Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Comment se passe le contrôle d’une chaudière ?

Par L’équipe de rédaction

Pour les chaudières d’une puissance supérieure à 400 kW, un contrôle au minimum tous les deux ans par un professionnel accrédité est obligatoire. Découvrez ce que comporte ce contrôle périodique.

 

Quelle Energie vous propose de simuler gratuitement l’installation d’une chaudière à condensation dans votre logement.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

Le contenu du contrôle

Le contrôle périodique comporte :

 

  • Le calcul du rendement caractéristique de la chaudière et le contrôle de la conformité de ce rendement ;
  • Le contrôle de l'existence et du bon fonctionnement des appareils de mesure et de contrôle ;
  • La vérification du bon état des installations destinées à la distribution de l'énergie thermique situées dans le local où se trouve la chaudière ;
  • La vérification de la tenue du livret de chaufferie.

 

Ces contrôles périodiques sont effectués à la diligence et aux frais de l'exploitant de l'installation thermique.

Le rapport de contrôle

Le contrôle périodique donne lieu à l'établissement d'un rapport de contrôle qui est remis par l'organisme accrédité à l'exploitant.

 

L'organisme accrédité ayant procédé au contrôle périodique établit un rapport faisant apparaître ses constatations et observations, ainsi qu'une appréciation sur l'entretien de la chaudière notamment à partir des informations portées dans le livret de chaufferie. Il adresse ce rapport à l'exploitant dans les deux mois suivant le contrôle. Le rapport est annexé au livret de chaufferie.

 

Un exemplaire du rapport de contrôle doit être conservé pendant une durée minimale de cinq années.

526 €/an
C’est le montant moyen des économies réalisés grâce à l’installation d’une chaudière gaz à condensation dans un logement.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction