Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Maison passive, bioclimatique ou basse consommation : tout savoir sur les maisons écologiques

Par Mariana Gonçalves

Passive, bioclimatique, basse consommation, à énergie positive… Ces maisons sont toutes des maisons écologiques. Quelles sont leurs différences ? On vous dit tout ! 

 

Pour que votre maison devienne une maison écologique, vous devez revoir son isolation en priorité. Ces travaux vous permettent de faire jusqu’à 65% d’économies sur vos factures.

J'isole ma maison

Simulation gratuite en 2 minutes

La maison passive, dépourvue de système de chauffage

Dans la famille des maisons écologiques, je demande la maison passive. Ce type de logement est conçu de sorte à ce qu’il n’ait pas besoin de système de chauffage. Pour cela, la maison passive mise sur une isolation thermique, un système de ventilation et une exposition solaire optimales.

 

La maison passive consomme jusqu’à 90% de moins qu’une maison classique.

 

Maison passive

 

👉 La maison passive doit respecter les normes établies par le label allemand Passiv Hauss : 
- besoin en chauffage : inférieur à 15 kWh/m²/an ;
- consommation d’énergie primaire : inférieure à 120 kWh/m²/an ;
- étanchéité à l’air : inférieure à 0,6/h.

 

Quelle isolation pour une maison passive ?

Comme elle n'a pas besoin de système de chauffage, la maison passive doit avoir une isolation thermique parfaite. Pour cela, il est nécessaire d’isoler convenablement l’ensemble du logement : 

 

  • les combles perdus ou combles aménagés : ils représentent à eux seuls, 30% des déperditions thermiques du logement ;
  • les murs : ils concentrent 20% des déperditions thermiques ;
  • les sols : ils représentent 10% des déperditions ;
  • les fenêtres : elles représentent 15% des pertes de chaleur.

 

Isolation des combles aménagés

 

Quel est le prix des travaux ?

Les prix pratiqués pour l’isolation de votre maison dépendent de la surface à isoler, des matériaux utilisés ou encore des techniques employées. En règle générale, comptez : 

 

  • entre 25 € / m² et 60 € / m² pour l’isolation des combles perdus 
  • entre 50 € et 200 € par m² pour l’isolation des combles aménageables 
  • entre 40 € et 80 € par m² pour l’isolation des murs par l’intérieur 
  • entre 110 € / m² et 180 € / m² pour l’isolation des murs par l’extérieur par enduit 
  • entre 140 € / m² et 230 € / m² pour l'isolation des murs par l’extérieur par bardage 
  • entre 40 € / m² et 60 € / m² pour l’isolation de vos sols 
  • entre 150 € et 2000 € pour des fenêtres en aluminium 
  • entre 500 € et 1 200 € pour des fenêtres en bois 
  • entre 400 € et 800 € pour des fenêtres en PVC

 

💸 Ces travaux sont éligibles à plusieurs aides financières à la rénovation comme la Prime Effy, MaPrimeRénov’ ou encore la TVA réduite à 5,5%.

J'isole ma maison

Simulation gratuite en 2 minutes

Comment chauffer une maison passive ?

Ce n’est pas parce qu’elle n'a pas besoin d’un système de chauffage que la maison passive ne propose pas une température agréable pour autant. Son secret : elle conserve la chaleur dégagée à l’intérieur de la bâtisse (par les occupants, l’électroménager…) et capte la chaleur du soleil. Elle mise par ailleurs sur une bonne ventilation. 

 

VMC

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) double-flux est une bonne solution pour renouveler l’air intérieur et le réchauffer. Son système permet en effet à l’air vicié, de préchauffer l’air entrant. Résultat : votre consommation énergétique est réduite et vous profitez d’une température douce et homogène.

 

💡 Si vous craignez d'avoir froid lorsque les températures dégringolent, vous pouvez tout de même installer un système de chauffage d'appoint. Dans ce cas, nous vous conseillons d'opter pour une pompe à chaleur air-eau ou un poêle à bois ou à granulés. Ces équipements sont éligibles à plusieurs aides financières qui vous permettent de réduire le montant de votre investissement.

schema vmc double flux

💸 Comptez entre 3 500 € et 5 500 € pour l’installation d’une ventilation double flux dans votre logement.

La maison bioclimatique, dépendante de son environnement

La maison bioclimatique est une maison qui se fond dans son environnement. Elle tire au maximum partie des ressources présentes à proximité pour réduire son impact environnemental. Ainsi, elle est le plus souvent orientée vers le sud, et les matériaux utilisés sont issus de son environnement.

 

Une maison bioclimatique consomme en moyenne 5 fois moins d’énergie qu’une maison classique.

 

Comment construire une maison bioclimatique ?

Vous souhaitez construire une maison bioclimatique ? Quelques règles indispensables sont à suivre : 

 

  • orientez la maison vers le sud ;
  • privilégiez la présence de fenêtres et de baies vitrées vers le sud et réduisez-les côté ouest ;
  • prévoyez une protection solaire extérieure comme des stores ou des volets ;
  • soignez l’isolation thermique de votre maison ;
  • utilisez des matériaux naturels pour votre construction ;
  • installez une VMC double-flux ou un puits canadien pour la circulation de l’air ;
  • privilégiez une construction compacte.

 

Quel chauffage pour une maison bioclimatique ?

Grâce à son exposition plein sud et ses baies vitrées, la maison bioclimatique présente l’avantage d’être chauffée naturellement. Néanmoins, il est possible d’ajouter un système de chauffage d’appoint. Privilégiez un équipement fonctionnant aux énergies renouvelables, comme un poêle à bois ou un poêle à granulés, ou un chauffage solaire.

 

💸 Comptez :

 

  • entre 500 € et 10 000 € pour un poêle à bois ;
  • entre 3 000 € et 15 000 € pour un poêle à granulés ;
  • entre 13 000 € et 20 000 € pour un système solaire combiné.

La maison à énergie positive, une maison autonome

La maison à énergie positive, appelée aussi BEPOS, produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Elle repose le plus souvent sur la construction d’une maison passive, à laquelle est associée un système de production d’énergie verte comme des panneaux solaires.

 

Installation de panneaux solaires

 

Comment construire une maison à énergie positive ?

Pour que votre maison soit considérée comme positive, elle doit respecter plusieurs critères : 

 

  • son isolation thermique est optimale ;
  • elle est orientée vers le sud ;
  • elle est étanche à l’air ;
  • elle utilise des énergies renouvelables pour produire du chauffage, de l’électricité et de l’eau chaude sanitaire ;
  • elle est dotée d’un système de ventilation performant.

 

La maison BEPOS produit plus qu’elle ne consomme. Le surplus de production peut donc être revendu ! De quoi vous garantir un revenu non négligeable.

La maison basse consommation, la bonne élève

La maison basse consommation (BBC) répond aux normes du label BBC. Ce label fixe un plafond de la consommation énergétique d’un bâtiment pour 5 usages : 

 

  • le chauffage ;
  • l’éclairage ;
  • la production d’eau chaude sanitaire ;
  • la ventilation ;
  • la climatisation.

 

👉 Le label BBC est obligatoire pour les constructions neuves. Les maisons BBC doivent avoir une consommation énergétique inférieure à 50 kWh/m²/an, recourir aux énergies renouvelables et optimiser l’étanchéité à l’air de la construction.

 

Maison BBC

 

Comment construire une maison basse consommation ?

Pour construire une maison basse consommation, il est nécessaire de suivre ces règles : 

 

  • orientez les pièces de vie vers le sud ;
  • orientez les pièces de passage (couloirs, toilettes…) vers le nord ;
  • privilégiez une construction compacte ;
  • optimisez l’isolation thermique du logement ;
  • optez pour des surfaces vitrées en double ou triple vitrage ;
  • installez une VMC double flux pour faciliter le renouvellement de l’air ;
  • misez sur les énergies renouvelables en installant des panneaux solaires ou une pompe à chaleur air-eau.

 

Comment rénover sa maison en basse consommation ?

Il est possible de transformer votre maison existante en un bâtiment basse consommation. Pour cela, vous devez respecter les plafonds établis par le label BBC Rénovation

 

👉 Le label BBC Rénovation évolue ! Dès le 1er octobre 2021, il sera remplacé par le label BBC Basse Consommation & Bas Carbone. Les logements devront avoir une consommation d’énergie primaire inférieure ou égale à 80 kWhEP/m², et de nouvelles normes concernant l’étanchéité à l’air, les émissions de carbone, la ventilation ou encore la prise en compte de la biodiversité feront leur apparition.

 

Pour faire de votre logement, une maison BBC, vous devez respecter les étapes suivantes : 

 

  • faire un audit énergétique de votre logement : il permet de mettre en lumière les points faibles de votre maison et prioriser les travaux ;
  • améliorer l’isolation thermique : en isolant vos combles, vos murs, vos sols et en remplaçant vos fenêtres, vous réduisez votre consommation énergétique de l’ordre de 65% ;
  • remplacer votre système de chauffage : dites adieu aux énergies fossiles, optez pour un système utilisant une énergie renouvelable pour fonctionner, comme la pompe à chaleur air-eau ;
  • installer un système de ventilation performant : la VMC double flux permet de renouveler l’air de votre logement tout en réchauffant l’air entrant, limitant ainsi vos besoins de chauffage ;
  • remplacer votre système de production d’eau chaude sanitaire : optez pour un chauffe-eau solaire ou un chauffe-eau thermodynamique, plus écologiques et économiques.

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.