Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Financer son projet de rénovation avec les aides d’Action Logement

Par L’équipe de rédaction

Publié le 24/11/2020 à 17h40, mis à jour le 02/09/2021 à 16h31

Depuis 2019, Action Logement soutient les projets de rénovation énergétique menés chez les particuliers les plus modestes. Le point sur les critères d’attribution de cette aide pouvant atteindre 20 000 € de subventions, avec la possibilité d’un prêt complémentaire à hauteur de 30 000 €.

QuelleEnergie.fr met à votre disposition un outil simple et rapide pour connaître toutes les aides adaptées à votre projet et estimer leur montant en fonction de votre situation.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Qui sont les bénéficiaires des aides d’Action Logement pour la rénovation ?

Pour profiter de ces aides mises en place pour la rénovation énergétique du logement, le demandeur doit répondre à plusieurs critères :

 

  1. Etre salarié d’une entreprise du secteur privé ;
  2. Déclarer des revenus inférieurs aux plafonds de ressources modestes en vigueur ;
  3. Etre propriétaire occupant ou bailleur d’un logement situé en zone B2 ou C* ou dans une commune du programme « Action cœur de ville » ;
  4. Occuper ou louer le logement au titre de résidence principale.

 

Si les travaux concernent un logement mis en location, les critères 1 et 2 peuvent être remplis soit par le propriétaire, soit par le locataire.

 

*Les zones Abis, A, B1, B2 et C se répartissent sur le territoire en fonction de la tension du marché immobilier. B2 et C regroupent les zones les plus « détendues », où l’offre est en mesure de couvrir les besoins en demande de logement.

Quels sont les travaux financés par Action Logement ?

Les aides d’Action Logement pour la rénovation énergétique vise en premier lieu des travaux d’isolation thermique, avec :

 

 

L’aide peut-elle être accordée à d’autres types de travaux ?

 

Oui, mais sous certaines conditions :

 

  1. Si les actions d’isolation ne sont pas retenues par le diagnostic énergétique ;
  2. Et que le projet de travaux comprend le remplacement d’un système de chauffage et/ou l’installation d’équipements de chauffage ou d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

👉 Conditions de réalisation

Le soutien d’Action Logement impose deux conditions de mise œuvre : l’intervention d’un opérateur d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) et la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) de l’entreprise réalisant les travaux. Un critère à vérifier impérativement avant la signature du devis. Pour plus de simplicité, QuelleEnergie.fr propose un outil de demande de devis auprès des artisans qualifiés RGE dans votre région.

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite et immédiate

À combien s’élèvent les aides à la rénovation attribuées par Action Logement ?

Les subventions peuvent couvrir 100 % des travaux engagés. Leur montant maximal dépend du statut du demandeur :

 

  • jusqu’ à 20 000 € pour les propriétaires occupants ;
  • jusqu’à 15 000 € pour les propriétaires bailleurs.

 

Le prêt complémentaire atteint quant à lui 30 000 € remboursables au taux préférentiel de 1 %.

La demande de prêt étant indissociable de la subvention, les deux demandes doivent être effectuées en même temps.

 

Les sommes accordées par Action Logement sont-elles cumulables avec d’autres aides à la rénovation ?

 

Dans la limite du coût total des travaux, le montant des subventions peut s’ajouter à ceux d’autres dispositifs mis en place par l’État :

 

Comment déposer ma demande auprès d’Action Logement ?

Rendez-vous sur le site actionlogement.fr, un test en ligne permettra de vérifier les principaux critères d’éligibilité concernant votre situation et le projet envisagé. Une fois cette étape validée, vous pouvez créer votre compte et prendre contact avec un partenaire AMO avant de déposer la demande en ligne.

 

Pensez à vous munir des pièces justifiant de votre identité, situation professionnelle et niveau de revenus, ainsi que du devis et des informations sur l’entreprise réalisant les travaux.

 

Une convention vous sera adressée par courrier. Celle-ci doit être remplie et renvoyée. L’aide vous sera ensuite versée dans un délai de 3 mois après la fin du chantier. En cas de difficulté pour avancer la totalité du coût des travaux, Action Logement propose le versement d’un acompte de 30 % maximum directement à l’entreprise.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème