Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Le conduit d'évacuation
du Poêle à bûches
L'installation d'un poêle à bûches est-elle adaptée à votre situation ?

Poêle à bûches : Zoom sur le conduit d'évacuation

Lorsque vous disposez d’un poêle à bois, le conduit d’évacuation est nécessaire et indispensable. Il permet d’évacuer les fumées dues à la combustion du bois, une fonction vitale pour ne pas enfumer votre habitation et surtout vous-même ! Il doit répondre à des normes de sécurité bien spécifiques. Aussi un point s’impose.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2018

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour installer un Poêle à Bois.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour le poêle à bûches

Un tubage, deux conduits

Le tubage d’un poêle à bois se compose de deux parties distinctes :

  • Le conduit de fumée a pour but d’évacuer les fumées : c’est la partie qui démarre du plancher haut pour finir en toiture, à la souche de cheminée.
  • Le conduit de fumée prend le relais du conduit de raccordement, qui part de l’appareil de chauffage et fait la jonction au plafond dans un petit caisson qui dissimule le raccordement des deux entités.

La norme de référence : le DTU 24.1

le conduit d'évacuation du poêle à bûches

Il s’agit d’un document technique portant sur les travaux de fumisterie et réalisé par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). Cette norme évoque notamment les contraintes liées aux nombres de coudes et de dévoiements (partie du conduit qui n’est pas dans l’axe du poêle). Sachez que cette norme reste indicative et générale : elle peut varier en fonction des caractéristiques de votre poêle.
Rencontrez des artisans qualifiés et obtenez des devis gratuits

Estimer vos économies de chauffage

A quelles économies pouvez-vous vous attendre en installant un Poêle à bûches dans votre habitation ? Pour le savoir, utilisez le simulateur gratuit Quelle Energie qui vous donnera une estimation chiffrée basée sur votre consommation énergétique actuelle.
Simulation gratuite poêle à bûches

Ce que dit la loi

Quatre arrêtés constituent les textes nationaux : les arrêtés datant du 22 octobre 1969, du 20 juin 1975, du 20 juin 1990 et du celui du 25 juillet 1997. Ils réglementent notamment les précautions relatives aux départs de feu et les travaux d’entretien de votre conduit. Pour rappel, il est obligatoire de faire ramoner son conduit au moins deux fois par an.

601 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce à l’installation d’un poêle à bûches dans un logement.

Respecter les normes

Pour respecter les normes, trois cas de figure se présentent en fonction du conduit.

  • Si vous possédez déjà un conduit, il est conseillé de le tuber, c’est-à-dire de glisser à l'intérieur un conduit flexible ou rigide en inox qui permet de garantir l'étanchéité du conduit.
  • Si votre conduit est déjà tubé, le professionnel doit s’assurer qu’il n’est pas percé ou endommagé. Il est donc possible qu’il vous propose de le remplacer. Il se peut également que votre tubage ne soit pas conforme car un conduit ayant servi à un carburant autre que le bois n’est pas adapté à un poêle.
  • Si vous n’avez pas de conduit, c’est bien simple : il y a tout à faire. L’avantage c’est que vous pouvez le placer où vous le souhaitez.

Poêle à bois : vos questions