit pas excéder 75 % du montant des travaux pour un foyer modeste ou 90 % pour un foyer très modeste.
Montants MaPrimeRénov pour l'isolation d'une toiture-terrasse
Foyers aux revenus très modestes Foyers aux revenus modestes Foyers aux revenus intermédiaires Foyers les plus aisés (déciles 9 et 10) Plafond de dépense Critères d'éligibilité
Isolation d'une toiture-terrasse dans un logement individuel ou dans un logement collectif 100 €/m2 75 €/m2 Non éligibles à MaPrimeRénov’, mais peuvent bénéficier du CITE et percevoir jusqu’à 50 €/m2 sous forme de crédit d’impôt Non éligibles à MaPrimeRénov’, mais peuvent bénéficier du CITE et percevoir jusqu’à 25 €/m2 sous forme de crédit d’impôt 180 €/m2 Artisan RGE, critères techniques définis par l’article 18 bis de l’annexe IV au CGI (mise à jour en cours pour 2020)

Critères de performances recommandés pour les matériaux isolants

Pour pouvoir bénéficier d’une aide à la rénovation énergétique, les matériaux isolants choisis doivent répondre à des critères de performance, notamment concernant leur résistance thermique. Plus cet indicateur est élevé, plus le matériau est apte à éviter les déperditions d’énergie et à maintenir le confort à l’intérieur du logement en hiver comme en été.
Voici une indication de la résistance thermique attendue pour les isolants d’une toiture-terrasse :

Résistance thermique des matériaux isolants pour une toiture-terrasse
En France métropolitaine Dans les départements d'outre-mer
Critères de performances recommandés pour les matériaux isolants résistance thermique supérieure ou égale à 4,5 m2.K/W (mètres carrés Kelvin par watt) résistance thermique supérieure ou égale à 1,5 m2.K/W (mètres carrés Kelvin par watt)
Le saviez-vous ?

Vous pouvez MaPrimeRénov' avec une Prime Effy.

En savoir plus sur la prime Effy

YIELD:pagination
YIELD:magazine