Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

[Travaux] Comment éviter les arnaques ?

Par L’équipe de rédaction

Publié le 06/01/2013 à 17h29, mis à jour le 08/09/2021 à 12h51

Vous avez prévu de faire des travaux de rénovation énergétique dans votre maison pour réduire vos factures. Vous devez maintenant choisir l’entreprise avec laquelle vous allez signer. Prenez votre temps pour étudier les différents devis : c’est une étape essentielle ! Sur quels critères se baser pour décider ? Comment repérer et éviter les entrepreneurs malhonnêtes ? Quelle Energie vous conseille pour éviter les arnaques et investir sereinement dans les économies d’énergie.

Vérifier la fiabilité de l’entreprise

Dans un premier temps, assurez-vous du bon équilibre financier de l’entreprise. Des sites tels que www.societe.com ou www.infogreffe.fr publient les informations légales des entreprises : chiffres clés du bilan, identité des dirigeants, comptes annuels, renseignements juridiques etc. Repérez aussi les différentes qualifications de l’entreprise. Par exemple, préférez une société certifiée Qualit’EnR, c’est-à-dire QualiPAC, QualiBois, QualiPV ou QualiSol. Enfin, vérifiez les assurances de l’entreprise telles que l’assurance responsabilité civile professionnelle qui, souscrite par les professionnels du bâtiment, couvre les petits incidents corporels divers qui peuvent survenir durant le chantier.

 👉 Quelle Energie choisit pour vous ! 

Afin de vous faciliter la tâche dans votre choix, nous sélectionnons avec un soin tout particulier nos installateurs partenaires et vérifions ainsi que les professionnels remplissent tous les critères ci-dessous avant de les intégrer à notre réseau. Pour recevoir un ou plusieurs devis gratuits de professionnels certifiés, cliquez ici.

Une installation de qualité

Une installation, c’est à la fois le matériel et la main d’œuvre. Pour le 1er, privilégiez les produits qui suivent des normes, telles que NF ou CE pour le photovoltaïque ou NFPac pour les pompes à chaleur. Renseignez-vous aussi sur leur garantie. L’entretien et le Service Après-Vente sont des services indispensables que l’entreprise que vous choisirez doit vous proposer. Quant à la pose, n’hésitez pas à vous rendre sur des chantiers témoins de l’entreprise et à rencontrer d’autres clients. Leurs témoignages peuvent vous être d’une grande aide.

Un devis détaillé

Le devis se doit d’être très détaillé, car il n’est pas seulement une estimation : lorsqu’il est signé par les deux parties, il prend valeur de contrat et constitue un engagement ferme de la part de l’installateur comme de la part du client. Un bon devis comporte un certain nombre de mentions obligatoires :

 

  • la date ;
  • le nom de l’entreprise et son adresse ;
  • les activités de l’entreprise et son numéro SIRET ;
  • la mention RCS suivie du nom de la ville où se trouve le greffe où elle est immatriculée ;
  • le lieu de son siège social ;
  • le cas échéant, la mention qu’elle est en état de liquidation (avec le nom du liquidateur) ;
  • le cas échéant, la qualité de locataire-gérant ou de gérant-mandataire ;
  • si l’entreprise est une société, la nature de la société (SARL, SAS, etc.) et le montant de son capital ;
  • la mention « Devis » ou « Proposition de prix » ;
  • le nom du client et le lieu d’exécution de l’intervention ;
  • le décompte détaillé, en quantité et en prix, de chaque prestation, matière et produit nécessaire à l’opération prévue : dénomination, prix unitaire et désignation de l’unité à laquelle il s’applique (taux horaire de la main d’œuvre, mètre linéaire ou mètre carré…) et la quantité prévue ;
  • le cas échéant, les frais de déplacement ;
  • la somme à payer Hors Taxes (H.T.) et Toutes Taxes Comprises (T.T.C.) en précisant le ou les différents taux de T.V.A. ;
  • la durée de validité de l’offre ;
  • l’indication du caractère payant ou gratuit du devis ;
  • l’indication manuscrite, datée et signée du client : « Devis reçu avant l’exécution des travaux, lu et accepté »
  • la mention « Lu et accepté », datée et signée par l’entrepreneur.

Se rétracter

Il est toujours possible de se rétracter après la signature d’un devis en le signifiant à l’installateur par lettre en recommandé et accusé de réception. Le délai est de 7 jours (samedi, dimanche et jours férié compris) à partir du lendemain de la signature en cas de démarchage (art. 121-25 du Code de la Consommation). Par contre, pour tout devis signé dans une foire ou un salon, il n’y a pas de délai de rétractation car l’engagement est considéré comme ferme et définitif.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème