Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Les combustibles
L'installation d'un poêle à bûches est-elle adaptée à votre situation ?

Poêle à bûches : Combustibles

Le combustible est la matière utilisée dans tous les appareils de chauffage fonctionnant par combustion. Le mélange de ce combustible avec de l’air provoque une réaction appelée combustion qui crée un dégagement de chaleur servant à chauffer votre logement.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2018

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour installer un Poêle à Bois.
Obtenir le crédit d'impôt en 2016 pour le poêle à bûches

Le bois comme ressource la moins chère

Le bois utilisé dans un poêle peut être sous forme de bûches ou de granulés. Les bûches sont en général calibrées en tronçon de 33, 40 ou 50 cm selon la taille du foyer. Leur rechargement est manuel, il faut donc ajouter des bûches dès que nécessaire dans le foyer pour que la production de chaleur ne soit pas interrompue. Les granulés sont quant à eux constitués de sciures de bois compactées. Aussi appelés pellets, ils représentent un combustible qui contient plus d’énergie que les bûches. Ils permettent ainsi un dégagement de chaleur plus important lors de leur combustion. Contrairement aux bûches, les granulés sont généralement acheminés vers le foyer de manière automatique. Qu’il soit sous forme de bûches ou de granulés, le bois reste une ressource renouvelable grâce à un bilan carbone neutre et surtout le moins cher parmi les énergies de chauffage.
Le poêle à bois est-il un bon mode de chauffage pour votre logement ?

Une ressource économe pour faire des économies

Les combustibles pour votre poêle à bois

Grâce au coût attractif du bois, le poêle à bûches et le poêle à granulés sont un très bon investissement pour chauffer votre logement. Ils permettront de réduire votre facture de chauffage et de vous rendre indépendant des ressources fossiles.
Demandez des devis gratuits et sans engagement pour l'installation d'un poêle à bois

Les poêles à bois mixtes

Il est possible de combiner les avantages des bûches et des granulés dans un même poêle. En effet, des modèles de poêles mixtes permettent d’utiliser les deux ressources de manière alternative. Vous pouvez ainsi utiliser les granulés pour plus d’efficacité et repasser aux bûches en cas de grands froids pour profiter du faible coût des bûches et limiter votre consommation d’électricité. Les poêles mixtes à bûches et granulés permettent également de jongler entre les deux combustibles selon les variations de coût de chacun.
Profitez des aides disponibles pour l'achat d'un poêle à bûches

Le gaz comme alternative au bois

Le chauffage par poêle ne se restreint pas à l’utilisation de bois. Il existe en effet des poêles fonctionnant avec d’autres combustibles tels que le gaz, le fioul, le charbon ou encore le pétrole. Ces combustibles sont cependant moins propres que le bois et surtout non renouvelables.

Le poêle à gaz est en général utilisé comme chauffage d’appoint et fonctionne avec du gaz naturel ou du GPL (butane ou propane) le plus souvent. L’utilisation de gaz naturel est avantageuse car elle ne nécessite pas de place pour le stockage du combustible et l’alimentation est continue. Le GPL en revanche est utilisé sous forme de bouteilles de quelques kilogrammes qu’il faut remplacer dès qu’elles sont vides. Côté design, hormis les modèles les plus basiques, certains poêles à gaz ont la même esthétique que les poêles à bois et offrent la même image de la flamme.

Trois types de poêle à gaz existent : infrableu, infrarouge et catalyse, les plus courants étant ceux à infrableu pour lesquels la flamme est de couleur bleue. Ils sont en général mobiles et ce sont les moins coûteux. Les poêles à infrarouge sont les plus proches visuellement des poêles à bois avec une flamme rouge. Le poêle à catalyse est plus original puisqu’il ne produit pas de flamme lors de la combustion. Il chauffe par rayonnement par l’intermédiaire d’une plaque en fibre de céramique.

La plupart des poêles à gaz nécessitent un conduit d’évacuation pour les fumées. Seuls les poêles mobiles y échappent mais requièrent alors un excellent système de ventilation.

Le poêle au fioul

Le poêle au fioul, aussi appelé poêle à mazout est un chauffage d’appoint relié à un réservoir de fioul de quelques litres et raccordé à un conduit d’évacuation des fumées. Vous avez le choix entre deux modèles de poêles à mazout : les poêles à flamme jaune et les poêles à flamme bleue. Le premier est le modèle de base, il demande un entretien très régulier à cause d’une production de suie importante. Quant aux poêles au fioul à flamme bleue, ils sont plus coûteux mais requièrent moins d’entretien et bénéficient d’un meilleur rendement.
Plus d'informations sur les caractéristiques techniques et le rendement du poêle à bûches

Des modèles de poêles plus rares

Parmi la grande variété de poêles, on peut aussi distinguer les poêles électriques ou encore les poêles à pétrole et à charbon. Les poêles électriques ont un fonctionnement semblable à celui d’un convecteur électrique puisqu’ils chauffent une pièce grâce à des mouvements d’air. L’avantage majeur est qu’il ne produit pas de fumées, il n’est donc pas nécessaire de le raccorder au toit. En revanche, l’utilisation d’électricité implique des factures plutôt salées. Côté esthétique, les poêles électriques peuvent disposer d’un décor représentant les bûches et les flammes dans le foyer.

601 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce à l’installation d’un poêle à bûches dans un logement.

Le poêle à pétrole peut séduire par son prix d’achat attractif et sa réactivité de chauffe. C’est en revanche un poêle peu écologique et souvent malodorant. Plusieurs modèles existent : poêle à mèche, poêle à double combustion ou encore poêle électronique. Ce type de poêle est à réserver à des pièces telles que garages ou ateliers bien ventilés et à éviter dans les pièces de vie à cause de l’odeur et des dégagements polluants.

En plus d’utiliser une ressource non renouvelable, ces derniers types de poêles n’ont pas le charme et la convivialité apportés par un poêle à bois. Les poêles à bûches et granulés ont également l’avantage d’être soumis au label Flamme Verte, garantissant des normes en termes de d’émissions de monoxyde carbone (CO) et d’efficacité.

Poêle à bois : vos questions