Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prix des équipements annexes
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Le plancher chauffant : un coût dépendant de la technologie

Le plancher chauffant est un système d'émission de la chaleur qui utilise la surface du sol pour chauffer l'air intérieur d'une habitation. Fonctionnant avec de l'eau chaude ou de l'électricité, son coût global dépend grandement de la manière dont est produite l'énergie en amont. Pour un plancher chauffant hydraulique, il faut compter entre 70 et 110 € par mètre carré installé et pour un plancher chauffant électrique entre 40 et 50 € par mètre carré installé.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Hydraulique, électrique ou mixte : différents types de planchers chauffants

Les deux principaux types de planchers chauffants sont l'hydraulique et l'électrique. Le modèle hydraulique se compose de serpentins (en cuivre ou en matériau de synthèse) dans lesquels circule de l'eau chaude issue d'un chauffage basse température idéalement (pompe à chaleur, chaudière,…). Le modèle électrique (plancher rayonnant électrique ou PRE) se compose de câbles chauffants, fournis sous forme de trames plastiques ou métalliques. En dessous des tubes ou des câbles, il faut aussi installer des plaques isolantes puis recouvrir le tout par une chape et enfin le revêtement de sol, collé ou scellé. Il existe un autre type de plancher chauffant, le plancher électrique à accumulation (ou plancher mixte). Il s'agit d'un chauffage au sol couplé à des radiateurs ou des plinthes chauffantes (émetteurs d'appoint). La chaleur générée pendant la nuit est stockée dans une dalle en béton puis elle est restituée pendant la journée. Si nécessaire, les émetteurs d'appoint prennent le relais.

Plancher chauffant

Un appareil améliorant le confort thermique

Le plancher chauffant est un système performant. Contrairement aux radiateurs, qui représentent une petite surface fortement chauffée, on chauffe une grande surface à une faible température. Fonctionnant par rayonnement (chauffage des objets environnants), il produit donc une chaleur homogène dans les pièces, avec une température n’excédant pas 28 °C au sol (limitation règlementaire française). Il est donc possible d'obtenir un même confort thermique qu'avec des appareils de chauffage conventionnels tout en diminuant la température de chauffe de quelques degrés. La plupart de ces appareils possède des thermostats et des programmateurs, ce qui permet un ajustement précis et efficace de la température et donc des économies d'énergie. Pour augmenter encore les performances de ce type de chauffage, il faut s'assurer de la bonne isolation des pièces. S'il fonctionne avec une pompe à chaleur réversible, le plancher chauffant à eau peut aussi rafraîchir l'habitation.

Identifier les équipements de chauffage les plus adaptés à votre logement

Des contraintes techniques qui peuvent faire augmenter le coût du plancher chauffant

Le coût d'un plancher chauffant dépend de la technologie employée (électricité ou hydraulique), de la surface au sol sur laquelle on doit procéder à la pose et de la nature du projet (construction neuve ou rénovation). Il faut penser aux contraintes induites par ce type de chauffage, qui peuvent nécessiter des changements de l'existant (notamment lors d'une pose en rénovation) et donc des surcoûts. Il y a notamment des obligations concernant le revêtement de sol, pour lequel on recommande du carrelage ou de la pierre. Pour les autres matériaux, un professionnel peut conseiller les plus adaptés, en fonction de la législation, en sachant qu'ils ne doivent pas être trop épais sous peine de diminuer l'efficacité du chauffage. Lors d'une construction neuve, la pose d'un plancher chauffant ne crée pas de souci particulier. Par contre, lors d'une rénovation, il faut faire intervenir en début de projet un professionnel expérimenté afin de s'assurer que l'installation est possible. De nombreux critères sont à prendre en compte dont, par exemple, le fait que la pose de ce plancher va rehausser le sol, ce qui peut poser problème pour l'ouverture des portes.

Demandez vos devis gratuits et comparez les prix

Coût de la pose mais aussi coût de la consommation

En règle générale, le plancher chauffant à eau revient plus cher que l'électrique concernant la pose. L’installation, indépendamment du type de plancher, est relativement technique et nécessite l’intervention d’un professionnel. Il ne faut cependant pas se limiter au prix de la pose mais considérer aussi le coût de la consommation, soit le prix moyen du kWh. Ce dernier dépend de la façon dont la chaleur est produite dans le domicile.

Le plancher chauffant hydraulique revient entre 70 et 110 €/m2 pour la pose. Il faut ajouter le coût de la révision (annuelle ou biannuelle) du générateur de chaleur et le prix du combustible. Pour le plancher électrique, on compte entre 40 et 50 €/m2 pour l'installation avec des frais d'entretien presque nuls.