Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Isolation de toiture :
Technique
L'isolation de votre toiture doit-elle être renforcée ?

Isolation de la toiture : Technique

Isoler la toiture permet de réduire une grande partie des déperditions thermiques et par conséquent la facture d’énergie. Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour la pose de l’isolant pour garantir son efficacité. Quelle Energie vous explique quelques indicateurs de performances d’un isolant.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

La conductivité thermique

La conductivité thermique est une caractéristique propre à chaque matériau. Elle indique sa capacité à transférer la chaleur par conduction (en W/m.K : flux de chaleur pour faire varier la température d’un degré sur une distance d’un mètre). Plus cette conductivité est élevée, plus le matériau est un bon conducteur de chaleur. Pour un isolant, la conductivité thermique doit donc être la plus basse possible.

Technique pour l'isolation d'une toiture

La conductivité thermique de la laine de verre est de 0,04 W/m.K. En comparaison, celle du cuivre, très conducteur, s’élève à 390 W/m.K, soit presque 100 000 fois plus. Parmi les isolants, le polyuréthane se distingue par une très bonne conductivité thermique de 0,025 W/m.K. Cette propriété n’est pas la seule qui est importante pour choisir le bon isolant. D’autres caractéristiques telles que la résistance à l’humidité, aux chocs ou au tassement, le classement au feu ou encore le déphasage thermique doivent également être prises en compte.

Faire appel à un professionnel qualifié pour choisir le bon isolant pour ma toiture

Estimez vos économies de chauffage

Quel que soit le type de toiture, ne négligez pas son isolation. Celle-ci peut éliminer jusqu’à 30 % des pertes de chaleur et réduire d’autant votre consommation de chauffage. Pour vous aider à connaitre les économies générées par l’isolation de votre toiture, Quelle Energie met à votre disposition un simulateur de bilan énergétique gratuit et sans engagement.

L’épaisseur de l’isolant

Avant de débuter les travaux d’isolation de la toiture, il faut en plus de choisir l’isolant déterminer l’épaisseur nécessaire pour que l’isolation soit suffisante. La conductivité thermique est propre à chaque matériau, on ne peut donc pas agir dessus pour augmenter la performance de l’isolant. En revanche, il est possible d’augmenter l’épaisseur posée.

Calculer les économies générées par l’isolation de ma toiture

La résistance thermique comme gage de performances

La résistance thermique est un paramètre essentiel pour connaitre la performance d’un isolant. Exprimée en m2.K/W, elle représente la capacité du matériau à résister aux transferts de chaleur. Plus la résistance est élevée, plus le matériau est isolant.

C’est ce critère qui est utilisé comme seuil pour l’obtention des aides à la rénovation énergétique Prime Energie et Crédit d’Impôt Transition Énergétique. La résistance thermique minimale est de 7 m2.K/W pour l’isolation des combles perdus et de 6 m2.K/W pour l’isolation de la toiture sous rampants ou par l’extérieur. Pour obtenir une telle résistance, une épaisseur de 25 à 30 cm d’isolant est nécessaire.

La RT Existant définit d’autres seuils, moins exigeants, quant à l’isolation des combles : 4,5 m2.K/W pour les combles perdus et 4 m2.K/W pour les combles aménagés.

Calculer mon éligibilité aux aides pour réaliser l’isolation de la toiture

Un isolant bien posé pour éviter les ponts thermiques

La conductivité thermique, l’épaisseur ou encore la résistance thermique sont liées à l’isolant lui-même. La pose de l’isolant joue également un rôle dans l’efficacité de l’isolation. Un isolant mal posé sera moins utile voire pas du tout. Il faut notamment éviter les ponts thermiques, conséquences d’un isolant mal posé. Les ponts thermiques sont des défauts d’isolation souvent présents à la frontière entre deux matériaux différents, n’ayant pas la même conductivité thermique. Pour limiter ce phénomène, l’isolant doit être posé minutieusement et surtout de manière continue lorsqu’il est placé par bandes côte à côte sur le plancher des combles ou au niveau des rampants. Une mauvaise jointure crée un pont thermique et nuit à l’isolation complète de la toiture.

Des précautions doivent également être prises pour éviter le tassement de l’isolant, sa dégradation par l’humidité ou encore son altération par des rongeurs ou des termites. C’est pour toutes ces raisons qu’il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel qualifié pour réaliser l’isolation d’une toiture avec soin et durablement.

Demander jusqu’à 3 devis pour faire isoler ma toiture par un professionnel

Isolation des combles : vos questions