Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
5 idées reçues sur les
fenêtres double vitrage
La pose de fenêtres double vitrage est-elle adaptée à votre situation ?

Double ou triple vitrage : 5 idées reçues

Le double et le triple vitrage sont devenus une solution incontournable pour assurer une isolation efficace de son domicile. Les fenêtres ayant cette caractéristique existent depuis de nombreuses années mais de fausses idées reçues persistent, en voici une sélection.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2017

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour changer vos fenêtres.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour la pose de double ou triple vitrage

Plus un double vitrage est épais, plus il me protège

 FAUX Ce qui est important dans la protection thermique de l’habitat, c’est l’imperméabilité à la chaleur. L’écart entre les deux lames de verre de 15 mm offre la meilleure valeur isolante pour obtenir un vitrage à haut rendement. Acquérir un système plus épais que cet écart idéal ne sert donc à rien. Et le meilleur isolant dans le cas d’une fenêtre double vitrage est le gaz situé entre les deux vitres. Ainsi un verre plus épais ne protégera pas mieux qu’une combinaison de deux verres moins épais et d’une couche de gaz rare.

La pose du double vitrage nécessite des travaux coûteux

5 idées reçues sur les fenêtres double vitrage

 FAUX Certes la solution la plus efficace afin de réaliser des économies de chauffage est de remplacer l’ensemble des fenêtres existantes par un système à forte résistance thermique. Dans ce cas là, des fenêtres standard peuvent être installées ou encore du sur-mesure dont le prix est devenu abordable. Mais une solution plus simple et économique existe : le sur-vitrage. Elle consiste à poser un sur-vitrage en plus du vitrage existant pour ainsi augmenter les propriétés isolantes. Le résultat offre des performances moins bonnes que le remplacement complet mais permet de conserver la menuiserie existante.

Les fenêtres en aluminium sont autant isolantes que les autres

 FAUX L’aluminium est un métal, et en tant que tel il conduit plus facilement la chaleur. Les anciennes menuiseries en aluminium étaient en effet assez faibles sur ce plan. Dans les fenêtres plus récentes, des rupteurs de ponts thermiques ont été intégrés pour limiter la conduction de chaleur par la menuiserie. Ce type de menuiseries atteint désormais des niveaux comparables aux menuiseries en bois ou en PVC. Les menuiserie en aluminium offrent un coût de revient avantageux pour une très grande durabilité. On peut donc désormais cumuler les avantages de l’aluminium sans pour autant en subir les faiblesses.

451 € / an Simulation rapide

C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à l’installation de fenêtres double vitrage dans un logement.

L’isolation n’est pas bonne lorsque de la condensation apparaît sur la vitre intérieure

 FAUX Même avec du vitrage à haut rendement, de la condensation peut exceptionnellement apparaître sur la face intérieure des fenêtres. Ce phénomène s’explique par la différence de température entre l’air extérieur et intérieur par temps très froids. Dans ces situations extrêmes, la vitre intérieure peut alors avoir une température suffisamment basse pour provoquer la condensation de l'air intérieur chaud et humide à son contact. Avec une fenêtre à triple vitrage, encore plus isolante, la température de surface du vitrage intérieur est très proche de celle de la pièce, ce qui limite quasi totalement tout courant d'air froid et toute possibilité de condensation. Rappelons aussi que la condensation procède de l'humidité excessive de l'air et parfois d'une ventilation insuffisante : le rôle d'une bonne ventilation est précisément d'évacuer l'humidité en excès.

Le double vitrage dispense de fermer les volets en hiver

 FAUX Si le double vitrage améliore nettement l’isolation d’une maison ou d'un appartement (5% à 30% des pertes de chaleur en moins selon la surface vitrée), il reste néanmoins plus conducteur de chaleur qu'une paroi opaque correctement isolée. Pour réduire les pertes de chaleur en hiver, le meilleur comportement est de fermer les volets ou de baisser les stores à la tombée de la nuit ou en temps d'absence en cours de journée. Cette action améliore de 5% à 15% le caractère isolant d'une fenêtre, et ce d'autant plus que la lame d'air entre le volet sera moins ventilée. C'est la raison pour laquelle des volets isolants existent et s’appuient sur le principe suivant : moins l’air circule entre les volets et les vitres, meilleure est l’isolation.

Fenêtres Double Vitrage : vos questions