Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Chauffage d'appoint
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit Réaliser mon bilan énergétique

Le chauffage d'appoint : fonctionnement, économies d'énergie, prix

Contrairement à un système de chauffage central, un chauffage d’appoint fonctionne de façon autonome. Il peut être électrique ou nécessiter un combustible comme le pétrole ou le gaz. Bien choisir son chauffage d'appoint est essentiel pour qu’il soit à la fois économique et parfaitement sûr.

Pétrole ou gaz, de réels progrès pour les modèles récents

Les chauffages d’appoint au pétrole sont appréciés pour leur rapidité de chauffe. Les modèles récents sont équipés d’un détecteur de CO2, indispensable pour éviter les intoxications. Ils ont un allumage électronique ou à mèche. Les prix s’échelonnent de 70 à 500 € pour des puissances allant de 1 000 à 4 600 W. Le principal reproche fait à ce type d’appareil est l’odeur dégagée et l’absence d’évacuation à l’extérieur des gaz brûlés.

Pour conserver une qualité acceptable de l’air ambiant, il est indispensable d’acheter un appareil de qualité totalement conforme aux normes européennes. Les nuisances seront alors réduites au maximum. Les chauffages d’appoint au fioul sont moins polluants mais doivent être obligatoirement raccordés à un conduit d’évacuation, ce qui limite considérablement leur usage en tant que chauffage d’appoint. Les chauffages d’appoint au gaz doivent être conformes à la norme NF 449 Gaz. Ils sont moins polluants que les appareils à pétrole. Les modèles récents infrableu ou infrarouge chauffent rapidement et offrent une bonne inertie. Les modèles à catalyse protègent encore mieux la qualité de l’air ambiant. Ils sont peu coûteux à l'achat : entre 70 et 150 €.

Les chauffages au gaz et au pétrole sont appréciés pour leur grande puissance de chauffe. Ils peuvent être utilisés pour chauffer de grandes pièces sans problème. Le poids des combustibles à manipuler peut rebuter certaines personnes. Le pétrole est vendu par bidons de 20 litres et une bouteille de gaz 13 kg pleine pèse 27 kg.

Chauffage d’appoint électrique : l’embarras du choix

De nombreuses technologies existent en matière de chauffage d’appoint électrique : soufflant, à bain d’huile, infrarouge, panneau rayonnant ou convecteur, cheminée électrique.

Les radiateurs soufflants sont les moins coûteux. On en trouve à moins de 10 €. Ils peuvent être utilisés partout, y compris en caravane ou dans les camping-cars. Ils doivent être réservés aux petites surfaces (cuisine, salle de bain, véranda) et ont l’inconvénient d’être bruyants. Certains modèles proposent un réglage nuit à moins de 50 dB. Il existe des radiateurs soufflants muraux adaptés aux salles de bains avec fonctions de programmation. Les modèles en céramique offrent un meilleur confort au niveau de la diffusion de la chaleur.

Les radiateurs à bain d’huile sont aussi performants que les radiateurs de chauffage central. Ils peuvent être déplacés d’une pièce à l’autre grâce à leurs roulettes. Ils diffusent rapidement une chaleur douce et homogène. Ils sont particulièrement appréciés dans les chambres.

Les convecteurs ou panneaux rayonnants mobiles se branchent directement sur une prise électrique. Ils diffusent la chaleur par le haut ou par le devant. L’inconvénient est qu’ils peuvent assécher l’air et donner une sensation de chaleur trop intense, surtout dans les petites pièces. On les utilise plutôt dans le salon ou la salle de séjour. Les cheminées électriques sont très esthétiques et fonctionnent par convection ventilée. Leurs performances sont équivalentes à celles d'un convecteur.

Le prix de ces différents appareils se situe entre 25 et 500 €. L’utilisation d’un chauffage d’appoint dans une salle de bain doit se faire conformément aux normes NF Electricité pour les appareils électriques en locaux humides (norme NFC 15-100). Certains modèles sont équipés de sécurités supplémentaires : protection contre les aspersions d'eau, sécurité enfant, double isolation thermique.

Quel système de chauffage est le plus adapté à votre logement ?

Quelle puissance, quelle consommation ?

Pour définir la puissance nécessaire pour l'appareil, on se base en moyenne sur 100 W par m2. Un chauffage 1 000 W est généralement suffisant pour chauffer une pièce de 12 m2. Pour une pièce de 30 m2, une puissance de 2 400 W peut suffire. Tout dépend bien sûr du niveau d'isolation de la zone à chauffer. Si vous devez fréquemment déplacer votre appareil, veillez à choisir un modèle léger ou équipé de roulettes.

Les chauffages d’appoint au pétrole ou au gaz (environ 0,12 €/kWH) sont en général un peu plus économiques à l’usage que les appareils électriques (environ 0,15 €/kWH), même si cette différence tend à se réduire. Les modèles équipés de thermostats et de fonctions de régulation permettent de réaliser des économies. Certains modèles peuvent servir de ventilateur ou de climatiseur en été.

Demandez vos devis pour l'installation d'un chauffage d'appoint