Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Poser un plancher chauffant et son carrelage

Par L’équipe de rédaction

Publié le 18/03/2015 à 17h41, mis à jour le 13/09/2023 à 14h37

Installer un plancher chauffant présente un atout majeur : le gain de place car il est posé directement sous le revêtement de sol. Autre avantage : la chaleur, puisqu’il n’y a aucune déperdition à condition de bien choisir son revêtement de sol.

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite en 2 minutes

Les différentes étapes de pose du plancher chauffant

Installer un plancher chauffant passe d’abord par la pose de matériaux d’isolation adaptés au sol comme des bandes périphériques, puis la pose des plaques isolantes, des câbles chauffants et enfin du revêtement. Ils possèdent certaines caractéristiques d’incompressibilité et de résistance thermique.

 

Il est impératif de dimensionner votre système de chauffage au sol en tenant compte du calcul des besoins, de la puissance nécessaire, de la disposition des câbles selon la surface et de la densité de puissance maximale autorisée.

 

Les bandes périphériques fixées au croisement des murs et parois assurent une bonne isolation des bordures du plancher. Elles assurent la continuité de l’isolation sur toute votre pièce. Les plaques de sol isolantes et incompressibles doivent être certifiées ACERMI et avoir une bonne résistance thermique. Cet isolant du plancher chauffant doit avoir une résistance à la compression apte à supporter le poids des autres composants. Leurs jonctions sont recouvertes d’un large adhésif d’étanchéité.

 

Les câbles chauffants sous forme de trames en plastique ou métalliques sont à fixer sur l’isolant à l’aide de clips. L’ensemble est ensuite coulé dans une chape de 4 à 5 cm d’épaisseur. Une fois ceci réalisé, le revêtement de sol peut enfin être collé.

 

La dernière étape consiste à optimiser votre installation électrique et raccorder le plancher chauffant à un thermostat.

Un revêtement efficace : le carrelage

Il existe plusieurs revêtements de sol tels que le parquet en bois flottant ou pas, la moquette ou le carrelage.

 

Le carrelage est un des revêtements les plus adaptés et compatibles avec un plancher chauffant.

 

Il est de grès, terre cuite, marbre, schiste, émaux, pâte de verre … Le carrelage a une conductivité en chaleur excellente. A contrario, le parquet en bois freine la transmission de la chaleur. La moquette, quant à elle, n’est pas le meilleur matériau avec des risques de décollage. Enfin, le vinyle a une trop faible résistance à la chaleur.

 

Le carrelage est donc un revêtement idéal à condition de respecter quelques points comme l’épaisseur. En effet, les fortes épaisseurs de dallage en pierre naturelle ou reconstituée sont à éviter à cause de l’inertie thermique. Pensez à revêtir votre plancher chauffant avec du carrelage de deux centimètres d’épaisseur. Ne négligez pas la pose qui s’effectue avec une colle souple pour plancher chauffant et un joint particulier et respectez les conditions de mise en œuvre (interruption du chauffage pendant 48 heures avant la pose et remise en route entre 2 à 7 jours après la pose). Ayez le bon réflexe pour une installation efficace et de qualité !

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème